Le bissap

Tout savoir sur la boisson star de l’Afrique de l’Ouest !


le bissap recette histoire vertus


Découvrez cette merveilleuse boisson à la couleur rouge caractéristique consommée dans le monde entier, aussi bien pour sa saveur irrésistible, que pour ses bienfaits pour la santé : le bissap !

NB : par ici pour acheter de l’hibiscus séché pour bissap de l’ile aux épices, un hibiscus de qualité supérieure !

Qu’est-ce que le bissap ?

Le bissap est le nom donné en wolof sénégalais à une infusion de fleurs d’hibiscus sabdariffa, mais on retrouve cette boisson dans de nombreux pays du monde.

Voici les appellations les plus répandues du bissap dans le monde : karkadé (Égypte), agua de Jamaica (Mexique), foléré (Cameroun), groseille pays (Antilles), dableni (Mali, Côte d’Ivoire, ou Burkina), karakandji (Centrafrique), zobo (Nigéria), Ngai Ngai (Congo), thé rose, thé de l’Empire, boisson des pharaons, etc.

L’hibiscus sabdariffa utilisée pour faire du bissap, aussi appelé oseille de Guinée ou roselle, est une plante tropicale vivace, originaire d’Asie et des îles du Pacifique, qui pousse jusqu’à 3 mètres de haut et au moins 2 mètres de large. Elle produit de nombreuses fleurs ressemblant à du papier qui, quand elles fanent et que les pétales tombent, dévoile le calice rouge vif. Même si toute la fleur peut être employée pour faire la boisson, on utilise généralement que le calice.

Les calices verts (ou blancs) sont utilisés pour la préparation de sauces et de condiments, et il est courant d’utiliser le rouge pour faire du sirop d’hibiscus.

Attention, il existe plus de 200 espèces d’hibiscus dans le monde, elles sont loin d’être toutes consommables, et seule l’infu­sion d’hibiscus sab­da­rif­fa donne le bissap. On en fait aussi des confiseries comme l’hibiscus confit à manger comme un bonbon.

Quels sont les bienfaits du bissap pour la santé ?

Les infusions d’hibiscus sont employées comme remède depuis l’Égypte antique, où on l’utilisait notamment pour abaisser la température du corps en cas de coup de chaud, comme aphrodisiaque, et contre les insomnies et l’agitation.

Elles sont encore employées aujourd’hui dans de nombreuses médecines traditionnelles.

Action sur la tension artérielle et la santé cardiaque

Le bissap possède des vertus hypotensives permettant de lutter contre l’hypertension artérielle, et propriétés protectrices pour le cœur.

Des études ont été menées pour prouver l’efficacité de l’hibiscus comme un traitement naturel contre l’hypertension artérielle. En 2013, une étude sur des personnes atteintes de diabète et d’hypertension qui consommaient 3 verres de bissap par jour, a montré, après 4 semaines, une baisse significative de la tension artérielle.

Une récente étude de l’Université de Boston menée sur 65 hommes et femmes de 30 à 70 ans en bonne santé, a confirmé que boire 3 tasses de jus de bissap par jour pendant au moins 6 semaines permettait de réduire la tension artérielle systolique de plus de 7 %.

Une autre étude a montré que l’infusion d’hibiscus sabdariffa pouvait même être plus efficace que l’hydrochlorothiazide, une molécule largement utilisée contre l’hypertension, mais sans présenter d’effets secondaires.

En effet, aucune étude n’a mis en évidence d’effets secondaires indésirables liés à la consommation de tisane d’hibiscus, si cette consommation n’excède pas les quantités recommandées.

Action sur le taux de cholestérol et de triglycérides

Le bissap est très employé, notamment en Égypte, pour réduire le cholestérol et les triglycérides chez les personnes souffrant de syndrome métabolique.

En effet, une étude a montré que le jus d’hibiscus aide les gens souffrant de dyslipidémie à mieux équilibrer leur niveau de cholestérol et de triglycérides. La dyslipidémie est caractérisée par un fort taux de cholestérol plasmatique, de triglycérides ou par un taux de cholestérol HDL (bon cholestérol) bas.

