Comment conserver les épices ? Petits trucs et astuces

Comment conserver ses épices ?

Petites astuces

Bien conserver et consommer les épices


Pour information

Il faut savoir une chose quand on fait un achat d’épices, c’est que les épices ne se périment pas ! Elle ne vous rendra jamais malade parce que vous l’avez depuis des années dans votre placard froid et sombre, et laisser traîner des épices pendant des années sans s’en servir est considéré comme de la maltraitance et ça, c’est mal ! 😉

Il existe cependant en France des DLUO (Date Limite d’Utilisation Optimale), mais celles-ci n’ont aucun sens en ce qui concerne les épices, car tout dépend de la manière dont vous les conservez.

Pour information, sur l’ile, ces DLUO sont d’au moins 1 an et demi ou 2 ans pour chaque produit. Vous achetez du mélange cajun en février 2013, la DLUO est de février 2015. Mais encore une fois je répète, cela n’a aucun sens !

 

Bien conservées, elles pourront se consommer pendant plusieurs années. Une histoire fascinante qui illustre ce propos, est l’histoire de l’embaumement des momies. Il se trouve que les Égyptiens  entre autres, utilisaient des épices telles que le cumin ou la girofle pour embaumer leurs morts. Lorsqu’on a ouvert les tombeaux des pyramides des millénaires après leur fermeture, on sentait encore les épices !

Seulement, il est vrai qu’elles perdent de leurs saveurs au fil du temps. C’est surtout vrai pour les épices en poudre et encore plus vrai pour celles en poudre et de couleur très vive, telles que le curcuma, les piments, le paprika, etc.

C’est d’ailleurs une des raisons pour laquelle nous conseillons d’acheter vos épices dans leur forme originelle (graines, racines, fleurs, etc.) ! En effet, leur conservation est plus facile dans cet état plutôt que moulues.

 

 

Alors comment conserver ses épices ?

A peu près comme on doit garder le thé, d’ailleurs vous pouvez consulter notre article sur comment conserver le thé. Qui sont les ennemis des épices ? Présentation des  principaux coupables :

 

  • Le soleil. De manière plus générale, la lumière. La lumière fait non seulement perdre leurs belles couleurs aux épices, mais aussi leur saveur. Laissez un sachet de colombo en plein soleil d’été, en 2 semaines il n’aura plus de goût ! (d’où le côté inutile des DLUO). Il est vrai que les épices sont belles et colorées  et que c’est joli dans une cuisine, mais les garder exposer (surtout à côté d’une fenêtre), c’est signer leur arrêt de mort ! Et encore une fois, c’est mal !
  • L’humidité. En effet, l’humidité fait « coaguler » les épices (ce qui n’est pas alarmant en soi), mais fait aussi perdre beaucoup de saveur. Evitez tout contact avec l’humidité !
  • L’air. En réalité c’est l’humidité contenue dans l’air, mais un sachet ou pot hermétique est vivement conseillé !
  • La chaleur. C’est vrai, mais dans une bien moindre mesure. Pour les garder de manière optimum, au frais c’est bien, sinon ce n’est pas non plus catastrophique.

Sur certaines, le curcuma particulièrement, l’humidité peut rendre le sachet collant et poisseux, pas d’inquiétude cela ne joue pas sur la qualité gustative du produit.

Il faut donc bien les garder dans leur sachet ou dans des pots à épices hermétiques (des pots à compotes pour bébé sont parfaits !).

 

 

 Conclusion

Vous aurez donc compris que l’idéal pour stocker des épices, c’est un endroit sombre, voir obscur, de préférence sec et si possible assez frais.

De cette manière, elles garderont le plus longtemps possible leurs saveurs et propriétés, pour le plus grand bonheur de vos papilles et de votre santé ! Et si vous soulez savoir si votre épice peut encore se consommer, goûtez-la, si elle a du goût, n’hésitez plus !

 

Pour aller plus loin dans les épices, je vous conseille de consulter ces articles :

Comment bien choisir ses épices ?

Quelles sont les vertus du poivre ?

Comment faire ses mélange d’épices soi-même ?

Les épices et les enfants.

 

Posté dans Tout sur les épices. Mettre en favoris lien.

31 réponses à Comment conserver les épices ? Petits trucs et astuces

  1. ZO'OBO Jean-Pierre dit :

    On utilise des conservateurs pour conserver des boissons : acide ascorbique et sulfites (antioxydants), benzoate de sodium et sorbate de potassium (bactériostatiques). Est-ce possible aussi avec les épices ? Si oui, quelle dose et quel protocole ?

