Comment réduire les graines de lin en poudre


comment faire de la poudre de graines de lin


Tout le monde, ou presque, sait que les graines de lin sont exceptionnelles pour la santé et le bien-être général, mais beaucoup préfèrent utiliser ces petites graines brunes en poudre, afin de bien les ingérer et tirer le maximum de leurs bienfaits.

Découvrez ici quelques méthodes, avec leurs avantages et inconvénients, pour moudre les graines de lin et faire une belle poudre de lin !

Par ici pour acheter des graines de lin !

Avant-propos :

Avec entre autres, leur incroyable teneur en oméga-3 et en fibres, les graines de lin sont très en vogue en tant qu’alicament et complément alimentaire. C’est aussi l’allié des végétariens et végétaliens qui ne consomment pas d’œufs, car elles peuvent s’y substituer, entre autres nombreuses utilisations. Par ici pour savoir comment utiliser les graines de lin pour maigrir par exemple.

Sauf que pour profiter au maximum de cette épice, il faut moudre les graines ou au moins les broyer, sinon l’organisme ne les digère pas, les évacue sans les absorber, et elles ne font que peu d’effet. Elles agissent alors dans le corps uniquement comme des fibres alimentaires, favorisant le transit et la santé intestinale, mais ce n’est qu’une petite partie des effets de la graine.

Mâcher ne suffit bien souvent pas à les broyer correctement.

Certains vendent du lin déjà moulu, mais je vous le déconseille pour 2 raisons : le prix et la conservation. En effet, la poudre de lin est souvent plus chère que les graines, et elles perdent vite en vertus pour la santé.

Voilà pourquoi vous allez apprendre à faire du lin moulu vous-même !

Comment moudre les graines de lin ?

On utilisera différents outils :

  • Moulin électrique
  • Moulin manuel
  • Robot ménager
  • Blender ou mixeur
  • Moulin à poivre ou sel
  • Mortier ou pilon

Moulin électrique :

Que ce soient des moulins à café, moulins à épices, moulins à graines, tous les genres de moulins électriques sont parfaits pour cela. Ce sont des moulins électriques très puissants qui permettent de réduire à peu près n’importe quoi en poudre. Ils sont très abordables et sont indispensables à tout consommateur d’épices en général.

C’est l’outil le plus approprié pour moudre des graines de lin. Il suffit de brancher votre moulin et de le remplir avec les graines et d’actionner le moulin pour obtenir une poudre de graines de lin très fine.

Simple, rapide et terriblement efficace.

On me demande souvent quelle référence faut-il acheter, je réponds qu’elles sont toutes bonnes en terme d’efficacité, je n’ai jamais vu un moulin électrique qui ne moulait pas les graines.

Moulin manuel :

C’est la version old school du moulin électrique, qu’on trouve très peu aujourd’hui à part dans les brocantes. Ce sont des objets de collection, mais qui sont très efficaces. La version similaire moderne est ce qu’on appelle une floconneuse, même principe que le moulin à épices manuel, elle sert à faire des farines soi-même.

Seul souci : cela prend plus de temps que le moulin électrique, car son utilisation est manuelle ! En effet, il faut mettre les graines dans le moulin, et tourner la manivelle pour poudre les graines et ensuite récupérer la poudre dans un petit tiroir. Il faudra peut-être passer les graines deux fois de suite au moulin.

Je ne vous cache pas que c’est ma méthode préférée, pleine de charme, un peu plus long, mais honnêtement… Je m’en fous ! Il faut prendre son temps en cuisine et la poudre obtenue est aussi fine qu’une farine.

Je ne me séparerai jamais de mon vieux moulin à épices !

Robot ménager :

C’est l’outil couteau Suisse, et la plupart des cuisiniers en ont un dans leur cuisine : pratique !

L’inconvénient principal est qu’il sera difficile d’obtenir des graines de lin finement moulues, mais est-ce vraiment un problème ? Quoi qu’il en soit, ce sera amplement suffisant pour tirer le maximum des propriétés des graines.

Mettez les graines dans le bol du robot et moulez en fonction de vos préférences pendant quelques minutes. Un robot ménager mettra plus de temps à moudre qu’un moulin.

Blender ou mixeur :

Solution assez similaire au robot, elle aussi pas aussi efficace que les moulins, mais amplement suffisant pour faire de la graine de lin moulu. Il faudra mixer quelques minutes pour avoir une poudre correcte.

Moulin à poivre ou à sel :

On entre là dans les méthodes de secours, car fastidieuses et pas très efficaces. Nombreux sont ceux qui ont un moulin à poivre ou à sel. Le mécanisme de ces moulins est suffisant pour réduire les graines de lin en poudre.

L’inconvénient premier, c’est que si vous utilisez un moulin à poivre, il pourra donner un goût poivré à votre poudre lin, ce qui ne sera pas le cas avec un moulin à sel. Après, vous ne pourrez pas moulin une grande quantité de graines, ou alors vous êtes parti pour des heures de moulage ! C’est donc très fastidieux.