En luttant contre le mauvais cholestérol (LDL) et les triglycérides, l’hibiscus permet donc de prévenir le risque d’apparition de diabète de type 2, de maladies cardiaques et d’accident vasculaire cérébral (AVC).

D’ailleurs, une étude a montré que l’extrait d’hibiscus était un excellent remède naturel pour réduire le cholestérol et les triglycérides chez les personnes souffrant de syndrome métabolique.

Action antioxydante

L’infusion d’hibiscus est une excellente source d’antioxydants, notamment des anthocyanes de la famille des polyphénols, pigments naturels qui donnent à la fleur sa belle couleur rouge.

Ces antioxydants permettent de protéger les cellules de l’organisme de l’effet des radicaux libres, des molécules qui entraînent un vieillissement prématuré des cellules et le développement de certaines maladies liées au vieillissement : cancers, cirrhose, Parkinson, Alzheimer, etc.

D’ailleurs, des études sont menées pour étudier l’effet de l’hibiscus sur les cancers, particulièrement la leucémie et le cancer de l’estomac pour qui les résultats sont prometteurs.

Action sur le diabète

Des études ont montré que boire de l’infusion d’hibiscus au moins une fois par jour permet à l’organisme de lutter contre la résistance à l’insuline, donc à aider à stabiliser et maintenir un bon taux de glycémie chez les personnes atteintes de diabète de type 2.

Action sur l’obésité

D’après certaines études, l’hibiscus permettrait de maigrir, ou du moins faciliter la perte de poids et prévenir les problèmes de santé liés au surpoids et à l’obésité.

Son effet proviendrait de ses propriétés permettant d’accélérer le métabolisme, mais aussi de diminuer l’absorption d’amidon et de saccharose suite à un repas.

L’hibiscus permettrait aussi d’empêcher l’accumulation de graisses. Une étude a montré cette action dans le foie, accumulation qui peut potentiellement mener à une cirrhose, un cancer, ou l’insuffisance hépatocellulaire. Cet effet permettrait donc de lutter contre la stéatose hépatique non alcoolique (NASH), une surcharge en graisse du foie sans rapport avec la consommation d’alcool.

Action sur le système urinaire

L’hibiscus possède d’excellentes propriétés diurétique et antiseptique, il est donc tout indiqué pour soigner les petites infections urinaires, et prévenir la formation de calculs rénaux.

L’hibiscus est en effet efficace pour drainer la vessie et pour le bon fonctionnement du système urinaire en général, propriétés reconnues par l’EFSA, l’autorité européenne de sécurité des aliments.

Autres bienfaits

Le jus d’hibiscus est un excellent digestif qui permet de lutter contre tous les troubles légers liés à la digestion.

C’est un excellent tonifiant, permettant de lutter contre les coups de fatigue passagers.

Dans de nombreuses médecines traditionnelles, le jus d’hibiscus est consommé pour lutter contre les états dépressifs, agissant à la fois sur la fatigue, la paresse, le manque de motivation, etc. Cette action proviendrait de l’effet de certains bio-flavonoïdes, des études sont en cours, pour comprendre ses bienfaits sur la dépression.

L’hibiscus possède des propriétés antiseptiques, antibactériennes, anti-inflammatoires et antivirales, il permettrait d’aider à soigner les rhumes, toux, angines, rhinites, grippes et toutes les inflammations des voies respiratoires supérieures.

Le bissap et ses propriétés antalgiques permettent de soulager les douleurs menstruelles, mais aussi de les faciliter.

En cataplasme, on l’utilise pour soigner les eczémas suintants, les allergies, les œdèmes et les dermatoses.

