Les effets néfastes de la spiruline


spiruline dangers et contre-indications


Malgré sa formidable composition et ses nombreux bienfaits sur la santé, la spiruline n’est pas un complément alimentaire anodin. Certaines personnes ne devraient pas consommer de cette mico-algue et chez les autres, sa consommation peut entraîner des effets nocifs indésirables, c’est pour cela qu’il convient de connaître quels sont ces effets néfastes et quand peuvent-ils survenir avant d’en consommer.

NB : Cliquez ici pour trouver une spiruline d’origine française, Spirulina Arthrospira Platensis, cultivée loin de toute pollution.

Quelles sont les contre-indications de la spiruline ?

La spécificité de la spiruline réside dans la richesse de sa composition, dans laquelle on retrouve en abondance, par exemple, du fer, des vitamines, des oligo-éléments, ou encore de la phénylalanine ou de la phycocyianine.

C’est pour cette richesse en nutriments qu’on consomme cette algue, et que la spiruline peut aider à perdre du poids, par exemple, ou encore faire baisser le cholestérol et les triglycérides, mais c’est pour cette même richesse que la spiruline peut, dans certains cas précis, aggraver la situation et nuire à la santé.

Par précaution, la spiruline est donc contre-indiquée chez les personnes :

  • souffrant d’hémochromatose (excès de fer dans le sang)
  • souffrant d’insuffisance rénale
  • souffrant de phénylcétonurie

En effet, la spiruline est une micro-algue qui possède une forte teneur en fer, donc si vous souffrez d’hémochromatose, une maladie génétique assez rare qui se manifeste par un excès de fer dans le sang, elle pourra entraîner une intoxication de l’organisme. La consommation de spiruline sera néfaste pour les organes tels que le foie, le pancréas, le cœur, les glandes hormonales, mais aussi pour les articulations, car avec l’augmentation du taux de ferritine dans le sang, le fer va se déposer dans ces organes.

Concernant l’insuffisance rénale, la forte teneur en protéines de l’algue bleue peut entraîner des problèmes. En effet, la métabolisation des protéines engendre une hausse de toxines et de déchets dans le sang, et comme le rôle du rein est d’éliminer ces toxines et déchets, cela risque de le fatiguer et d’entraîner des complications.

Concernant la phénylcétonurie, il s’agit d’une maladie génétique rare, liée à un déficit en phénylalanine hydroxylase, entraînant une accumulation de phénylalanine dans le sang et le cerveau. La spiruline étant riche en phénylalanine, cela pourrait aggraver les risques.

Les personnes qui doivent faire preuve de prudence

Par principe de précaution, il est souvent déconseillé à certaines personnes de consommer de la spiruline, en tout cas sans l’avis d’un médecin. On ne parle pas ici de contre-indication absolue, mais de prudence. Il s’agit de :

  • personnes qui souffrent de maladies auto-immunes (notamment la polyarthrite rhumatoïde et la sclérose en plaques), à cause des propriétés stimulantes sur les défenses immunitaires de l’algue
  • personnes qui souffrent d’hyperparathyroïdie (voir spiruline et glande thyroïde)
  • personnes qui ont un taux élevé d’acide urique dans le sang et donc celles qui souffrent de la maladie de la goutte

En effet, dans certains cas, la spiruline pourrait amplifier les symptômes de ces personnes.

Quels sont les effets secondaires à la consommation de spiruline ?

Il est très rare d’avoir des effets secondaires si l’on consomme correctement la spiruline, c’est-à-dire : respecter les dosages et entamer une cure progressivement, c’est-à-dire commencer avec une faible consommation et l’augmenter progressivement chaque semaine.

Les principaux effets secondaires liés à la consommation de spiruline se manifestent sous forme de troubles digestifs, de maux de tête et plus rarement d’éruption cutanée. Ils apparaissent généralement en début de cure et sont la plupart du temps entraînés par une consommation trop importante trop vite, ou par une simple sur-consommation de spiruline.

Symptômes intestinaux

En dépassant les dosages, il est possible de voir apparaître des symptômes intestinaux classiques : ballonnement, diarrhée, nausée, crampes, etc., causé par l’action de la spiruline sur la stimulation du foie, du transit intestinal, et la détoxification du colon. Il suffit généralement de diminuer les doses pour voir disparaître ces désagréments.

