Shatavari Bio

4,40 €
TTC

Produit vendu : Sachet refermable de poudre de Shatavari Bio (poids au choix).

Utilisée en médecine Ayurvédique, notamment chez les femmes, afin de soulager tous les maux liés au système reproducteur : règles, ménopause, etc.

Points de fidélité : En achetant ce produit, vous ajoutez 0,17 € à votre compte, à transformer en bon de réduction pour votre prochaine commande !
Fermer
Poids:
Quantité:
Expédié en 48h (hors week-end)


Ici, vous pouvez acheter du Shatavari Bio en poudre, découvrir son histoire, comment l'utiliser, des avis et témoignages sur ses vertus pour la santé et des recettes expliquées pas à pas.

Côté e-commerce, les frais de port sont gratuits à partir de 49€ d'achat, en deçà, ils varient de 2.15 € à 3.95 € (pour la France métropolitaine). 3 à 5 jours de délais de livraison (souvent 2 jours suffisent !). Colis soigné, suivi et assuré. Paiement 100% sécurisé.


 



Origine
: Inde (Date Limite d'Utilisation Optimale : Décembre 2025), issu de l'agriculture biologique.

Autres noms : asperge indienne, asperge à grappes, plante aux cent racines, Satavar, Atirasa, Satpadi, Shatamuli, Shatawari, etc.

Variété : Asparagus racemosus.


Qu'est-ce que le Shatavari ?

Le Shatavari est une espèce commune d'asperge indienne, appartenant à la famille des Asparagacées. C'est un rhizome consommé sous forme de poudre dans la médecine ayurvédique, afin de soutenir le système reproducteur chez la femme, et d'aider à maintenir l'équilibre de la physiologie des femmes ménopausées.

D'un point de vue botanique, la plante possède des tiges épineuses et courtes, mesurant jusqu'à 2 m de haut, ainsi qu'un système racinaire, composé de racines tubéreuses. Il possède des feuilles vertes fines comme des aiguilles de pin, et de toutes petites fleurs blanches, qui donnent des baies de couleur violet foncé.


Quels sont les effets du Shatavari sur l'organisme ?

Composition de la racine de Shatavari

Dans la composition des racines de Shatavari, on retrouve :

  • des flavonoïdes, dont la rutine et la quercétine,
  • des glycosides stéroïdiens,
  • des saponines stéroïdiennes,
  • des saponines stéroliques, tels que la sarsapogénine et des isoflavones,
  • des alacaloïdes,
  • des vitamines : A, B1, B2, B9, C et E,
  • des oligo-éléments : magnésium, fer, calcium et phosphore.



Ses bienfaits pour la santé en Ayurveda

À l'image des feuilles de framboisier, le Shatavari accompagne les femmes pendant toutes les périodes de leur vie, de la puberté à la ménopause, en passant l'allaitement. On l'utilise de manière traditionnelle pour toutes les fonctions liées au système reproducteur et aux organes sexuelles des femmes :

  • soutien des fonctions reproductrices,
  • tonique utérin,
  • maintien de l'équilibre physiologique pendant et après la ménopause,
  • stimulation de la production du lait maternel,
  • réduction des symptômes avant et après la période menstruelle (irritabilité, douleurs mammaires, céphalées, oedèmes),
  • régulation des cycles menstruels (lutte contre les douleurs et les ménorragies, règles anormalement longues et excessivement abondantes),
  • etc.

Dans l'ayurveda, il est réputé pour équilibrer les doshas Vata et Pitta, mais pour augmenter Kapha pris en excès. On lui prête des vertus stimulantes permettant de maintenir la force et les niveaux d'énergie. L'ayurvéda considère le Shatavari, à l'image de la maca, comme un tonique polyvalent permettant de fortifier l'organisme, stimuler sa résistance et optimiser le fonctionnement du corps en général.

En médecine ayurvédique, le Shatavari permet entre autres de favoriser la santé bonne des reins, de stimuler la digestion, de favoriser un bon sommeil et de réduire les niveaux de stress et d'angoisse grâce à ses effets sédatifs, d'améliorer la fonction cardiaque et les fonctions cognitives.

Elle aurait, à l'image du fenugrec, une action bénéfique sur les problèmes liés à la libido chez l'homme, notamment l'éjaculation précoce, ainsi que sur l'infertilité chez les hommes.


Comment utiliser la poudre de Shatavari ?