Résumé des bienfaits

Le jus de bissap est :

  • antibactérien
  • anti-inflammatoire
  • antiseptique
  • antalgique (contre la douleur)
  • diurétique
  • cholagogue
  • emménagogue
  • hypotenseur
  • hypocholestérolémiant
  • adoucissante
  • anti-asthénique
  • antispasmodique
  • légèrement laxative

Sur l’Ile aux épices, nous avons sélectionné pour vous la meilleure qualité de fleurs d’hibiscus pour préparer le bissap, au meilleur prix :

Acheter de l'hibiscus pour bissap

Comment préparer du jus de bissap ?

Il existe plusieurs méthodes, découvrez notre recette du bissap sénégalais ou alors testez celle-ci :

Ingrédients

  • 1.5 l d’eau
  • 100 g de fleurs séchées d’hibiscus
  • 50 g de sucre
  • Facultatif : pain de singe, menthe, gingembre, etc.

Préparation de la boisson

  1. Faites bouillir l’eau
  2. Mettez les fleurs dans l’eau et laissez bouillir pendant 20 min
  3. Laissez refroidir et filtrez
  4. Ajoutez le sucre et éventuellement un ingrédient supplémentaire de votre choix et c’est prêt !

Vous pouvez boire chaud ou froid, voire légèrement glacé : placez votre bissap au congélateur quelques heures, le temps que la glace commence à se former, mais sans faire un glaçon, c’est très rafraichissant !

Quel est le goût du bissap ?

L’infusion d’hibiscus possède un goût acidulé avec un parfum subtil de fruits rouges. Étonnamment fruitée, sa saveur se rapproche de la cranberry avec une touche de framboise.

Bonus : la recette d’Alain Passard

Alain Pas­sard est un chef cuisinier français, propriétaire du restaurant parisien 3 étoiles L’Arpège et voici sa recette : dans une grande casserole, versez 1 l d’eau miné­rale, ajoutez 50 g de sucre semoule, 3 grains de poivre noir, 1 clou de girofle, 1⁄2 bâton de can­nelle, le zeste d’1/4 de citron, le zeste d’1/4 d’orange, 1/2 gousse de vanille avec les graines, 60 g de fleurs d’hibiscus séchées, et faites chauf­fer à feu doux. Quand ça frémit, retirez du feu et laissez infuser 2 h. Fil­trez et servez bien frais.

Effets secondaires et contre-indications

Par principe de précaution, la consommation de jus d’hibiscus est déconseillée chez les femmes enceintes, les jeunes enfants et les femmes qui allaitent.

En dosage normal, il n’existe pas d’effets indésirables à la consommation de bissap. Contrairement à ce qu’on croit, le bissap n’empêche pas de dormir.

En excès, l’infusion d’hibiscus pourrait s’avérer nocive pour le foie, mais à des doses tellement élevées qu’il serait difficile d’en arriver là.

Pour la petite histoire

Les origines de l’hibiscus remontent au Soudan, mais comme nous l’avons déjà dit, les premières traces d’utilisation de l’hibiscus comme boisson et remède remontent aux Égyptiens. Ils pensaient que l’eau d’hibiscus développait le désir sexuel chez les femmes qui avaient, par conséquent, interdiction d’en consommer.

La plante a été introduite au Séné­gal au 19e siècle, pour devenir la boisson phare de toute l’Afrique de l’Ouest, avec le jus de gingembre et le bouye (jus de baobab). On la consomme pour toutes les occasions, fêtes, mariages, etc.

L’ensemble de la plante est utilisé, il n’y a pas de gâchis avec l’hibiscus. Les feuilles s’emploient en sauce, pour donner une saveur légèrement aigre et acide, les tiges sont utilisées pour produire des fibres, et les racines sont elles aussi uti­li­sées en remède naturel, présent dans de nombreuses phar­ma­co­pées.