Anecdotiquement, la couleur des selles peut changer, devenant couleur verte ou brune.

Douleurs musculaires

La spiruline aide les sportifs à combattre les crampes et les douleurs musculaires, mais une surconsommation peut provoquer l’effet inverse, à cause de la formation de l’acide urique, suite à la dégradation des protéines et d’acides gras par leur métabolisation. Dans ce cas, il suffit de bien s’hydrater, de réduire l’apport en protéines, et de pratiquer de l’exercice physique, afin de favoriser la métabolisation des protéines.

Fièvre et maux de tête

Au début d’une cure, il est possible de voir apparaître des maux de tête et de la fièvre. En effet, la spiruline possède des vertus détoxifiantes, entraînant une libération de toxines et déchets dans l’organisme. Pour éviter ce genre d’effets secondaires, commencer par prendre des petites doses de spiruline, puis augmenter les doses jusqu’à arriver à la posologie souhaitée. N’oubliez pas de beaucoup boire afin de faciliter l’élimination.

Éruptions cutanées

Toujours en début de cure, il est possible de voir apparaître une éruption cutanée, toujours à cause des propriétés détoxifiantes de la spiruline. Pour éviter cela, augmentez progressivement les doses jusqu’à arriver à la posologie souhaitée et buvez abondamment.

Notons que ces troubles varient d’un individu à un autre et en général, ils ne durent pas longtemps, juste le temps que l’organisme s’habitue à la spiruline. Rappelons aussi que sur 49 signalements d’effets indésirables en France, l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) en a retenu 10 suffisamment probants, ainsi qu’un unique cas de réaction allergique survenu après la prise de spiruline.

Interactions médicamenteuses ou avec d’autres produits naturels

Il n’existe pas à ce jour d’interaction connue entre la spiruline et des médicaments. Cependant, si vous suivez un traitement particulier et souhaitez consommer de la spiruline, il est indispensable de demander l’avis de votre médecin.

Il n’existe pas à ce jour d’interaction connue entre la spiruline et d’autres plantes médicinales, mais encore une fois, si vous faites déjà une cure, demandez conseil à un naturopathe.

Les dangers d’une spiruline de mauvaise qualité

Il existe autant de spirulines que de gens qui la « cultive », une spiruline de Chine et une spiruline de France ne seront pas équivalentes.

En effet, la spiruline se charge des éléments qu’elle puise dans son environnement, donc si on produit la spiruline dans un environnement contaminé ou pollué, on produira une spiruline contaminée, notamment en métaux lourds (plomb, mercure, arsenic, cadmium, etc.), que ce type d’algue est capable d’absorber en quantités importantes.

Le choix de la spiruline peut donc également avoir un impact sur son efficacité, et par corrélation avec l’éventuel danger qu’elle peut représenter en intoxiquant l’organisme.

C’est pourquoi nous avons mis autant de temps à proposer la spiruline sur l’Ile aux épices, car nous n’avions jamais trouvé un produit satisfaisant sur ce point, tout en restant abordable en terme de prix.

La spiruline pendant la grossesse et l’allaitement

Comme aucun test n’a jamais été effectué sur une femme enceinte ou une femme allaitante, on ne sait pas quel est l’impact de la spiruline, et la précaution s’impose.

À cause de ces effets détoxifiants, la spiruline est contre-indiquée aux femmes enceintes, à moins qu’elles aient déjà consommé cette algue quelque temps avant de tomber enceintes, afin d’éviter les effets indésirables liés à la détoxification de l’organisme, accompagnants parfois le début d’une cure.

Pour bénéficier sereinement des bienfaits de la spiruline, il vaut mieux la consommer avant de tomber enceinte, au moment de la période de conception du bébé.

En effet, la spiruline est bénéfique sur de nombreux points pour une femme enceinte :

  • elle est riche en fer, et les femmes enceintes, qui sont souvent sujettes à des carences en fer, doivent souvent prendre des suppléments de fer
  • elle permet de lutter contre la fatigue
  • elle apporte tous les nutriments dont l’organisme a besoin pendant la grossesse : protéines, vitamines, oligo-éléments, etc.
  • elle aide le corps à se débarrasser de ses déchets et toxines qui pourraient infecter le fœtus

Quoi qu’il en soit consultez votre médecin et gynécologue avant d’en consommer si vous êtes enceinte.