    • Benjamin - L’île aux épices dit :

      Bonjour,

      les épices sont totalement séchées et ne nécessitent donc pas de conservateurs pour être conservées. C’est peut-être une pratique qui existe dans certains cas (pas chez nous en tout cas), mais alors je n’y connais rien et ne peux pas vous en dire plus.

      Benjamin

  2. Nov dit :

    Bonjour,

    On m’a offert il y a un an et demi un mélange d’épices pour rhum arrangé. Il y a de la vanille, de la cannelle et d’autres épices + du sucre brun. J’ai conservé ces épices au sec dans un sachet plastique, dans un placard. Mais elle on pris l’humidité… Je ne sais pas, à cause de la présence de sucre, s’il est encore possible de les mélanger au rhum ?

    Merci d’avance pour votre réponse !

    • Benjamin - L’île aux épices dit :

      Bonjour,

      je n’y vois aucun inconvénient ! Si le mélange dégage encore une odeur agréable, n’hésitez pas, au pire ça n’aura pas de goût, mais ça ne vous rendra pas malade.

      Benjamin

  3. Daniel Main dit :

    Je viens de découvrir 2 pots (en plastique) de cannelle en poudre que j’ai dû acheter il y a 2 ou 3 ans et sur ces pots il y a une date (à consommer de préférence avant 12/2015). Ces pots n’ont jamais été ouverts et n’ont jamais vu le jour , mais sont ils encore utilisables aujourd’hui ?
    Merci d’avance pour votre réponse !

    • Benjamin - L’île aux épices dit :

      Bonjour,

      en tout cas, cette cannelle ne vous rendra pas malade, vu que les épices ne se périment pas, par contre, est-ce qu’elle a encore du gout, telle est la question ! goutez-la, sentez-la, si elle est encore parfumée utilisez-la, sinon il faudra en racheter.

      Benjamin

  4. Chahla Corinne NAVAB dit :

    Bonjour Benjamin,

    C’est en faisant des recherches d’un mélange tanzanien pour le riz que j’ai découvert votre site qui est vraiment extraordinaire.

    Il me faut absolument vous adresser un très grand merci pour vos recettes et précieux conseils, et aussi pour vos réponses pleines d’humour aux internautes. Votre passion ne s’arrête pas aux épices, il me semble que vous êtes aussi un vrai philanthrope, quelle joie, j’en suis ravie et vous adresse mille mercis.

    J’utilise des épices à profusion, tous les jours et pratiquement dans tous mes plats. Je me demande si parfois je n’en abuse pas mais après tout, les indiens aussi mettent des épices partout, n’est-ce-pas ? Et ils sont en pleine forme. Quel est votre avis ?

    Bien cordialement.
    Chahla

    • Benjamin - L’île aux épices dit :

      Wahou ! Tous ces compliments pour moi rien que pour moi, merci Chahla vous me faites rougir ! Je crois que nous souffrons tous les deux d’une épicite aigue et on a l’air de bien se porter !

      Bon plus sérieusement, pour la plupart des épices cela ne pose pas de problème, surtout que dans les préparations culinaires, les doses restent très raisonnables. Il existe certaines épices dont il ne faut pas abuser dans les doses et dans la régularité, je pense par exemple à la muscade (en dose) ou à la badiane (jamais plus d’une semaine de tisane quotidienne). Ces restrictions ne concernent quasiment jamais l’usage culinaire, mais plutôt l’usage thérapeutique où les doses sont plus importantes et où il y a généralement une prise quotidienne d’une même épice pendant une période donnée.

      Donc dans votre cas, pas de soucis bien au contraire, consultez notre site si vous avez un doute sur une épice car nous indiquons les éventuelles contre-indications (souvent en bas de fiche produit), mais continuez d’en mettre partout et tous les jours, vous profiterez ainsi de toutes leurs exceptionnelles vertus !

      Voilà !