Aujourd’hui, on utilise la fleur d’hibiscus sous forme de boisson bien sûr, mais aussi :

  • en cuisine en purée ou en sauce comme au Cameroun, au Congo Kinshasa, au Congo Brazzaville, au Gabon, etc.
  • en confiture
  • en cosmétique, notamment mélangée à du henné pour colorer et faire briller les cheveux (voir notre article pour préparer un masque à l’hibiscus)
  • en colorant alimentaire, en remplacement des colorants chimiques
  • pour faire briller les chaussures : eh oui ! En Asie, la fleur d’hibiscus est connue comme la fleur de chaussure, car on l’emploie pour faire briller les chaussures
  • en offrande : en Inde, on les offre à la déesse Kali afin qu’elle exauce les voeux
  • etc.
Notez et partagez la recette !
recipe image
La recette :
Le bissap
Publiée le :
Préparation :
Cuisson :
Temps de préparation :
Note :
3.51star1star1star1stargray Basé sur 202 note(s)
RSS
Follow by Email
Facebook
Imprimer
Twitter
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


93 réflexions sur « Le bissap (jus d’hibiscus) : recette et bienfaits pour la santé ! »

    1. Je n’en ai jamais préparé, mais si déjà vous préparez une infusion d’hibiscus et que vous trempez un linge propre dedans avant de l’appliquer sur la peau, c’est déjà bien.

  1. Quel article détaillé et pertinent !
    J’aime bien me renseigner au sujet des aliments que je consomme.
    Merci de me rendre la tâche un peu plus facile ☺️.

  2. Contrairement à ce que vous dites, en RDCongo, l’utilisation de la fleur de l’oseille n’est pas répandue, sinon reste méconnue. On mange plutôt les feuilles de « Ngai-ngai » qui se préparent en sauce de différentes façons.

  3. Bravo pour votre article. Vous donnez de nombreuses informations utiles.

    En plus dans vos réponses, vous insistez sur la consultation chez un médecin, contrairement à certains herboristes, c’est positif et montre que vous êtes sérieux.

    Je vis à La Réunion depuis 50 ans et le bissap pousse facilement, j’en ai dans mon jardin.

  4. Bonjour, je consomme du jus de bissap tous les jours à la place du coca ou de l’eau, cela fait 2 mois. Eh bien figurez-vous que mon taux de diabète a diminué et j’ai perdu du poids considérablement, mais les filles pas de triche, vous allez être surprise.

    1. Bonjour, il n’y a pas de quantité spécifiquement prescrite, d’ailleurs, les prescriptions nous sont interdites.

  5. Je m’appelle Donat, je viens de découvrir les bienfaits de cette fleur. Comme j’habite au pays du curcuma, après infusion, j’ajoute à mon litre de boisson 2 cuillères à soupe de sirop de curcuma. Ça passe très bien.

  6. Je connais très bien le bissap, je fais du sirop pour la fin d’année et également du jus, je suis très heureuse de connaître toutes ses vertus.

  7. Bonjour, ma sœur m’en a offert de La Réunion. Je lis votre article et vois que vous le faites infuser à chaud, avant mise au frais. Si on l’infuse à froid comme je le fais, garde t’il ses propriétés ?

    1. Bonjour, oui, il faut juste l’infuser plus longtemps (au moins une nuit), le fait de chauffer accélère le processus.

  8. Bonjour, j’utilise les fleurs que j’achète en boutique Bio pour les mélanger à mon henné je voudrais savoir si je peux les mettre en salade et les manger. Merci.

    1. Bonjour, s’il s’agit de fleur de bissap rouge, elles ne sont pas prévues pour être directement mangées.

  9. Je suis hyper tendu, par pure hasard j’ai pris du bissap jus sans sucre après mon repas, le constat, j’ai senti un changement ce jour là, ce qui m’a conduit à vérifier ma tension : ma tension est passée de 14 à 12, j’étais surpris et j’ai décidé de faire la même expérience le lendemain, constat : c’est le même résultat alors je suis allé sur le net chercher et je constate effectivement que c’est une plante dotée de cette vertu, depuis j’en ai fait une boisson que je prends sans sucre, quand je veux sucrer j’utilise de l’ananas que je presse moi même et depuis ma santé artérielle s’est stabilisée.