Si vous ne faites pas partie des personnes citées ci-dessus, alors découvrez notre spiruline sélectionnée pour vous, certifiée d’origine France :

Acheter de la spiruline

Comment éviter les désagréments (posologie) ?

Au-delà des contre-indications fermes, il est possible d’éviter l’apparition des effets indésirables en commençant la prise de spiruline par petites doses. Commencez par 1 g par jour pendant la première semaine, avant d’augmenter la dose de 0.5 g tous les 5 jours jusqu’à atteindre la dose de cure, afin de laisser le temps à l’organisme de s’habituer aux effets. Nous détaillons tout cela dans notre article expliquant comment consommer la spiruline.

Les doses de cure varient en général entre 3 et 5 g de spiruline par jour (soit environ 1 cuillère à café).

La spiruline n’est efficace que si elle prise sous forme de cure quotidienne durant plusieurs semaines, entre 4 et 6 semaines, suivies d’une pause aussi longue que la cure. Il n’est pas recommandé de faire plus de 3 cures par an.

Les enfants de plus de 8 ans peuvent aussi consommer de la spiruline sans danger, à condition de prendre la moitié de la dose conseillée aux adultes.

Pour résumer

Afin de consommer de la spiruline en toute quiétude, il faut :

  • ne pas en consommer en cas d’hémachromatose, d’insuffisance rénale ou de phénylcétonurie
  • y aller progressivement en début de cure et boire suffisamment d’eau
  • bien choisir sa marque de spiruline
  • éviter en période de grossesse, sauf avec l’aval du gynécologue

Pour aller plus loin, consultez :

Résumé
Les dangers et effets néfastes de la spiruline
Nom article
Les dangers et effets néfastes de la spiruline
Description
Un article qui détaille qui peut, ou qui ne doit pas consommer de spiruline, ainsi que les différents effets secondaires que peut entraîner sa consommation.
Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


100 réflexions sur « Quels sont les dangers et effets indésirables de la spiruline ? »

  1. J’ai consommé de la Spiruline il y a 35 ans, pendant 3 semaines, en Afrique, et pendant 3 semaines je n’ai mangé que 6 oeufs, 3 oranges par jour et 3 capsules de Spiruline, matin midi et soir. J’avoue avoir perdu pas mal de poids, mais je suis resté en forme et sans problème.
    Avec les années, j’ai repris du poids et pour perdre quelques kg, crudité, viande blanche, légumes, féculents et un fruit (Diabétique depuis 25 ans médecin au courant).
    Début septembre, 116 kg donc régime 4 spiruline le matin 3 le midi et 3 le soir. Je pratique le jeune 8/16 pour ceux qui connaisse, 1 petit déjeuner et 1 repas le midi et ma spiruline M/M/S : perte de poids de 1 kg par semaine, septembre, octobre, soit pendant 8 semaines = 8 kg. Depuis que j’ai arrêté, mon poids s’est stabilisé et je recommencerai après les fêtes. Né en 1944.

    PS : Je reviens sur ce que j’ai écrit. Il ne s’agit pas de faire ce que j’ai écrit, je suis sous contrôle médical, à vous de voir avec votre médecin.
    Je pratique la Spiruline depuis des années et pour moi la SPIRULINE et tout bénéfique.

  2. J’ai les intestins fragiles et une discopathie, de la tension si je ne prends un cachet chaque matin, et j’ai eu l’hépatite C, guérie depuis. Mes prises de sang sont toujours excellentes, mais j’ai 57 ans et un travail sur des quais en plein courant d’air. Y a t il des contradictions pour la personne ?

  3. Bonjour,
    J’ai commencé à utiliser la spiruline et je confirme que cela donne de très forts ballonnements et « perturbe » l’intestin. Ça m’a provoqué beaucoup de gaz aussi et c’est très gênant. Je n’en prend que 2 pilules/jour. Je pense arrêter car c’est réellement très embarrassent.

    1. Je vous conseille de suivre les conseils de l’article, soit de prendre la spiruline de manière beaucoup plus progressive, cela afin d’éviter ce genre d’effets indésirables.

