Tout savoir sur le café touba

De la boisson sacrée des mourides au café à la sénégalaise !


café touba


Avant-propos :

Depuis tout petit, je traine sur les festivals africains pour suivre ma mère qui y vendait déjà des épices. Au cours de ces festivals, j’ai toujours été confronté à une boisson que j’ai mis longtemps à apprécier : le café Touba !

Pour l’anecdote, c’est dans la tente berbère de mon ami Baye Fall Abdou, irréel grand toubab (blanc) aux immenses dreadlocks que j’ai découvert cette boisson qui m’a toujours intriguée.

Pourquoi ? Déjà sa composition secrète, on ne m’a jamais dit ce qui le composait, puis toutes les légendes tournant autour de cette boisson, légendes que j’adorais écouter conter par Abdou. En écrivant ces lignes, je ne vous cache pas que la nostalgie m’envahit !!! Bon reprenons.

Voici un article qui va vous expliquer comment faire préparer du café touba maison et quelle est l’histoire du café Touba, en mettant de côté les quelques légendes qui pourraient vous paraître farfelues, le tout sans trahir la mémoire de mon vieil ami Baye Fall…

Qu’est-ce que café touba ?

Le café Touba, ou café saff, est une boisson composée de café arabica que l’on aromatise avec du poivre de Selim, que l’on appelle aussi Kili, piment noir ou jar (prononcé diar en langue wolof). Le poivre de Selim est le fruit séché du Xylopia aethiopica, un arbre des pays du golfe de Guinée. Pour en savoir plus, consultez notre article dédié au poivre de Selim.

Rien de compliqué et de mystique donc, du café et une épice, j’aurais fait perdre la magie de cet article en quelques phrases, bravo Benjamin !

On l’appelle Touba en rapport avec la ville sainte de la confrérie des mourides : la ville de Touba au Sénégal.

À sa création le café Touba était bu par les mourides lors de commémorations religieuses ou Magals. Aujourd’hui, c’est l’un des cafés les plus consommés en Afrique et même ailleurs car on en trouve dans la plupart des grandes villes du monde entier.

Un médecin allemand, Léonard Rauwolf, a décrit le café touba comme « […]une boisson aussi noire que l’encre, remède contre de nombreux maux, en particulier les maux d’estomac, diabète insulino-résistant ou « diabète de l’âge mûr », le cancer du foie et sans doute certains autres cancers […] ».

Le café Touba est sans aucun doute excellent pour la santé et le bien-être général, des études récentes affirment que le café serait bénéfique également contre la maladie d’Alzheimer et le diabète de type 2.

La recette du café Touba :

Voici comment faire du café Touba soi-même, rien de plus simple :

Ingrédients :

Préparation de la recette :

  1. Concassez ou moulez 10 à 15 poivres de Selim et mélangez ce faux poivre avec 40 g de café arabica.
  2. Préparez votre café comme d’habitude et c’est prêt, il ne vous reste qu’à le déguster. C’est ainsi qu’on prépare un bon café touba au Sénégal !

Cependant, Serigne Touba a enseigné à ses disciples qu’il faut d’abord dire Bismillah (« par le nom d’Allah ») avant chaque étape de la préparation, puis réciter la sourate Fâtiha et les 5 premiers versets de la sourate Baqara sur la poudre.


graines de café et diar (poivre selim)

Des graines de café + du Diar (poivre de Selim) = café Touba !


Quelle est l’histoire du café Touba ?

L’histoire du café Touba est intimement liée à l’histoire de son « créateur » : Cheikh Ahmadou Bamba.

Cheikh Ahmadou Bamba, dit Khadimoul Rassoul (serviteur du messager) ou encore Serigne Touba (le marabout de Touba), était un théologien, poète, juriste musulman, soufi et résistant pacifique au Sénégal durant le 19e siècle.

Il est connu pour avoir fondé une des plus grandes confréries musulmanes d’Afrique de l’Ouest : les mourides. En 1887, il fonde la ville de Touba au Sénégal qui deviendra la ville sainte des mourides. Il devient alors un personnage très influent, mais pacifique, qui commence tout de même à faire peur aux autorités coloniales françaises de l’époque qui dirige le pays.