  10. Bonjour, je suis Nassirou, j’ai 61 ans, depuis mon jeune âge, je connaissais déjà le bissap qui est appelé djisma dans ma langue du nord du Bénin, il y avait deux sortes de bissap : le blanc et le rouge. Dan la région, on se servait des feuilles du blanc pour faire la sauce au grain qu’on dégustait avec l’igname pilée, et le rouge quant à lui était très peu utilisé, n’était même pas connu comme base de boisson comme aujourd’hui. Merci pour l’article.

  11. Bonjour,
    Puis-je boire de l’infusion de bissap en étant sous aspirine, pravastatine pour le cholestérol et traitement pour l’hypertension ?
    Merci

    1. Magnifique et bien détaillé cet article sur le bissap, merci beaucoup. Je valide le commentaire de mon frère Sadou du Benin où nous consommons du bissap qui nous est arrivé de la Côte d’Ivoire jusqu’à ce jour, où je découvre d’immenses champs de groseille blanche et rouge au nord Bénin. C’était a Pèrèrè et dans d’autres communes du Nord Bénin où une mise en valeur de ce bissap local et l’intégrer si possible dans nos thérapies endogènes. Toutefois, pour aromatiser et renforcer les vertus médicinales du jus de bissap, nous y incluons des épluchures d’ananas bien nettoyées, de la citronnelle de chez nous, du zeste de citron, ne produisant ni cannelle, ni vanille dans nos contrées subtropicales. Mais tout le monde en raffole chez nous. Alors, veuillez nous dire pourquoi les enfants et femmes enceintes devraient éviter d’en consommer. Merci à vous de tant nous en apprendre sur le jus de bissap.

      1. Bonjour, en ce qui concerne les enfants les futurs mamans, il s’agit d’un principe de précaution, non pas d’une interdiction catégorique.

  12. Merci pour tout ces renseignements j’ ai planté des graines chez moi que j’ai eu grâce à un ami et bientôt des centaines prêt a être récolté.

    1. Bonjour, je découvre cette plante. Je suis de la Réunion. Peut-on me dire à quel moment peut-on cueillir le calice ? En ce moment, en ouvrant un peu le calice, je vois une graine. Est-ce là le mode récolter ? Faut il faire sécher avant de faire les Jus ? merci.

      1. Bonjour, la récolte se fait de avril à juin. Oui, tous les 2 jours, vous pouvez récolter les fruits à maturité ; je prends des ciseaux pour ne pas abîmer les petits fruits à côté, ensuite, on enlève la graine et au choix, séchage au soleil plusieurs jours, ou infusion, ou au congel frais pour infusion future, gelée, confiture ou encore stérilisation des fruits juste passées dans le sirop de la confiture pour le Champagne (fruit qui doit rester entier, on découpe par le bas et on pousse avec la pointe du couteau la graine ressort en haut).

  13. Article très très complet, bravo à Benjamin ! Des tonnes de recherches. Je confirme ses effets de diurétiques, laxatifs, coupe fatigue, baisse de température et antiseptiques quand consommer à chaud. Que du bonheur ! Merci pour cet article.

    Hier 03/03/2020 je vais en pharmacie me peser et résultat : j’ai un syndrome métabolique, en gros j’ai une tension artérielle élevée sans être hypertendu, de la graisse dans le sang, de l’obésité viscérale, de l’intolérance à l’insuline sans être diabétique, et un mauvais fonctionnement de mon cœur. Ton article parle de ça. Ce matin 04/03/2020, avant même d’être tombée sur cet article quand je recherchais comment guérir de ce syndrome, j’avais décide d’en consommer tous les jours pendant 2 mois, 2 verres tièdes + 1l d’eau tiède à jeun le matin, un verre après chaque repas et j’irai à nouveau faire mon bilan après 1 mois. je suis persuadée que je verrai des résultats car il a tellement fait pour moi dans le passé. Merci encore pour l’article.