      Benjamin

  5. Ludivine dit :

    Bonjour, je découvre votre site par l’intermédiaire de votre article « la conservation des épices ». bon bah vous allez me détester quand je vais vous dire ma conservation des épices. Déjà élément important je vis sur un bateau (humidité toujours plus ou moins présente) dans le sud de la france. Elles sont dans leurs pots d’origine en plastique juste derrière mon gaz et en plein soleil quasi toute la journée. Et là vous me détestez à mort !!! lol
    En lisant votre article, je vois que j’ai fait tout ce qu’il fallait faire pour ne pas conserver mes épices. Je me disait bien qu’il y avait un problème.
    Je ne vois pas où je peux les conserver au frais car il fait chaud et le coté pratique et gain de place est ultra important dans un bateau.
    pensez vous que déjà les mettre dans des bocaux que je protégerai d’un cache pot sombre me permettrais de les conserver un peu mieux ?
    merci beaucoup
    Ludivine

    • Benjamin - L’île aux épices dit :

      Bonjour,

      je vous déteste. Héhé ! Bon, effectivement vous avez compris que vous ne pouviez pas faire pire !

      La priorité est de les protéger du soleil et de l’humidité, donc l’idée des bocaux est une bonne idée, si vous pouvez les mettre dans des sachets zip à l’intérieur du pot, en chassant l’air du sachet le plus possible, c’est encore mieux. Il est déjà important de ne pas les mettre en exposition direct au soleil, un endroit sombre sera encore mieux bien sûr mais si déjà elles sont à l’ombre ça peut faire l’affaire. Pour la chaleur, faite ce que vous pouvez (il doit bien y avoir des endroits plus frais que d’autres sur le bateau) mais ce n’est pas la priorité absolue.

      Voilà Ludivine, de quoi arrêter de maltraiter les épices ! :)

      Benjamin

      • ludivine dit :

        Merci Benjamin pour vos conseils. Je vous avais prévenu que vous alliez me haïr lol.
        Je vais déjà les mettre dans les bocaux et sachet zip. Pour ce qui est sombre et sec, je verrai mais déjà le test des bocaux.
        Merci encore.
        Ludivine

  6. bele marie dit :

    je suis très heureuse d’avoir découvert ce site .j’ ai beaucoup appris et vraiment félicitation.j’aimerais d’ici quelques jours,mettre sur le marché un mélange d’épices et les commercialiser dans des plastics est ce une bonne idée.et comment faire des mélanges d’épices pour bien parfumer nos poulets et poissons .merci

    • Benjamin - L’île aux épices dit :

      Bonjour,

      vous pouvez mettre vos épices dans du plastique, mais du plastique alimentaire, ce qui n’est pas le cas de tous. Sans cela, des petites particules de plastique pourraient aller dans le mélange d’épices et autant vous dire que ce n’est pas bon pour la santé !

      Pour les mélanges d’épices, j’ai écrit un article qui explique comment en faire soi-même et pour quel type de mets, je vous laisse le consulter et y mettre un commentaire si vous ne trouvez pas votre bonheur : http://ileauxepices.com/blog/2014/11/03/comment-faire-ses-propres-melanges-depices/wpid6390/

      Benjamin

  7. marie dit :

    bonjour, je voudrais savoir quelque chose : les épices qu’on achète en petit pot (du genre curcuma moulu) ont-elles toutes les vertues de l’aliment d’origine ? Exemple: pour le curcuma est-il mieux de l’acheter directement au rayon légumes ?

    • Benjamin - L’île aux épices dit :

      Bonjour,

      alors il faut savoir que les processus de séchage et de réduction en poudre font perdre une partie des bienfaits pour la santé des épices et de tous les produits en général (légumes, fruits, etc.).

      Donc pour vous répondre clairement, d’un point de vue santé, il vaut mieux acheter vos épices et vos produits alimentaires frais.

      Voilà, je vous souhaite une bonne journée !

      Benjamin

  8. hassina dit :

    Merci pour cet article fort intéressant. Je suis une fan absolu des plats bien épicés ! d’ailleurs j’ai fait un gros stock de toutes sortes d’épices curcuma, cajun, curry, colombo, et bien d’autres et je me confronte au problème de migration des odeurs de ces épices dans mon placard, ou je stocke également farine, sucre et autres produits de pâtisserie (je ne vous dis pas le gout du dernier gâteau réalisé avec ces produits..)

    Mes épices sont stockées dans leurs emballages d’origine doublés d’un sac en plastique.

    Ma question est : puis-je continuer à stocker mes épices avec d’autres produits alimentaires en évitant cette migration d’odeurs? en utilisant des méthodes naturelles de grand mère :-)

    Ps: Après l’épisode du gâteau épicé j’ai placé les sachets d’épices dans une boite en plastique avec couvercle.
    Merci pour votre aide !!

