Petit guide d’usage de l’Ashwagandha


mode d'emploi ashwagandha


Issue de la plante Withania somnifera (ginseng indien), chez nous, vous pouvez acheter de la poudre d’ashwagandha bio, le rhizome plus précisément, utilisé en médecine ayurvédique (médecine traditionnelle indienne) pour ses propriétés adaptogènes.

On entend tout et n’importe quoi concernant son usage, voyons donc pourquoi et comment consommer de l’ashwagandha pour l’utiliser au mieux pour votre bien-être !

L’Ashwagandha en bref

L’Ashwagandha est une des plantes médicinales les plus connues et utilisées dans l’Ayurveda, la médecine traditionnelle indienne. On dit même que c’est le remède naturel le plus important de toutes les plantes de la médecine ayurvédique dans le Rasayana, nom donné à la science de l’allongement de la durée de vie.

On utilise surtout la racine, enfin le rhizome pour être précis, qui est la partie de la plante la plus riche en principes actifs.

On prête à la plante de très nombreux effets bénéfiques pour la santé que nous avons détaillé dans les bienfaits de l’ashwagandha pour la santé. Citons son action adaptogène, ses vertus stimulantes générales et sur le système immunitaire, ses propriétés apaisantes sur le stress, l’action bénéfique de l’ashwagandha sur le sommeil, sur l’hypertension, etc.

Sous quelle forme employer l’ashwagandha ?

On peut consommer l’ashwagandha sous forme de poudre, de racine, de gélules ou de comprimés. Je détaille ici les avantages et inconvénients de chacun, mais ma préférence allant pour la poudre, le reste de l’article sera dédié à l’usage de l’ashwagandha sous forme de poudre.

En poudre

C’est la racine d’ashwagandha récoltée, puis séchée et pulvérisée. C’est la forme la plus proche de la forme originelle, et c’est clairement mon usage préféré.

Avantages : c’est le produit le moins transformé et le plus proche de l’état originel du produit, donc, s’il est de qualité, c’est la forme la plus pure, car c’est la forme ayant subi le moins de transformation. Sous cette forme, on peut utiliser et consommer l’ashwagandha de nombreuses manières différentes : cuisine, boisson, préparations thérapeutiques, préparations de cosmétiques (voir ashwagandha et cheveux), etc. À l’abri de l’air, de la lumière et de l’humidité, elle se conserve très bien dans le temps.

Inconvénient : certains n’apprécie pas son goût, sinon, je n’en vois pas.

Conseil : privilégiez un produit composé à 100 % de poudre de racine d’Ashwagandha, si possible issue de l’agriculture biologique, comme celle que nous commercialisons sur L’ile aux épices.

En racines

C’est la racine d’ashwagandha récoltée, puis séchée. C’est la même chose que la poudre, sauf que son usage est plus fastidieux. Son seul avantage serait une meilleure conservation dans le temps, mais bien conservée, la poudre se garde très bien aussi.

En gélules

Il s’agit généralement de poudre enveloppée dans de la gélatine.

Avantages : on évite le goût caractéristique de la plante si on ne l’aime pas, car elles n’ont quasiment aucun goût. Elles sont pratiques à consommer et peuvent être fortement concentrées en principes actifs.

Inconvénients : le prix ! En comparaison avec la poudre, les gélules reviennent beaucoup plus chères. Enveloppées dans de la gélatine, dont le poids peut représenter 20 à 25 % du poids total du produit, la véritable proportion de produit est donc réduite, et la plupart contiennent des additifs. Les gélules ne permettent qu’un usage interne.

Conseil : choisissez un produit contenant le plus d’ashwagandha possible, avec au moins 5 % de withanolides, puis reportez-vous aux conseils du fabriquant.

En comprimés

Il s’agit de comprimés de poudre confectionnés avec l’usage d’agglomérants.

Avantages : les comprimés permettent un usage interne et externe, permettent d’éviter le goût, et peuvent s’avérer pratiques, car il suffit de concasser un comprimé si on veut obtenir de la poudre. Ils sont pratiques à consommer.

Inconvénients : le prix ! Ils reviennent beaucoup plus chers que la poudre, et ils sont confectionnés avec l’usage d’agglomérants, parfois de mauvaise qualité selon les industriels, donc il ne s’agit pas d’ashwagandha à 100 %, surtout que la plupart contiennent des additifs.

Conseil : choisissez un produit contenant le plus d’ashwagandha possible, avec au moins 5 % de withanolides, puis reportez-vous aux conseils du fabriquant.