Cela peut être assez pratique si vous avez besoin d’une petite quantité assez précise de poudre.
Mortier ou pilon :

On finit par la méthode la moins efficace, la plus longue et la plus fatigante !

Versez les graines dans le mortier et broyez-les avec le pilon en pressant, en tapant et en frottant. Écrasez bien les graines avec des mouvements circulaires et concentriques.

J’ai chez moi un mortier Suribachi avec pilon qui fait très bien l’affaire.


Sur l’Ile aux épices, nous avons sélectionné pour vous la meilleure qualité de graines de lin, au meilleur prix :

Acheter des graines de lin


Conseils supplémentaires :

Les graines de lin en poudre se conservent moins bien que les graines entières, l’idéal est de les moudre au fur et à mesure de vos besoins, et de les consommer dans les 4 h pour éviter l’oxydation. Après, vous pouvez garder la poudre pendant 8 jours sans problèmes au réfrigérateur, jusqu’à 1 mois si vous ne sentez pas d’odeur rance. Donc vous pouvez quand même vous faire une petite réserve. Consultez notre article qui explique comment garder ses graines lin pour en savoir plus.

Vous pouvez utiliser des graines de lin dorées ou brunes, il y a aucune différence entre les deux d’un point de vu nutritionnel ou de goût. La seule différence est la couleur.

Une poudre de 100% de graines de lin peut s’agglomérer, car c’est une graine grasse, ce qui ne pose aucun problème. Si vous souhaitez saupoudrer votre poudre de graine de lin, il peut être intéressant de faire un mélange de 3/4 de graines de lin avec 1/4 d’une autre céréale sèche (riz, orge, etc.), la texture obtenue sera plus facile à répandre. Une proportion de 4/5 et 1/5 fera aussi l’affaire.

Voilà, maintenant il faut juste se lancer !

Résumé
Comment moudre les graines de lin en poudre ?
Nom article
Comment moudre les graines de lin en poudre ?
Description
Description de plusieurs méthodes pour réduire des graines de lin en poudre, avec les différents avantages et inconvénients.
Auteur
RSS
Follow by Email
Facebook
Imprimer
Twitter
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


13 réflexions sur « Comment moudre les graines de lin en poudre ? »

  1. J’ai acheté un sachet de graines de lin brunes, je vais essayer de les moudre dans mon moulin à café électrique, j’ai lu que si on les avale en grains elles se collent à la paroi intestinale, elles contiennent une grandes quantité de fibres, 2 fois plus que les grains de chia.

  2. Bonjour de Montréal !
    Un grand merci pour vos articles et conseils qui sont super intéressants.
    Vous parlez d’hydrater les graines de lin et de boire l’eau gélatineuse.
    Ensuite comment fait-on pour consommer les graines ?
    Faut-il les moudre ? si oui comment ? Car une fois hydratées, les graines sont gélatineuses et c’est risqué d’utiliser le moulin électrique, car c’est
    pas sec et c’est gélatineux … j’ai utilisé le robot culinaire et ça ne broie pas.
    Est-ce que je peux en premier broyer les graines avec le moulin à café et ensuite les hydrater ?
    Je crains de perdre bcp de valeurs nutritives ainsi que l’effet inhibiteur de l’eau pour les enzymes des graines…
    merci

      1. Moudre les graines de lin dans un moulin à café puis de les mettre dans un lait végétal sans lactose (amande, coco, avoine) avec d’autres ingrédients : grains de chia, flocons d’avoine, fruits secs, banane ou kiwi émincé, sirop d’agave.

  3. J’ai mélangé graines de lin dorées et brunes et quand j’ai voulu moudre le mélange (dans moulin manuel), j’ai eu l’impression que le lin brun est plus « coriace ». Serait-ce vrai ?
    De plus, puis-je moudre ensemble lin et chia ?
    Merci pour votre réponse et tous vos articles.

    1. Bonjour, normalement non, la seule différence entre le lin doré et brun est le taux de fibre : en effet, le lin brun contient deux fois plus de fibres que le blond.

      1. C’est bon à savoir, j’ai acheté les graines de lin brunes, je ne pense pas qu’il faut moudre les grains de chia, ils sont si petits.

        1. Bonjour, vous avez raison, il n’est pas nécessaire de moudre le chia, les graines se digèrent très bien.

  4. Bonjour, cet article est vraiment très intéressant et répond pleinement à mon interrogation, comment réduire en poudre les graines en tout genre ! Génial merci beaucoup, je me mets à la recherche de mon moulin !

  5. Merci pour votre article très intéressant. Je vais à présent chercher un moulin électrique et me lancer ! Je mouds déjà d’autre céréales avec mon petit moulinex mais pas top, effectivement. Vu l’intérêt que je porte à l’utilisation de différentes graines en cuisine naturelle, ce ne sera pas un must…mais une aide très efficace… bien à vous.
    Evelyne