    • Benjamin - L’île aux épices dit :

      Bonjour Hassina !

      Ah oui ça c’est un véritable problème, mais c’est la rançon de la gloire, les épices sont très odorantes et les odeurs, ça se balade ! Il y a une solution (et c’est un peu ce que vous avez fait), c’est les mettre dans des bocaux hermétiques qui garderont les odeurs isolées et en plus aideront à la conservation des épices. Sinon, il faut leur attribuer un placard à eux rien qu’à eux et les isoler des autres denrées alimentaires.

      Voilà !

      Je vous souhaite une bonne journée.

      Benjamin
      L’ile aux épices

  9. Sam dit :

    Bonjour,

    Je compte ramener du poivre vert frais de Kampot, chez moi au Canada

    Comment devrais-je le conserver? Dans l’huile d’olive? Dans une saumure? Dans un ziplock(sac en plastique hermétique) au congelo?

    Cordialement,

    Sam.

    • Benjamin - L’île aux épices dit :

      Bonjour Sam,

      nous ne vendons que des produits séchés, je ne suis donc pas spécialiste mais voici le conseil d’un ami passionné de poivre, je le cite : « Plusieurs manières de conserver du poivre frais : retirez les branches pour ne garder que le poivre frais, mettez-le en sachet et au congélateur, ou mettez-le dans un bocal étanche et recouvrez d’huile d’olive, gardez-le à l’abri de la lumière. Sinon le plus simple est de le garder dans un bocal bien étanche (avec un joint) dans un espace à l’abri de la lumière. »

      Voilà, on dirait que vous aviez trouvé la plupart des bonnes manières de faire ! N’hésitez pas si vous souhaitez plus de précisions.

  10. yo dit :

    Bravo, c est un regale de vous lire

  11. xav dit :

    Un travail d orfevre, vous nous faite reellement plaisir avec tous ces bons conseils, je vous recommande vivement

  12. degouve catherine dit :

    comment conserver du curcuma dois je le reduire en poudre avant dessication ou conserver tel quel les rhizomes

    • Benjamin - L’île aux épices dit :

      Bonjour !

      De manière générale, les épices entières (en graines, rhizomes, étoiles, etc.) se conservent mieux que les épices en poudre, donc je vous conseille de conserver les rhizomes. Maintenant, en respectant tous les conseils cités ci-dessus, vous garderez une poudre de curcuma goutue et pleines de propriétés !

  13. MB2 dit :

    Comment faire pour éviter que les mites alimentaires envahissent les épices ?
    J’habite dans le sud de la France et nous avons des mites surtout alimentaires. Je suis obligée de jeter plein d’épices, de farine et autres aliments.
    Merci de ta réponse. Bonne journée. MB2

    • Benjamin dit :

      Bonjour !

      Alors, la meilleur arme pour se garder des mites dans les épices, ce sont des pots hermétiques ou des pots à couvercle mais qui se ferment parfaitement bien, ces mites sont de véritables passe-partout ! Si vous achetez vos épices chez nous, ce conseil suffit.

      Si vous les achetez ailleurs, vous pouvez les congeler pendant à peu près deux jours ce qui permettra de tuer les éventuels oeufs (nos produits sont régulièrement vérifiés, voilà pourquoi le conseil précédent suffit).

      De manière préventive, vous pouvez accrocher du laurier dans vos placards, tant qu’il dégage de l’odeur, cela devrait dissuader les mites. L’huile essentielle de lavande est aussi très efficace, mais il faut alors bien fermer vos pots à épices afin que la lavande ne donne pas son parfum aux épices ! Si avec tout cela les coquines vous font encore des misères, il existe des pièges à mites en grande distribution, mais je ne sais pas ce que ça vaut, donc à essayer ! :)

  14. lelièvre B dit :

    bonjour et merci pour c ‘est article très intéressant

    • Benjamin dit :

      Il est parfois utile de revenir aux fondamentaux !

      • Claire dit :

        bonjour, je trouve votre article très intéressant ,moi ils sont mis dans des petits bocaux aux sec

        • Benjamin dit :

          Parfait ! Ce n’était qu’une piqûre de rappel, maintenant il ne faut pas vous laisser avoir par leurs belles couleurs et ne pas les exposer dans votre cuisine ! C’est triste d’enfermer ces p’tites merveilles dans des placards sombres…mais c’est pour leur bien ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *