Pourquoi faire tremper ses graines ?


trempage d'amandes


Tremper ses graines ? Il fallait y penser ! Mais pourquoi les faire tremper ? Et comment ? Combien de temps ? Faut-il faire tremper tous les oléagineux de la même manière ?

Eh bien, ce sont toutes ces questions auxquelles nous allons nous intéresser dans cet article.

Avant-propos :

Elles sont bonnes en goût, excellentes pour la santé, et carrément indispensable pour nos amis végétariens, végétaliens et vegan, ce sont : les graines, noix et oléagineux en général !

Avant d’aller plus loin, un oléagineux est une graine, une noix ou une plante dont on tire une huile, voilà une définition simple et efficace ! On distingue les graines oléagineuses (colza, tournesol, arachide, soja, sésame, lin, etc.) et les fruits secs oléagineux (amandes, noix, noisettes, etc.).

Dans le cadre d’une alimentation saine et équilibrer, on va retrouver certains oléagineux sous de nombreuses formes : crus, entiers, moulus, rôtis, sous forme de crèmes, fromages, lait, etc.

Point commun entre toutes ces formes ? Elles proviennent toutes d’une graine entière et idéalement… Trempée ! Mais pourquoi faire tremper des noix ou des graines ?

Pourquoi faire tremper ses graines et noix ?

Pour faire simple, on trempe, les graines, noix et tous les oléagineux pour améliorer leur assimilation par l’organisme et donc améliorer leurs vertus pour la santé.

C’est tout pour moi, merci… Mais non, entrons dans le détail :

À cause des inhibiteurs d’enzymes :

Les fruits et graines riches en matières grasses, comme les amandes, les noix, les graines de tournesol, les graines de courges, les graines de lin, etc., contiennent un inhibiteur d’enzymes, l’acide phytique, qui empêche leur bonne digestion, et bloque l’absorption de certains nutriments par l’organisme. C’est une sorte d’anti-nutriment.

Les inhibiteurs sont naturellement présents dans les oléagineux, ils permettent de préserver la force vitale des fruits, de les conserver en quelque sorte, jusqu’à ce qu’ils se trouvent dans un environnement favorable pour germer.

Pour faire disparaitre cet inhibiteur, il suffit de faire germer les graines et fruits secs, ou au moins enclencher le processus de germination, c’est ce que l’on va faire en faisant tremper les oléagineux.

En faisant disparaitre l’inhibiteur d’enzymes, on améliore la digestion des graines et donc l’assimilation des principes actifs par le corps, en conséquence : augmentation de l’assimilation des vitamines (C, B, carotènes, etc.)  et des minéraux (magnésium, potassium, calcium, fer, zinc, etc.).

D’ailleurs, la nature procède elle aussi au trempage des fruits secs avant de les faire pousser : en effet, ils sont naturellement éliminés avec les premières pluies du printemps, ainsi les graines se réveillent, et peuvent alors pousser facilement et devenir des plantes.

De plus, les enzymes qui nous servent à digérer ne sont pas éternels. À la naissance, nous avons un capital d’enzymes dont il va falloir prendre soin, car en vieillissant, nous allons dilapider ce capital, ce qui va diminuer notre pouvoir digestif. En effet, plus nous vieillissons, plus la quantité d’enzymes diminue dans notre corps.

Pour pallier à cette inéluctable perte, il faut donner de nouvelles enzymes à notre système digestif, c’est ce que l’on fait en tremper ses graines !

Pour réveiller les graines et les noix :

Une fois les graines trempées et les inhibiteurs éliminés, la valeur nutritionnelle des graines, noix et oléagineux change considérablement. Elles sont passées du statut de « dormantes » à celui de « vivantes ».

Ce changement a un effet sur toute la composition du fruit, multipliant leur taux de nutriments (vitamines et minéraux), parfois par 3, augmentant les quantités de protéines, parfois par 2, tout améliorant leur absorption par le corps.

Tout cela a lieu dès que le processus de germination est enclenché.

Les avantages du trempage :

Ainsi, en faisant tremper ses oléagineux, on enclenche le processus de germination. Par conséquent, leurs valeurs nutritionnelles vont également augmenter : la teneur en vitamines va s’accroître, les protéines vont se multiplier, les minéraux vont être plus facilement assimilés, etc…

Pour résumer, faire tremper les oléagineux avant consommation permet d’augmenter leur digestibilité et de rendre leurs nutriments plus assimilables par le corps humain.


trempage de graines de lin

Faire tremper des graines de lin, c’est profiter au maximum de ses bienfaits !