  4. Je prends actuellement de la spiruline, deux comprimés matin et 2 le midi, j’ai un traitement (le delursan 500mg) pour le foie et la thyroïde.

  5. Pour moi, la spiruline est un excellent apport, cela fait fait notablement baisser ma tension et m’a permis de supprimer un anti hypertenseur, ainsi que les médicaments contre la dépression, ça m’a remis le fer dans la norme, par contre, pas d’action sur les douleurs de l’arthrose, on ne peut en demander trop non plus !

  6. Très bon article sur la spiruline, en effet cette algue a de nombreux bienfait pour la santé ! Je recommande la spiruline liquide car biodisponible à 100%.

  7. Ma mère vient de se faire opérer de son pied, les médicaments qu’elle prend lui font mal au ventre et à l’estomac. Elle est drépanocytaire depuis des années, peut-on lui administrer de la spiruline ?

    1. Bonjour, une fois trempées, vous devriez les consommer dans la journée, donc faites-les tremper au fur et à mesure.

    2. Nous avons récemment changé de fournisseur de spiruline, le rapport qualité prix de ce dernier étant meilleur.

  8. Bonjour. J’ai fait une grosse dépression et maintenaient je suis encore sous traitement, mais je suis toujours fatiguée, est ce que la spiruline peut m’aider à diminuer cette fatigue et augmenter mon envie d’avancer.

    Merci

  9. L’article oublie de mentionner certaines choses : il faut être très méfiant vis à vis de la Spiruline, Cela reste un produit à base chimique, car besoin d’Urée et donc de Nitrate et autre Sulfate de Fer qui eux sont tous sauf naturel.

  10. Bonjour, j’aimerais faire une cure de Spiruline, mais sachant qu’elle apporte beaucoup de fer, est-ce déconseillé quand on est atteint de la maladie de Parkinson ? Merci d’avance pour votre réponse.

  11. Bonjour,
    Depuis un an, je prends régulièrement 6 cachets par jour de spiruline, j’ai fait une myocardie en février 2020 et l’on vient de détecter une amylose cardiaque, est-ce la spiruline pourrait en être la cause ?
    Merci
    Cordialement

  12. Bonjour,
    J’ai acheté de la spiruline, mais avant de commencer j’aimerais savoir si je peux conjuguer cette prise avec la prise de baie de goji et de 2 cac de graines de chia que je consomme le matin ?
    La spiruline j’ai l’intention de la prendre le soir saupoudrée sur de la salade.
    Qu’en pensez vous ?
    Je débuterai à 1g la 1ere semaine.
    Merci pour votre réponse

    1. Bonjour, je ne me permettrais pas de donner une hypothétique autorisation, mais je vous mets en garde car tous les produits que vous citez ont un impact sur la fluidité sanguine, les cumuler peut être néfaste.

    2. L’urée est naturelle, votre corps en produit tout seul… La nature, c’est de la chimie, donc opposer chimie et naturel ça n’a pas de sens.
      Le problème c’est si ces composés ne sont pas censés être dans notre organisme, s’ils impactent notre production d’hormone ou notre ADN par exemple… Dans ce cas, ça peut être vraiment dangereux. Mais sinon, ça peut être tout a fait anodin.

  13. J’ai un cancer du sein hormono-dépendant actuellement sous anastrozole 1mg par jour, puis-je prendre de la spiruline et de la chlorelle sans danger ?

  14. Bonjour, je fais une cure de spiruline pour la seconde fois cette année (espacée de plusieurs mois) et je rencontre à chaque fois le même problème : éruptions cutanées au visage qui ne partent pas. J’ai commencé bien progressivement cette fois-ci avec 1 g par jour la 1ère semaine, mais rien à faire, les éruptions sont réapparues. J’ai dû arrêter ma 1ère cure pour cette raison et tout avait disparu. Cela fait 3 mois que j’ai débuté ma 2ème cure et les éruptions sont toujours là et augmentent.

    Je précise que ma 1ère cure, je l’avais commencé avec une autre marque de spiruline (pendant 3 mois) et une fois finie, j’ai poursuivi avec cette nouvelle marque (pourtant bien évaluée), qui est la même que j’utilise actuellement et qui m’a donné instantanément des symptômes (désordres digestifs / éruptions / maux de tête).
    Je ne sais pas ce que je dois faire, j’ai réduit un peu et ne prends que 1.5 g par jour, mais je ne sais pas si c’est une réaction de detox ou une intolérance à la spiruline ? Pourriez-vous me conseiller ? Merci d’avance.