C’est alors qu’il est arrêté par ces autorités, qui l’enferment dans la prison de Saint-Louis, puis le condamne à l’exil à Mayombe, au Gabon, en 1895.

C’est au Gabon qu’il découvrira le café Touba qui s’appelait à l’époque café saf. L’histoire veut qu’il ait remarqué le changement de comportement des colons français du Gabon quand ils buvaient ce café fort : ils devenaient alors beaucoup plus dynamiques. Il songea alors que cette boisson aux vertus dynamisantes serait très utile pour lui et ses disciples.

Il pensait que si les colons qui ne se souciaient de ce bas-monde, consommaient le café dans le but de rester éveiller afin de mieux et bien faire votre travail, alors les musulmans qui sont à la quête de la réussite dans les deux mondes avaient plus de raisons d’en boire.

Il ne reviendra à Dakar que presque 8 ans plus tard, ramenant alors le café Touba de son exil.

Pour l’anecdote, il y avait une grande pénurie de café en Afrique de l’Ouest (Sénégal) à l’époque, donc on l’importait d’Europe bien qu’il était cultivé en Côte d’Ivoire, un pays assez proche. Quand on demanda à Bamba de quel pays provenait le café Touba il répondit : « ce café est 100% Africain, nous, hommes noirs, pouvons concevoir nos propres produits, à partir de nos propres ressources ! », ce qui fit du café Touba le premier café produit, traité et préparé par et pour les Africains.

Pour terminer rapidement, les autorités françaises n’auront de cesse de vouloir stopper le prêche du Cheikh en voulant l’emprisonner à nouveau ou en voulant le tuer, sans jamais y arriver car il était protégé de ses disciples. C’est pourquoi les Français finiront par abandonner et collaborer avec lui.

Aujourd’hui il est inhumé à la grande mosquée de Touba et son tombeau est aujourd’hui lieu de pèlerinage pour les mourides.

Aujourd’hui encore, la fraternité mouride associe à cette boisson une grande valeur symbolique et la consomme à l’occasion de cérémonies religieuses. Cependant, les mourides ne sont plus les seuls à en consommer.

Le café Touba s’est tellement popularisé que vous pouvez croiser au Sénégal des vendeurs ambulants qui prépare ce fameux café épicé dans la rue. C’est avec le bissap, le bouye, et le jus de gingembre, une des boissons phares du Sénégal. Même en France vous pouvez trouver des paquets de café Touba prêts à être infusé, j’en ai même déjà croisés en grande surface.

Voilà, c’est à vous de jouer maintenant ! Il ne vous reste plus qu’à préparer vos cafés Touba pour vous plonger dans cette histoire et pour profiter des bienfaits et des saveurs africaines !

Notez et partagez la recette !
recipe image
La recette :
Le café Touba
Publiée le :
Préparation :
Cuisson :
Temps de préparation :
Note :
4.51star1star1star1star1star Basé sur 14 note(s)
RSS
Follow by Email
Facebook
Imprimer
Twitter
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


5 réflexions sur « Le café touba : recette, histoire et plus encore ! »

  1. Bonjour,
    je voudrais tout juste commencer par vous féliciter et vous remercier de ce bel article que vous avez écrit sur le café Touba et qui permet d’avoir un aperçu plus net sur le sujet. En revanche, pour ce qui est des raisons qui ont poussé Serigne Touba à adopter le Café sont du fait « qu’il a failli etre empoisonné par les blancs à travers cette boisson et Dieu l’en a protégé ». En guise de remerciement il a apporté aux mourides le café comme le « Cadeau de Retour » d’un voyage victorieux.

      1. Moi qui suis un amoureux de ce café, je ne pensais pas lire un jour un article sur ce café en plus d’un peu d’histoire de notre cher pays et guide spirituel. Merci à toi le grand Talibé de nous avoir fait partagé cet article. Grâce à article tu nous a ramené à notre enfance.