Combien de temps faut-il tremper les fruits secs ?

En règle générale, on conseille de faire tremper ses noix, graines et autres oléagineux entre 4 h et 24 h à température ambiante.

Une fois trempées, jetez l’eau de trempage, rincez bien les graines à l’eau claire, égouttez-les, et vous pouvez alors les manger. Elles se conserveront au réfrigérateur, mais pas plus de 3 jours.

Cependant, certains fruits secs ont des temps de trempages différents, les principaux sont :

Voilà, vous savez maintenant pourquoi et comment faire tremper vos noix, graines et différents oléagineux. N’oubliez jamais qu’il est mieux de consommer vos fruits secs seulement après les avoir trempés, votre corps vous en remerciera, testez, vous verrez, vous serez surpris !

Résumé
Pourquoi faire tremper ses graines, noix et oléagineux ?
Nom article
Pourquoi faire tremper ses graines, noix et oléagineux ?
Description
Pourquoi faut-il mettre les graines et noix à tremper avant de les manger, et comment faut-il faire ?
Auteur
RSS
Follow by Email
Facebook
Imprimer
Twitter
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


69 réflexions sur « Pourquoi faire tremper ses graines, noix et oléagineux ? »

  1. Bonjour, j’ai 2 questions, cars je trouve différentes infos sur internet :
    1. acide phytique = inhibiteur d’enzymes ? J’ai lu ceci : La plupart des noix, des grains et les graines crues contiennent des inhibiteurs d’enzymes et de l’acide phytique.
    Les inhibiteurs d’enzymes présents dans les grains, les noix, les légumineuses et les graines se lient à nos enzymes digestives et bloquent ou dénaturent leur fonction digestive
    L’acide phytique est un «anti-nutriment» puisqu’il peut se lier à certains nutriments dans l’organisme — comme le calcium, le magnésium, le fer et le Zinc — et les empêcher d’être absorbés efficacement. Dans votre texte je comprends que les 2 sont la même chose ?

    2. faire griller les noix et/ou graines a le même effet ?

    1. Bonjour, il est vrai que cela prête à confusion. L’acide phytique ou acide myo-inositol hexaphosphorique, est une forme de stockage du phosphore et des minéraux de la plante. Ce stockage entraine l’impossibilité d’assimilation des nutriments (calcium, le magnésium, le fer, le Zinc, etc.) liés à ce phosphore.

      En plus de l’acide phytique, il y a d’autres facteurs antinutritionnels dans les grains, noix et légumineuses, comme les inhibiteurs d’enzymes.

      Donc l’acide phytique n’est pas un inhibiteur d’enzyme, mais possède une action néfaste similaire quant à l’absorption des nutriments.

          1. Merci ! C’est quand même incroyable tout ce qu’on raconte sur internet et même à des formations… je suis une formation qui s’appelle : ‘nourriture et vitalité’ à Anvers, donnée par un centre (macrobiotique) bien reconnu ou ils disent que griller les graines, noix, c est aussi efficace. C’est difficile pour le consommateur de savoir ce qui est juste ou pas mais aussi pour les professionnels. En fait, il faut choisir une « vérité », car pour chaque affirmative il y a une négative… intéressant mais fatigant…

          2. Bonjour, je comprends, après, il y a des pratiques qui font (quasiment) l’unanimité, le trempage en fait partie, autant se focaliser là-dessus.

  2. Ok oui, mais dans votre réponse à Maxime, vous disiez que vous préconisiez pour ces graines de ne pas rincer, donc je me posais la question, pourquoi là vous confirmiez la réponse numéro 8 de Rubis disant qu’il fallait de toute manière ne pas boire le lait de soja.

    Bref, il y avait une petite confusion, en tout cas pour moi, à savoir si oui ou non on doit quand même rincer les graines de lin.
    Mais probablement que quand vous disiez dans votre réponse à MAXIME, que vous préconisiez de ne pas rincer les graines de lin, vous sous-entendiez par là de ne pas rincer complètement et retirer le mucilage, mais de les passer sous l’eau quand même après trempage tout en conservant le mucilage, comme vous le précisez dans votre réponse me concernant.