Posologie et dosages

Il n’existe pas de posologie précise, seulement quelques recommandations issues de la médecine traditionnelle, quant au dosage quotidien nécessaire.

En médecine ayurvédique et médecine traditionnelle chinoise, il est conseillé de consommer de 3 à 5 g de poudre d’ashwagandha de manière quotidienne. La posologie d’une cure ponctuelle classique est entre 5 et 10 g par jour.

La cure préventive dure en général de 30 à 40 jours, suivie de 10 jours de pause avant d’éventuellement la renouveler, sans toutefois dépasser 4 cures par an. Une cure active dure en générale 3 mois. Consultez un professionnel de santé pour avoir une posologie personnalisée.

Comme toutes les cures, il est conseillé de commencer à prendre une petite dose, puis d’augmenter le dosage progressivement jusqu’à atteindre la dose de cure. Commencez par exemple par prendre une demi-cuillère à café pendant 3 ou 4 jours, puis 1 cuillère les 3 jours suivant, etc.

Comment utiliser la poudre d’Ashwagandha ?

La méthode ayurvédique est de mélanger la poudre d’Ashwagandha dans du lait entier et de sucrer avec du miel. C’est une manière très agréable de consommer la racine. Toujours dans l’ayurveda, il est courant de mélanger la poudre dans du ghee, le fameux beurre clarifié indien.

En Inde, avec l’ashwagandha, on confectionne aussi du moon milk, une boisson réconfortante à base de lait et d’épices, qui aide à dormir, dont la recette est inspirée de la médecine ayurvédique.

Sinon, la manière la plus simple est de diluer la poudre dans un verre d’eau et de boire le tout. Il est aussi possible de consommer la poudre en infusion ou décoction, à raison d’1 cuillère à café par tasse, infusée pendant 10 min.

On peut l’ajouter à son alimentation quotidienne, en mélangeant la poudre à un smoothie, un jus, une compote, un yaourt, etc. Il existe de nombreuses recettes à base de poudre d’ashwagandha.

Pour les personnes qui n’aiment pas la saveur du ginseng indien, il est possible d’acheter des gélules neutres et de les remplir avec la poudre.



Poudre d'ashwagandha bio (ginseng indien)

Ashwagandha BIO 3.30 €

Nous avons sélectionné pour vous une poudre d’Ashwagandha bio 100% pure, Withania somnifera, au meilleur rapport qualité-prix :

Acheter de l'ashwagandha bio



Quand l’utiliser l’ashwagandha ?

On peut prendre de le ginseng indien quand on veut dans la journée, même avant le coucher, contrairement à ce qu’on lit souvent.

Les 3 moments les plus opportuns pour en prendre sont le matin à jeun, le soir après le repas, et dans les moments de stress au cours de la journée.

En Inde, l’Ashwagandha est privilégié en cures saisonnières, lors des passages difficiles aux intersaisons, à l’automne et au printemps, et aux cours des saisons froides et humides.

Il est préconisé pendant les périodes de convalescence, de surmenage, de travail ou de vie sociale intense, tout moment mettant notre organisme à rude épreuve.

Précautions d’usage

Respectez bien les dosages conseillés, ainsi, l’ashwagandha ne présente que très peu d’effets secondaires. Consultez les effets indésirables de l’ashwagandha pour tous les connaitre, et éviter tout problème lors d’une cure de ginseng indien.

Une surconsommation d’ashwaganda peut augmenter l’activité du GABA, un neurotransmetteur susceptible d’allonger le temps de réflexe et diminuer transitoirement les facultés motrices et intellectuelles. Elle peut aussi causer quelques troubles digestifs légers. Si des symptômes apparaissent, il faut réduire les doses quotidiennes, ou même arrêter la prise s’ils persistent après diminution.

La consommation d’ashwagandha est déconseillée aux personnes souffrant d’hyperthyroïdie (voir l’ashwagandha et la thyroïde), d’une maladie auto-immune, en tout cas sans avis médical.

Par principe de précaution, son usage est contre-indiqué chez les femmes enceintes, allaitantes et chez les enfants de moins de 16 ans.

Résumé
Comment consommer l'ashwagandha ?
Nom article
Comment consommer l'ashwagandha ?
Description
Mode d'emploi complet sur l'usage de l'ashwagandha.
Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


2 réflexions sur « Comment utiliser l’Ashwagandha : posologie et dosage »