Les effets secondaires de la cardamome


dangers et contre indication de la cardamome


Issues de la plante Elettaria cardamomum, les graines de cardamome sont utilisées comme épice et remède en Inde et dans toute l’Asie du Sud-Est. Bien qu’excellentes pour la santé, dans certains cas, et comme toutes les plantes de phytothérapie, elles peuvent occasionner certains effets nocifs indésirables, c’est pour cela qu’il convient de connaître quels sont ces effets néfastes et quand peuvent-ils survenir avant d’en consommer.

L’article en bref

La cardamome est une épice sûre, mais en cas de surdosage, elle peut provoquer des effets indésirables allant de la sudation excessive à l’insomnie, voire à des troubles plus graves. La consommation de cardamome est également déconseillée aux personnes souffrant de troubles cardiaques, hépatiques ou de calculs biliaires.

Acheter de la cardamome


Les effets indésirables de la cardamome

La cardamome est une épice dites « sûre » pouvant être consommée sans danger, cependant, comme n’importe quel produit, il convient de respecter les doses prescrites. En effet, en surdosage, la cardamome peut s’avérer « toxique ».

En règle générale, il est recommandé une dose quotidienne de 1,5 g (soit une cuillère à café) de l’épice. On considère que la dose maximale tolérée est de 5 g de cardamome par jour. En fonction du surdosage, elle pourra donc entraîner des désagréments et effets indésirables allant d’effets bénins à plus graves :

  • sudation excessive
  • bouche sèche
  • maux de tête
  • maux de ventre et nausées
  • vertiges et vomissements
  • tachycardie
  • insomnies
  • dans certains cas extrêmes : délires et hallucinations

Tous ces effets néfastes s’arrêtent une fois les dosages réduits ou l’arrêt de la consommation de l’épice.

Les contre-indications de la cardamome

La consommation de cardamome est déconseillée, sans avis médical, aux personnes :

  • souffrant de troubles cardiaques (en particulier de myocardite) : en effet, elle augmente le taux de créatine phosphokinase (CPK) dans le sang
  • souffrant de troubles hépatiques graves
  • souffrant de calculs biliaires

Elle ne présente pas de risque en quantité alimentaire, mais pour une consommation régulière et en dose de cure, la consultation d’un professionnel de santé est fortement conseillée pour éviter tout danger.

Le cas des femmes enceintes ou allaitantes

En dosage alimentaire, la cardamome ne pose aucun souci pendant la grossesse, l’allaitement, ou chez les jeunes enfants. Au contraire, l’ajout de cardamome dans l’alimentation permettra aux femmes enceintes de profiter de ses vitamines, minéraux, antioxydants, et des bienfaits de la cardamome pour la santé, avec ses effets bénéfiques sur la digestion, le tonus, ses effets diurétiques, antiseptiques, etc.

Par contre, l’usage en quantités importantes, sous forme de cure, ou en huiles essentielles est déconseillé chez les femmes enceintes, qui allaitent, et chez les jeunes enfants. En effet, il n’existe aucune étude sur la sécurité de prendre de la cardamome en quantités médicinales dans ce genre de cas, le principe de précaution s’impose.



Graines de cardamome verte

Cardamome 4.40 €

Sur l’Ile aux épices, nous avons sélectionné pour vous la meilleure qualité de cardamome, en grains ou en poudre, au meilleur rapport qualité-prix :

Acheter de la cardamome



Interaction avec des médicaments ou plantes médicinales

À ce jour, il n’existe pas d’interactions connues entre la cardamome et des médicaments ou plantes médicinales.

Pour aller plus loin, consultez nos idées recettes pour cuisiner la cardamome, ou encore comment utiliser la cardamome pour maigrir.

Résumé
Quels sont les dangers et contre-indications de la cardamome ?
Nom article
Quels sont les dangers et contre-indications de la cardamome ?
Description
Une description détaillée de tous les effets potentiellement néfastes de l'épice cardamome.
Auteur
RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


4 réflexions sur « Les dangers et contre-indications de la cardamome ? »

  1. J’ai la maladie de Crohn, à chaque fois que j’utilise la cardamome dans mon plat, la fièvre s’en suit après quelques heures. Y a-t-il une raison ?

    1. Avec les MICI, c’est toujours compliqué, je sais ce que je dis, j’ai moi même une rectocolite. En règle générale, la cardamome est une épice très bien tolérée, mais dans ces maladies, il faut s’écouter, si cela vous le fait à chaque fois, et que vous êtes sûr que ce n’est pas autre chose, alors il vaut mieux arrêter.

  2. je viens d’acheter des graines de cardamome (ou prétendues telle ?), j’ai ouvert quelques graines et n’y ai pas trouvé les petits grains noirs… Est-ce de la vraie cardamome ? Merci pour la suite.