    1. Voilà, vous avez compris, dans le cas de graines non mucilagineuses, il faut rincer, dans le cas de graines mucilagineuses, il faut jeter l’eau de trempage, mais pas retirer le mucilage des graines en les rinçant.

  3. Bonjour,
    Si je comprends bien, il faut manger 45g de graine de lin par jour.
    Il faut obligatoirement les tremper 8h minimum (ou une nuit entière à la limite).
    Il faut aussi obligatoirement faire broyer les graine de lin.
    C’est bien ça, il faut faire les deux ? Tremper et broyer ensuite.
    Les graines peuvent être conservée une semaine c’est ça ? Et obligatoirement au réfrigérateur.
    Donc 45g x 10 = 450g de graine de lin à faire tremper et ensuite à faire broyer et go au frigo.
    Des graines de lin dans un moulin à poivre qu’on met lui-même au réfrigérateur, ça passe aussi ?
    Merci d’avance

    1. Bonjour, alors pour commencer, il n’y a rien d’obligatoire, les graines de lin sont bonnes quoi qu’il arrive. Seulement, pour optimiser leur absorption, il convient de les préparer. Cependant, les graines de lin sont un cas particulier parmi les oléagineux, en effet, ce sont des graines mucilagineuses, c’est-à-dire qu’elles libèrent une substance gélatineuse au contact de l’eau, substance très bonne pour la santé, mais qui va compliquer la mise en poudre des graines. En plus, étant des graines grasses, les graines de lin sont difficiles à réduire en poudre.

      Mon conseil : pour un usage optimal, vous faites tremper les graines, puis vous les « écrasez » comme vous pouvez (au mortier par exemple), même un petit peu. Sinon, vous passez la dernière étape et vous les trempez seulement, et vous essayer de bien les mâcher.

      Une fois trempées, il vaut mieux les consommer rapidement, je vous conseille de faire tremper plutôt 3 jours de graines et de les conserver au réfrigérateur.

      1. Je suis vraiment sincèrement désolé, je n’ai toujours pas réussi à comprendre… =(
        Du coup je récapitule si j’ai bien compris… (pas sûr)
        1. Les graines de lin sont bonnes quoi qu’il arrive.
        2. Les graines de lin non écrasées, sont évacuées intactes. Donc on bénéficie uniquement des bienfaits de l’enveloppe externe à la graine, c’est à dire presque rien. Ce qui est du gâchis parce qu’on ne bénéficie pas de ces nombreux bienfaits. Donc c’est une étape très importante.
        3. Les graines de lin trempées pendant 8 heures, nous permet d’optimiser son absorption multipliée par trois. Donc c’est une étape importante.
        4. En terme d’absorption, il est plus important d’écraser les graines de lin, plutôt que de les faire tremper. Parce que une graine germée, sera évacué intacte.
        5. On ne peut pas faire broyer les graines de lin après les avoir fait tremper pendant 8 heures.
        Donc, un « moulin à poivre » n’a aucune utilité… je voulais broyer les graines avec. =(
        Il faut donc obligatoirement les écraser au mortier… ça ne m’enchante pas du tout =( parce que les mâcher c’est galère.
        6. Malgré qu’elle soit très bonne pour la santé, on ne peut pas boire la substance gélatineuse au contact de l’eau, pour des raisons d’hygiène à cause de l’intoxication alimentaire. (le fait de rester à l’air libre en dehors du frigo), sans oublier le risque que des insectes viennent dessus. =(
        7. Les graines de lin peuvent germer à partir de n’importe quel liquide. Jus de fruit, lait de soja, de l’eau.
        8. Tremper ses graines de lin pendant 8 heures dans du lait de soja, serait du gâchis. Parce qu’il faudra obligatoirement jeter le lait de soja, étant donné qu’il ne faut pas le boire. =(
        9. On conserve au frigo les graines de lin germées pendant trois jours maximum. Donc 45g x 3 jours= 135g à faire germer tous les trois jours.

        C’est bien ça ? Encore désolé.