    1. J’ai oublié de mentionner : je fais 98,4 kg pour 1m60 à 27 ans, et j’ai 37,7kg d indice de masse corporelle, 40.2 kg de masse de graisse et 41,3kgs de masse d’eau, etc. Je suis constamment constipée. Bref, la cure de folere sera l’une de mes astuces que j’utiliserai pour résoudre ce syndrome. Ce site, est le premier site auquel je m’abonne en faisant enregistrer mon adresse mail pour des prochains commentaires sur des articles.

      Good job Benjamin !

  14. Je n’avais pas mes règles depuis 9 mois, et ce mois, on m’a conseillé le jus de bissap, j’ai utilisé 3 fois ce mois et actuellement j’ai mes règles. J’ai 26 ans, je conseille cette boisson.

    1. Pour moi c’est simple je fais bouillir 1 litre d’eau et je mets 2 bissap, mais que les feuilles en infusion (une fois l’eau bouillie, je mets dedans…)
      Et ce 1 litre de jus glacé, je bois sur la journée.
      Et bravo pour vos détails.

  15. Je viens de recevoir ma commande, les produits sont de très bonne qualité.
    L’hibiscus est parfumé et le jus réalisé avec délicieux !
    Je recommande vos produits !

  16. Moi j’ai de l’hypertension artérielle et j’ai un traitement donné par mon cardiologue, juste savoir si je peux peux prendre cette tisane ? Merci.

    1. Bonjour, vous devriez faire attention et demander à votre cardiologue, car l’hibiscus a aussi un effet sur la tension.

  17. Bonjour,
    J’adore depuis longtemps le bissap.
    J’ai testé récemment de le faire infuser dans l’eau froide quelques heures, pour le boire directement ou comme base pour un sorbet. L’extraction à froid est plus respectueuse de la saveur.
    A tester.

  18. Bonjour, j’utilise le bissap pour régulariser mon taux de cholestérol, mais je ne pensais pas que cela agirait sur ma tension artérielle, en faisant la lecture j’ai découvert, merci.

  19. Bonjour, je n’ai jamais vu de contre-indications pour la femme enceinte, bien au contraire, puisque pour la bonne évolution du fœtus et la résistance du placenta, c’est très recommandé d’en consommer, puisqu’il permet d’éviter les carences en vitamines d et c.

    1. Bonjour, les contre-indications pour les femmes enceintes sont des contre-indications de précaution, il n’y a pas de tests effectués sur les femmes enceintes, donc à peu près tous les produits sont contre-indiqués pour les femmes enceintes, même s’ils sont bénéfiques.

  20. Nous possédons notre groseille pays « lozèy », la fleur est beaucoup plus petite et un peu rosée.
    Nous mettons les fleurs dans un saladier et versons l’eau bouillante et laissons infuser. Il n’est pas obligatoire de faire bouillir les pétales pour faire du jus.
    On peut faire du sirop, de la confiture ou de la marmelade.

    Bon appétit

  21. Bonjour,
    Faites attention à ce que votre hibiscus soit bien de l’espèce « sabdariffa » c’est a dire de l’oseille rouge (comme indiqué dans l’article) si vous souhaitez consommer du bissap.
    Le bissap est fait avec de l’oseille rouge or, les fleurs d’hibiscus vendues dans les rayons tisanes des commerces bio ou conventionnels, sont des fleurs d’hibiscus commun (également comestible), et ont un gout qui est différent.

  22. Bonjour,
    Est-il possible de donner des tisanes de Bissap à des enfants, notamment pour le mal de ventre. Ceci pour ma petite fille de 12 ans. Si oui, quel est le dosage de feuilles pour 1 l d’eau ? Merci pour votre réponse.
    Bien cordialement

    1. Bonjour, si votre petite fille à des douleurs au ventre, il faut consulter un médecin pour savoir d’où cela vient, après on peut boire du bissap à 12 ans oui.

      1. Nous avons consulté. Nous avons supprimé les laitages aussi. Quelle est la quantité de feuilles de Bissap (en cuillère à soupe) pour 1 litre d’eau.
        Merci de m’avoir répondu.
        Bien cordialement
        Falevoz

        1. Bonjour, si votre médecin n’y voit pas de contre-indication, alors selon les goûts, entre 4 et 6 cuillères à soupe de fleurs séchées pour un litre d’eau.