Posologie

Il n'existe pas de posologie précise. Les recommandations générales sont de 3 g, soit une cuillère à café de poudre par jour, sans dépasser les 5 g. En règle générale, les recommandations sont de prendre 1.5 g le matin et 1.5 g le midi, après le repas.

Il est généralement conseillé de prendre la poudre de Shatavari sur de longues périodes, disons de 3 mois avec une pause avant d'éventuellement reprendre.


Où l'utiliser ?

Traditionnellement, la poudre de Shatavari est mélangée avec du miel, du lait chaud ou du ghee (beurre clarifié) avant d'être consommée. Parfois juste mélangé, il existe des recettes ou la poudre est bouillie de lait. En effet, les corps gras amélioreraient la biodisponibilité des principes actifs, car ceux-ci sont en partie liposolubles. Il possède un goût doux et amer.

De manière générale, la poudre peut se mélanger avec n'importe quel liquide avant d'être bu : eau, jus de fruits, smoothies, etc. On peut aussi le consommer dans un yaourt, une compote, du fromage blanc, bref, dans n'importe quel aliment.


Précaution d'usage

L'apport quotidien recommandé ne doit pas être dépassé. Les compléments alimentaires ne se substituent pas à une alimentation équilibrée et variée et à un mode de vie sain. Les compléments alimentaires ne peuvent être considérés comme des médicaments.

Si vous être sous traitement médical, toujours demander l'avis de votre médecin avant de vous lancer dans une cure. L'usage du Shatavari est contre-indiqué pendant la grossesse.

Il convient d'être particulièrement prudent si vous souffrez de problèmes rénaux, cardiaques, ou si vous souffrez d'obésité. Le Shatavari aurait une action sur les œstrogènes, vous devez donc consulter votre médecin si vous souffrez de problèmes hormonaux de cet ordre.


Pour la petite histoire

Le Shatavari fait partie de la pharmacopée indienne depuis plus de 4 500 ans, connu comme étant la plante des femmes. On a commencé à la consommer dans les zones dont elle est originaire, soit les zones subtropicales et tropicales de l'Inde, ainsi que dans l'Himalaya.

Dans l'ayurvéda, le Shatavari fait partie des Rasayanas, avec d'autres plantes comme l'ashwagandha bio, ou le triphala bio, c’est-à-dire les remèdes permettant d'atteindre l'équilibre physiologique du corps et des organes pour maintenir jeunesse, santé et clarté mentale.

Dès le début, son usage a été surtout réservé aux femmes, déjà comme régénérateur du système reproducteur féminin, pour réduire le syndrome prémenstruel et soulager les menstruations difficiles, mais aussi comme aphrodisiaque permettant de stimuler la libido.

Ses usages inspireront le nom de "shatavari", qui signifie en Sanskrit "celle qui possède cent maris", avec sa réputation légendaire de donner aux femmes la passion et l'endurance de connaître cent hommes.

Voir l'attestation de confiance
  • Pour plus d'informations sur les caractéristiques du contrôle des avis et la possibilité de contacter l'auteur de l'avis, merci de consulter nos CGU.
  • Aucune contrepartie n'a été fournie en échange des avis
  • Les avis sont publiés et conservés pendant une durée de cinq ans
  • Les avis ne sont pas modifiables : si un client souhaite modifier son avis, il doit contacter Avis Verifiés afin de supprimer l'avis existant, et en publier un nouveau
  • Les motifs de suppression des avis sont disponibles ici.

5 /5

Calculé à partir de 1 avis client(s)

  • 1
    0
  • 2
    0
  • 3
    0
  • 4
    0
  • 5
    1
Trier l'affichage des avis :

Sabrina V. publié le 07/03/2022 suite à une commande du 17/02/2022

5/5

Très bon produit et bonne qualité. Emballage idéal pour la conservation

Cet avis vous a-t-il été utile ? Oui 0 Non 1

×

Shatavari Bio

4,40 €

Questions / Réponses (0)

Envoyer un message

Merci de vous identifier pour poster un message

Login as a customer

Pas inscrit? S'enregistrer

Ou commentaire rapide

nouveau commentaire
Votre commentaire a été enregistré

nouveau commentaire
Votre commentaire a été publié

Commentaire abusif
Merci pour votre message

Commentaire abusif
Nous informer d'un message inapproprié
* Champs requis
  ou Annuler
Editer un commentaire