        1. Bonjour, j’ai modifié votre commentaire en mettant une liste avec des chiffres pour faciliter ma réponse :
          1. Oui.
          2. Alors en théorie oui, mais vous n’avalez pas les graines sans les mâcher, et en les mâchant correctement, vous cassez l’enveloppe ce qui permet leur digestion.
          3. C’est un bonus à ne pas manquer, mais rien d’obligatoire.
          4. Oui et non, car vous oubliez l’étape de la mastication qui revient à écraser les graines.
          5. C’est plus difficile, mais possible, par contre, pas au moulin, effectivement.
          6. Si, le mucilage se boit, il est d’ailleurs excellent pour la santé.
          7. Oui.
          8. Oui.
          9. Oui.

          Voilà !

          1. Bonjour juste une petite question par rapport à votre réponse à Ruby pour la partie numéro 8 : pourquoi confirmer en disant OUI à la partie numéro 8 qui dit : « 8. Tremper ses graines de lin pendant 8 heures dans du lait de soja, serait du gâchis. Parce qu’il faudra obligatoirement jeter le lait de soja, étant donné qu’il ne faut pas le boire. =( »

            Alors que vous dites que le mucilage est excellent pour la santé et que vous recommandez donc aussi de ne pas rincer les graines de lin après trempage ? Pourquoi le mucilage deviendrait mauvais parce qu’il a trempé dans du lait de soja ou autre ?

            Le lait de soja, je sais pas s’il est spécialement foutu en restant 8 heures à l’air libre je pense pas qu’il soit complètement imbuvable donc mélangé aux graine de lin quel est le véritable problème à part ça ?

            Si le fait de tremper les graines de lin aurait libérer potentiellement les « toxines » (entre guillemet hein !), pourquoi elle le serait plus dans le lait de soja mélangé au mucilat que dans le mucilat lui même mélangé à l’eau si on doit pas nécessairement les rincer après trempage ?

          2. Bonjour, vous faites la confusion entre le mucilage et l’eau de trempage. Le mucilage est la matière visqueuse qui est collée aux graines, libérée au contact de l’eau. L’eau de trempage est l’excédent d’eau qui reste une fois les graines trempées. On jette l’eau de trempage, et on conserve le mucilage.

            Encore une fois, les graines mucilagineuses sont des cas particuliers dans le trempage des graines, quand vous faites tremper des amandes, c’est moins problématique, on jette l’eau de trempage et c’est fini, dans le cas de graines de lin, chia, fenugrec, etc., le mucilage complique un peu la compréhension.

            Le mucilage est excellent pour la santé.

  4. 7 ans ! 7 ans que, soucieuse de ma santé, je passe 20 min tous les matins à préparer un Miam à base de lin, sésame, noix, amandes, etc. Je découvre après tout ce temps ce que j’aurais pu gagner en les faisant tremper ! Il n’est jamais trop tard.

    Merci à vous pour votre information claire et suffisante pour être convaincue de passer encore quelques minutes de plus en cuisine.

  5. Bonjour !
    J’ai lu tous vos commentaires, mais je n’ai pas trouvé la réponse dont j’ai besoin : il est marqué dans l’article qu’il faut jeter l’eau de trempage. Mais quand on fait tremper les graines de chia (ou de lin), ça fait un pudding (avec du lait végétale par exemple). C’est pas terrible de les rincer par la suite… L’effet voulu est justement que ça fasse le pudding. Donc, à lire l’article, si la graine libère cette substance empêchant l’assimilation des bienfaits de la graine, il ne faut pas manger le pudding avant de le rincer. Est-ce exact ?

    Et deuxième question : si on fait tremper du lin, est-ce utile de le moudre pour qu’il soit plus assimilable ou bien ce sont deux méthodes distinctes permettant leurs assimilations ?

    En vous remerciant

    1. Bonjour,

      vous parlez d’un cas particulier : les graines mucilagineuses. Ce sont des graines qui, au contact de l’eau, libère une substance visqueuse. On retrouve parmi les plus connues : les graines de chia, de lin, de fenugrec, ou le psyllium. Ce mucilage est excellent pour la santé, c’est pourquoi je préconise de ne pas rincer ces graines là.

      Si vous faites tremper des graines de lin, il sera impossible (et pas utile) de les mixer ensuite. Soit vous les faites tremper, soit vous les mixez.

  6. Bonjour, cet article est très utile ! Cependant je voulais savoir si je fais un pudding au chia combien de temps je peux garder ce pudding au frigidaire ?

