Panier  

Pas de produits

Livraison de 2.15 € à 4.95€ pour la France
Total 0,00 €

Panier Commander

Sur twitter

Sur facebook

Sel de Maras au Pérou

Sel de Maras au Pérou

Sel de Maras au Pérou

3.13

Ajouter au panier

Disponibilité : En stock

Produit vendu : sachet refermable de sel de Maras au Pérou (poids au choix).

Unique au monde, c'est un sel de ruisseau. Il se récolte dans des bassins en escalier à flan de montagne. Très fin et subtil.

Plus de détails


Ici vous pouvez acheter du sel de Maras, découvrir qu'est-ce que c'est, son histoire, l'utilisation en cuisine et ses vertus pour votre santé.

Côté e-commerce, les frais de port évoluent suivant les quantités, de 2.15 € à 5.20 €. Vous ne paierez jamais plus cher ! 3 à 5 jours de délais de livraison (souvent 2 jours suffisent !). Colis soigné, suivi et assuré. Paiement par carte ou chèque 100% sécurisé.




Origine : Pérou (Date Limite d'Utilisation Optimale : Novembre 2021).

Autres noms : sel de Cuzco, sel des Incas ou sel sacré de Maras.

Qu'est-ce que le sel de Maras ?

Le sel Maras n'est ni un sel de mer, ni un sel de terre, enfin presque. Alors d'où vient-il ? Eh bien c'est un sel de rivière ! Unique au monde ! En effet, il provient de deux sources chargées naturellement en sel en s'écoulant sous terre, puis qui jaillissent à plus de 3500 m dans les Andes.

C'est un sel pur de couleur légèrement rosée orangée, à la forte propriété salante.

Le sel tient son nom de la ville de Maras qui s'étend sur un plateau qui domine la vallée sacrée des Incas, la vallée d'Urubamba, à quelque 50 km de la célèbre ville de Cuzco.

La rivière alimente les salines situées à environ 1h de marche de Maras, salines situées sur un versant très escarpé de la montagne. Elles s'organisent en bassins rangés comme des sortes de rizières en escalier, formant des salines suspendues, spectacle garanti !

Ce sont plus de 3600 bassins que l'on appelle des "pozos" entretenus par 800 familles qui alimentent les stocks de sel Maras du monde.


Quels avantages à consommer du sel rose de Maras ?

Il s'utilise partout, comme un sel classique. Avec sa couleur rosée, il fera le meilleur effet sur la table mais attention, il possède un fort pouvoir salant, allez-y doucement !

On peut l'utiliser pendant ou en fin de cuisson, ou alors en sel de table. Les cristaux roses fondent très bien et pénètrent uniformément les aliments que vous salerez avec.

Employez-le dans absolument tous vos plats !

C'est un sel fin et esthétique qui surprendra vos invités. Il est riche en parfum, c'est un des sels les plus purs au monde.

Le sel miroir n'est pas raffiné, non iodé, et particulièrement riche en minéraux et oligo-éléments.


En terme de qualité, de la même manière que vous différenciez une bonne fleur de sel d'un sel de mauvaise qualité, vous différencierez ce sel de grande qualité par rapport à n'importe quel autre sel ! C'est une question de goût, il n'y a pas deux sels identiques et celui-ci est un des meilleurs au monde !

À conserver dans un endroit frais et sec, à l'abri de la lumière.

Pour un sel différent mais dans la même lignée, nous vous conseillons :

- les perles de sel de Djibouti

- les flocons de sel Halen Môn d'Anglesey

- les flocons de sel de Murray River

- le givre de sel

- la fleur de sel de Madagascar

- le sel rose d'Himalaya

- le sel bleu d'Iran


Pour la petite histoire :

Les salines de Maras sont très anciennes, les premières datent de l'époque pré-inca et ont été développées au fil du temps. On arrive à remonter leur exploitation jusqu'au 3e siècle avant JC.

Loin de toute mer, ce sont les salines de Maras qui ont alimenté de tout temps la ville sacrée de Cuzco et tout le Pérou en sel.

À l'origine du sel de Maras se trouve une mer qui recouvrait une bonne partie des Andes péruviennes et Boliviennes, nous sommes alors il y a 10 millions d'années de cela. Avec la tectonique des plaques, la mer s'est retrouvée piégée et s'est évaporée avec le temps.

Là commence les deux grandes théories de l'apparition des rivières salées.

La première dit que le lac salé aurait, toujours à cause de la tectonique des plaques, été enfoui en sous-sol dans la montagne, et suite à un séisme, une fissure se serait créée écoulant l'eau salée qui sortirait de la montagne en rivière.

La seconde hypothèse est que le lac formé par la mer piégée se serait évaporée puis effondrée en sous-sol, et les nappes phréatiques en s'infiltrant auraient dissout le sel et chargé l'eau, qui continuant son chemin aurait formé les rivières.

De par son origine, la source est donc très fragile et incertaine. Elle pourrait se tarir naturellement, ou un séisme pourrait boucher la source.


Les salines de Maras mais aussi le fameux lac Titicaca sont donc les vestiges d'une mer vieille de millions d'années !

L’extraction du sel s'effectue de la même manière traditionnelle depuis des siècles, c'est-à-dire à la main, pendant la saison sèche car à la saison des pluies la récolte est impossible. Durant cette période, les paysans en profitent pour consolider les bassins formés d'argile et de pierres.

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

Sel de Maras au Pérou

Sel de Maras au Pérou

Produit vendu : sachet refermable de sel de Maras au Pérou (poids au choix).

Unique au monde, c'est un sel de ruisseau. Il se récolte dans des bassins en escalier à flan de montagne. Très fin et subtil.

Donnez votre avis