    1. Bonjour, impossible à dire comme cela, cela ressemble effectivement à des symptômes de detox, mais on ne peut pas le garantir, mon conseil : consulter un médecin qui saura vous dire quoi faire.

    2. Bonsoir, moi je prends de la spiruline depuis 3 ans et je suis très satisfaite, je pense qu’il faut être très vigilant par rapport à la culture et la provenance de celle-ci.

  15. J’ai entendu dire que la spiruline était efficace pour aider à perdre du poids.
    Est-ce vrai ? Et si oui, à quelles doses et posologie ? Merci.

      1. Je voulais essayer la spiruline après un reportage sur une ferme qui en produit et pour diminuer ma consommation de viande, mais après avoir lu les commentaires, j’ai été découragé, pourtant d’après le reportage, elle a un apport de protéine qui peut remplacer celle que l’on prend habituellement.

        1. Bonjour, ce n’est absolument pas l’objet de cet article, nous vendons nous même de la spiruline et nous encourageons les gens à en consommer, seulement, il convient de savoir que certaines personnes ne doivent pas en consommer, ou avec des précautions.

  16. J’aurais tendance à faire de l’hypertension tension, est-il conseillé de prendre de la spiruline ? Et je fais aussi des diverticulites ? Pouvez vous m’apporter une réponse à mes questions ?

    1. Une étude italienne, dont les résultats sont parus dans la revue Hypertension, montre que la spiruline contient un peptide, le SP6, qui favorise la dilatation des artères et permet une baisse de la pression artérielle.

  17. Bonjour,
    J’ai commencé une cure de spiruline.
    Je voulais savoirn j’ai fait 2 embolies pulmonaires bilatérales. Avec une grosse hémorragie. Je voulez savoir si je pouvez faire une cure. J’ai commencé ma cure.
    Je suis une personne très nerveuse et depuis le traitement très agitée et énervée. Je voulais savoir si je pouvais continuer la cure. Je prends Deroxat, Lexomil, et xarelto. Merci.

  18. Bonjour,

    Je prends pour mon épilepsie, du Dépakine 500mg chrono (3/jour) et du Lamictal 200mg (2/jour).
    Je prends également, du Contramal retard 200mg à cause d’une hernie discale.
    Je prends aussi, de l’Elthyroxine 100Ug pour ma thyroïde.

    Ma compagne, prend du Metformax, de l’Effexor et de l’Elthyroxine 25mg.

    Avec tous ces médicaments, pourrions-nous, prendre de la spiruline ?

    1. Bonjour, vous prenez beaucoup de médicaments, il faut demander à votre médecin s’il n’y voit pas d’inconvénients.

  19. Bonjour, je suis sous anticoagulant pouvez-vous me dire si je peux acheter de la spiruline ? Ma fille aussi veut en prendre, mais elle a fait une embolie pulmonaire. J’attends votre réponse.

    1. Bonjour, dans les deux cas, il faut consulter votre médecin, seul lui peut vous donner l’autorisation ou non. Cependant, la spiruline est riche en vitamine K, aux vertus anticoagulantes, donc elle est généralement contre-indiquée dans le cas de traitement anticoagulant et antiplaquettaire.

  20. Bonjour,
    Moi j’ai de l’hypothyroïdie et thrombopénie (pti probable). Kystes ovariens fonctionnels et j’ai fait 2 grossesses : 1ere j’ai fais une pré-eclampsie « syndrome vadculo renal », 2e early hellp syndrom, j’avais pris aspirine, calcium, magnésium, et fer pendant la grossesse.
    Actuellement, je ne suis pas enceinte et je veux renforcer mon systeme immunitaire.
    Puis-je prendre la spiruline sans danger ? Est-ce qu’elle peut aider à guérir de mes maladies.
    Merci d’avance.

      1. Merci pour cet article très complet sur les méfaits possible de la Spiruline. Il faut effectivement y penser avant d’entamer une cure. Votre Spiruline est elle bio ? Je pense me lancer dans une cure prochainement. Auriez-vous d’autres conseils précieux pour un novice ? Merci.