  7. Merci pour votre article clair et bien documenté.
    En revanche, je pensais que seuls les fruits et graines ayant une peau contenaient cet enzyme.
    Je m’en vais essayer de trouver d’autres infos.
    Trini

  8. Bonjour

    Juste pour confirmation : ce n’est pas nécessaire, ni plus nutritif de faire tremper des raisins secs, dattes, canneberges séchées… mais on me l’avait conseillé quand même, peut-être pour le goût ? Aussi peut-on boire le l’eau de trempage de ces fruits séchés ?
    cldt.

    1. Bonjour, cela n’a aucun intérêt nutritif, cela peut être fait juste pour modifier la texture, aucun effet sur le goût non plus. Non, il ne faut pas boire l’eau de trempage.

      1. Merci beaucoup Benjamin pour tes réponses très éclairées…

        Aussi, j’ai 2 autres questions :

        1 : faut-il absolument éplucher les amandes que l’on fait tremper (amandes qui ne sont pas déjà émondées) ?

        2 : Est-ce toxique pour l’appareil digestif de manger (non préalablement trempées) des amandes non émondées ? En tout cas pour les personnes sensibles de ce côté-là.

        1. 1 : Non ce n’est pas la peine de les éplucher
          2 : Non, ce n’est pas toxique de manger la peau, après je ne sais pas ce que vous appelez sensible, mais il n’y a pas de souci.

  9. Bonjour,

    Après avoir fait tremper les noix, si nous les déshydratons afin de les préserver plus longtemps et leur restituer une texture croquante, est-ce que les bienfaits sont toujours activés ? Étant donné que la déshydratation n’est pas une « cuisson ».

    Merci

    1. Bonjour, non, une fois trempées, il faut les consommer assez rapidement, et ne pas leur faire subir d’autre processus.

  10. Bonjour, j’ai du mal à trouver des infos sur les arachides… Je ne sais pas combien de temps elles doivent être dans l’eau afin d’éliminer en partie l’acide phytique ? Merci d’avance pour votre réponse.
    Stéphanie

  11. Merci bcp, très intéressant ! J’avais entendu dire qu’il fallait faire tremper les graines, mais sans savoir vraiment pourquoi, si ce n’est que la peau des amandes n’est pas très digeste, et que les graines de lin et de sésame perforeraient les intestins une fois cuites, si on ne les fait pas tremper. Merci pour ces éclaircissements.

    1. Bonjour,
      Les graines de lin entières peuvent se coller dans les intestins, dans le cas de diverticulite.
      Il est conseillé de les moudre avant de les consommer pour profiter de leurs bienfaits nutritionnels. Comme elles s’oxydent rapidement, ne moulez qu’une petite quantité à la fois et placez-les au réfrigérateur 🙂
      Nath

    1. Oui, tremper du riz complet, et donc induire une germination, avant de le faire cuire, le rend encore plus nutritif, de la même manière que les autres graines. Des études ont montré que pour faire germer le riz, l’idéal est un trempage dans de l’eau à 32 °C pendant 22h.

      1. Merci beaucoup ! C’est très intéressant. J’ai toujours voulu essayer pour le riz, mais je n’avais pas trouvé ces infos. Spécialement la température de l’eau.

  12. J’achète un mélange bio de noisettes, noix de pecan, noix de cajou, mais il contient aussi des raisins secs, est-ce que je peux aussi les faire tremper ? Qu’en est-il pour les raisins secs ?

    1. Vous pouvez, mais c’est inutile pour le raisin, le trempage est utile pour les fruits secs, c’est-à-dire les fruits qui sont naturellement secs, et non les fruits séchés, c’est-à-dire les fruits frais que l’on a séché par la suite, comme par exemple les figues, les pruneaux ou les dattes.

  13. J’avais lu qu’il fallait arroser les graines de jus de citron pour détruire cet acide phytique. Je procède ainsi pour les graines de chia. Au bout de 10 mn, j’ajoute l’eau. Les graines n’en sont que meilleures pour la santé, du fait du rajout du jus de citron. Je fais de même pour les graines de lin que j’ai moulues avant. Par exemple, je mange une banane écrasée, j’y ajoute la poudre de lin et le jus de citron par-dessus le tout.
    Bon appétit, et Bonne Santé !
    Annie

  14. Bonjour,

    Je n’ai pas vu le cas de la cacahuète dans votre article. Conseilllez vous également de la faire tremper et si oui pendant combien de temps ? Merci d’avance !