  23. Je viens de recevoir de mon fils de l’Hibiscus qu’il a acheté provenant directement d’Égypte. Délicieuse tisane que je prends le matin au petit déjeuner et sans sucre, c’est délicieux et sans amertume, car je ne l’infuse pas trop.

  24. Le bissap est excellent pour la santé. J’ai de l’inflammation, je cherche comment préparé la tisane de bissap ? Merci beaucoup.

    1. Bonjour, l’infusion se fait avec des fleurs sèches. Attention, toutes les espèces d’hibiscus ne sont pas comestibles, le bissap se prépare avec le calice des fleurs d’hibiscus de la variété Hibiscus sabdariffa.

    1. Bonjour, non, c’est fortement déconseillé pour éviter les interactions qui peuvent être dangereuses, il faut prendre conseil auprès de votre médecin qui lui vous dira si c’est bon ou pas.

      1. Bonjour, un article bien détaillé, merci. Aux Antilles, le nom est groseilles peyi que l’on trouve fin d’année sur les étals, fraîchement récoltées, et nous faisons un sirop pour les fêtes de fin d’année. Sans cela, il existe en sachet toute l’année.

  25. J’ai 66ans, je connais la fleur d’hibiscus depuis plus de 30 ans, je l’utilise comme boisson désaltérante apprise au Mali, cependant j’en réduis le sucre dans la recette à une minuscule part contrairement à la recette traditionnelle, mais je ne connaissais pas toutes ses vertus notamment en régulation du diabète. Étant diabétique, je vais essayer d’en prendre 3 tasses jour en substituant le sucre par du miel bio. Sur une période de 2 mois je verrai ce que ça donne. Je n’aurai pas à me forcer, j’aime ça.
    Bonne journée, merci.

  26. C’est la première fois que je bois cette infusion, c’est trop bon, mais pouvez me dire combien de verre je peux boire par jour sans avoir de problème ? Par avance je vous remercie.
    Cordialement

    1. Bonjour, sur une cure de moins de 2 semaines, on peut aller jusqu’à 1l par jour, sinon, au long terme, un verre par jour c’est déjà bien.

  27. Je découvre cette boisson miraculeuse et j’aimerais connaître le nombre de tasses à ne pas dépasser par jour, afin de préserver le foie, et si possible la contenance d’une tasse en ml. Merci par avance

    1. Bonjour, tout dépend, si vous souhaitez en boire tous les jours, il ne faudrait pas dépasser 2 tasses (environ 200 ml), après, sur de plus courtes durées, on peut monter jusqu’à 1l.

  28. Bonjour, depuis que je suis allé au Sénégal, j’ai découvert la boisson hibiscus, et le diabète de mon mari en 1 mois a beaucoup baissé, alors mon médecin a dit de continuer. Moi j’en bois un grand verre tout les matinq et un verre le soir avant d’aller me coucher, et je m’aperçois que depuis je dors super bien. J’ai 68 ans ainsi mon mari, alors on va continuer jusqu’à la fin de notre vie.

    1. Bonjour, cette boisson est diurétique, il me semble qu’il est préférable de na pas en consommer le soir pour éviter de se lever la nuit. Qu’en pensez-vous ?

      1. Bonjour, c’est vous qui gérez votre régime en fonction de votre niveau de diabète, mais je pense que le mieux serait plutôt sans sucre.

        1. J’ai découvert le bissap. C’est absolument délicieux. J’en fais d’abord une décoction, puis je fais infuser dedans des feuilles de menthe et je rajoute un peu de sucre et de jus d’ananas. Recette qui me vient du Sénégal. Bien frais, une pure merveille. Mes petits enfants qui vivent à Dakar ne boivent que ça.

          1. Bonjour,
            est-ce normal cette amertume en buvant le jus de Bissap, faire bouillir pendant 20 mn c’est trop non ? Ou on peut faire moins que 20 mn ?