  21. Bonjour,
    Je prends de la spiruline régulièrement depuis quelques années, principalement pour faire du sport, et cette année, j’ai eu de forte crises d’urticaire quand j’ai arrêté d’en prendre, cela pendant plusieurs semaines. Comment dois-je interpréter cette réaction ?

    1. Bonjour, c’est la première fois que j’entends parler d’une crise d’urticaire après l’arrêt de spiruline, il existe des cas d’urticaire, mais au début de la cure. Vous devriez consulter votre médecin.

  22. La spiruline aggrave la faiblesse musculaire en cas de myasthénie (myasthénie gravis). Effet constaté. Donc à proscrire en cas de cette maladie.

    1. Bonjour, pour les interactions médicamenteuses spécifiques, il faut vous tourner vers votre médecin ou pharmacien.

    2. Bonjour,
      moi je pense que j’ai une réaction à la spiruline. Urticaire. Je prends aussi du levothyrox 50 et du telmisartan pour la tension. Est-ce une interaction médicamenteuse ?
      Merci. Dois je arrêter la spiruline ?

      1. Bonjour, pour les interactions entre vos médicaments et la spiruline, il faut vous tourner vers votre médecin ou un pharmacien. Après, nous indiquons bien qu’il faut prendre des précautions en cas de problème de thyroïde et de tension, donc oui, vous devriez d’abord consulter un médecin.

      2. Bonsoir,
        J’ai pris 4 comprimés de spiruline lundi, et 4 le mardi, et j’ai commencé le jour même une cure de detox.
        Le lendemain, donc mardi, j’ai eu de très violentes douleurs dans les jambes et les reins, et cela pendant 4 jours jusqu’à vendredi soir.
        Difficile de décrire la douleur. Ça me brûlait, je n’arrivais pas à rester debout.
        Uniquement la position assise me soulageait.
        Du coup, je ne sais pas si c’est la detox qui a provoqué ces douleurs ou la spiruline.
        La detox est terminée depuis dimanche soir. Je n’ose plus la prendre de peur de revivre la même chose. Je peux peut être prendre 1 comprimé par jour au lieu de 4. Merci de votre retour.

        1. Bonjour, plusieurs choses : premièrement, nous commercialisons de la poudre de spiruline, je peux vous conseiller sur ce produit, mais pas sur des comprimés, car je ne connais pas ces produits qui sont très variables selon les fournisseurs, c’est vers la personne qui vous a vendu ces comprimés qu’il faut vous tourner. Deuxièmement, quand vous avez de tels symptômes, il faut consulter un médecin. Troisièmement, il ne faut jamais commencer une cure avec le dosage maximale ! Il faut y aller progressivement. Et je ne sais pas ce que vous appelez une « detox ». Voilà, je ne vais pas pouvoir vous aider plus.

    1. Pour les interactions entre votre médicament et la spiruline, il faut vous tourner vers votre médecin ou un pharmacien. Concernant la tension, la spiruline aurait plutôt un effet antihypertensif. Même si des études manquent pour confirmer ce propos, des chercheurs du Laboratoire de physiopathologie vasculaire de l’IRCCS Neuromed ont découvert dans la microalgue un peptide capable de dilater les artères et donc conduisant à une action antihypertensive.

      1. Bonjour, moi j’ai une question très simple : Je prends de la spiruline tous les jours, bio bien sûr, depuis au moins cinq ans !
        Je viens de faire prise de sang, mes résultat : transaminases, alat, pas bons, élevées, bref :
        Pensez vous que la prise de la spiruline sans pause peut faire souffrir le foie ?

        1. De manière générale, non. Comme expliqué dans l’article, la spiruline est particulièrement riche en fer (le végétal qui en contient le plus au monde), donc les personnes qui ont des problèmes d’assimilation doivent prendre des précautions, particulièrement en cas d’hémochromatose.

          Il faut aussi savoir que des toxines, par exemple des micro cystines et des salmonelles dangereuses pour le foie ont parfois été retrouvées dans certaines spirulines provenant d’Asie importées en Europe.

          Par principe de précaution, vous devriez arrêter et consulter votre médecin.