    1. Bonjour, oui il est conseillé de faire tremper les cacahuètes aussi, et elles nécessitent entre 8 et 12 h de trempage.

  15. Bonjour
    Je viens de trouver votre article, je me demandais s’il fallait déshydrater les fruits secs oléagineux absolument. Si on ne le fait pas, c’est dans les trois jours qu’il faut les consommer ? Qu’en pensez vous?

    1. Bonjour, je suis désolé mais je n’ai pas compris votre question, qu’entendez-vous pas « déshydrater les fruits secs » ? Les fruits secs sont déshydratés par nature…

      1. Un intéret pratique pour mon mari. Il mange des flocons d’avoine le matin avec du jus de pomme et des graines diverses. Pour faire gonfler les flocons il met les flocons et le jus de pomme à tremper la nuit.

  16. Bonjour,
    Si l’on fait tremper les graines de tournesol toute une nuit, est-ce embêtant ? Je pensais faire tremper toutes mes graines (lin, tournesol, noix, amande) le soir et les laver le matin.

    Salutations

  17. Bonsoir, est-ce que si on achète des amandes et des noix en magasin déjà emballées, a-t-ton besoin de les tremper avant de les manger ?

  18. Merci c’est top, maintenant je sais pourquoi ça marche. On me l’avait conseillé, je l’ai testé, c’est incroyable j’ai l’impression que ça pétille dans mes veines !

  19. Bonjour, une fois trempées, peut-on conserver les graines ? Si je les trempe le soir est-ce que je peux les rincer et les manger le lendemain matin ?

    1. Bonjour, oui sans aucun problème. Une fois trempées, mettez-les dans un bocal ou un tupperware, à température ambiante ou éventuellement au réfrigérateur, et vous pourrez les conserver au moins 1 semaine sans problème. Si jamais elles ont mauvais goût, alors c’est qu’il est trop tard !

      Il est judicieux de les faire sécher avant de les mettre dans un bocal, afin de stopper la germination, faute d’humidité.

      1. Comment fait-on sécher des graines de lin au four?
        Impossible de les sécher une fois lavées, cela fait un amalgame tout gélatineux (je les ai pourtant bien rincées).
        Merci de me répondre.

        1. C’est juste qu’il ne faut pas les laver, les graines de lin sont des graines mucilagineuses, au contact d’un liquide, elles libèrent un gel, faites-les donc sécher sans les mettre en contact avec de l’eau.

  20. Bonjour,

    J’ai deux petites questions :
    – Est-ce exact que si les noix sont épluchées, le trempage n’est pas nécessaire (je pense notamment aux noix de cajoux)
    – Peut-on faire tremper ses fruits secs plus longtemps que le temps renseigné, si par exemple on fait tremper un mélange ?

    1. Bonjour, alors non, le trempage est nécessaire même si les noix sont épluchées, car c’est l’eau qui va activer la graine. Par contre oui, vous pouvez les faire tremper plus longtemps, tout en restant raisonnable (ne les laissez pas des semaines !).

    1. Bonjour,

      oui et non, les fruits secs comme les amandes, les noisettes, les noix, et tous les oléagineux qui se mangent facilement tels quels, ceux-là, il n’est pas nécessaire de les moudre, il suffit de bien les mâcher.

      Pour le fenugrec, le sésame, le lin, et toutes ces petites graines considérées comme des épices, oui, il est bien mieux de les moudre. Pour en savoir plus, consultez cet article sur pourquoi moudre les graines de fenugrec : //ileauxepices.com/blog/2017/08/02/comment-moudre-les-graines-de-fenugrec-2/wpid14451/

      Benjamin

  21. Je lis votre article et je suis un peu perplexe ayant lu ailleurs que l’on devait faire tremper les graines de lin et boire l’eau à jeun ? Je ne sais plus qui croire et que faire ?

    1. Bonjour,

      les conseils de cet article sont généraux, vous pouvez y lire qu’il faut faire tremper les graines puis jeter l’eau de trempage, car cette eau, en ce qui concerne les fruits secs comme les amandes, est mauvaise.

      Par contre, effectivement, dans le cas des graines de lin, les graines vont libérer un mucilage qui est excellent pour la santé, il est donc conseillé de boire le gel obtenu. C’est la même chose avec les graines de chia, ou le psyllium : toutes les graines mucilagineuses (qui forment un gel au contact de l’eau).

      Benjamin