La spiruline et la thyroïde

La spiruline a-t-elle vraiment la capacité de soulager les troubles de la thyroïde ?


spiruline et thyroide


La spiruline est utilisée depuis toujours comme superaliment, et d’après certains, sa composition exceptionnelle permet de soulager certains troubles thyroïdiques. Est-elle vraiment efficace sur la thyroïde ? Permet-elle de soulager les symptômes des troubles de la thyroïde et si oui, lesquels ? Voyons cela ensemble.

NB : cliquez ici pour acheter de la spiruline de qualité, Spirulina Arthrospira Platensis, certifiée française, cultivée loin de toute pollution.

La thyroïde, qu’est-ce que c’est ?

La thyroïde est une glande située dans l’avant du cou, qui fabrique des hormones riches en iode, principalement la T4 (tétraïodothyronine) et la T3 (triiodothyronine), des hormones thyroïdiennes qui sont essentielles à la vie, ayant de nombreux effets sur le métabolisme, la croissance et le développement de l’organisme.

En effet, les hormones T3 et T4 vont réguler la vitesse de fonctionnement de tous nos organes, à l’image d’un chef d’orchestre de l’organisme, permettant de réguler par exemple la consommation d’énergie, la température du corps, le rythme du coeur, le système nerveux, le tube digestif, l’appareil génital, l’humeur, le poids, etc.

La thyroïde fabrique les hormones T3 et T4 principalement grâce à l’iode contenu dans le sang, puis elle les stocke dans les vésicules, et les libère dans la circulation sanguine quand l’organisme en a besoin. C’est le cerveau, ou plus précisément l’hypophyse qui donne l’ordre à la thyroïde de fabriquer plus ou moins d’hormones.

Cependant, il arrive que ce système de régulation fonctionne mal, avec soit une glande thyroïde trop paresseuse, c’est l’hypothyroïdie, ou bien trop active, c’est l’hyperthyroïdie. Les problèmes thyroïdiens touchent plus de 10 % de la population française.

L’hyperthyroïdie

Accélération du coeur, perte de poids, diarrhée, contraction plus rapide, faiblesse musculaire, cheveux cassants, intolérance à la chaleur, peau chaude et moite, excitation, anxiété, agitation, agressivité, troubles des règles, libido en baisse, etc., autant de symptômes que peut entraîner une hyperthyroïdie.

L’organisme fonctionne trop et trop vite.

Pour traiter les problèmes d’hyperthyroïdie, on utilise des médicaments qui diminuent la production excessive d’hormones thyroïdiennes. Il existe aussi un traitement par iode radioactif introduit dans l’organisme, qui est alors capté par les cellules de la glande, qui sont alors détruites par la radioactivité.

L’hypothyroïdie

Ralentissement du coeur, prise de poids, constipation, crampes, fatigue physique et mentale, chute de cheveux, frilosité, peau sèche et pâle, dépression, arrêt des règles, baisse de libido, etc., autant de symptômes que peut entraîner une hypothyroïdie.

Pour traiter les problèmes d’hypothyroïdie, on compense généralement le manque d’hormones par un médicament qui contient des hormones naturelles. Le dosage est adapté en fonction de l’intensité des symptômes. Il s’agit souvent d’un traitement à vie qui nécessite de constants réajustements des doses.

L’hypothyroïdie est soit d’origine environnementale (pollution, métaux lourds, carence en iode, etc.), soit d’origine auto-immune (thyroïdite d’Hashimoto). Il s’agit du trouble thyroïdien qui peut le plus facilement se faire accompagner par la médecine naturelle.

Y a-t-il un danger à consommer de la spiruline en cas de trouble de la thyroïde ?

La spiruline est une algue d’eau douce que l’on trouve naturellement dans les grands lacs alcalins des Andes ou d’Afrique. Elle est connue pour sa formidable composition nutritionnelle : riche en protéines (avec tous les acides aminés essentiels), en fer, en vitamines, en minéraux en acide gras, etc.

Ne provenant pas de la mer, elle ne contient pas d’iode, donc il n’y a pas d’interaction avec les médicaments tels que le Levothyrox.

Elle ne présente donc pas de danger, si vous ne faites pas parti des personnes contre-indiqués à la spiruline, et si vous respectez un intervalle de 2 heures avec la prise des médicaments par principe de précaution.

Quels sont les effets de la spiruline sur la thyroïde

Action directe

La spiruline n’a pas d’effet direct sur la thyroïde, et à ce jour, aucune étude n’a pour le moment permis de démontrer l’action de la spiruline sur la sécrétion d’hormones de la thyroïde.

Cela peut paraître pour un désavantage, mais au contraire, la spiruline n’entre pas en interaction avec les traitements médicamenteux liés aux troubles de la thyroïde, tout en participant, de manière indirecte, à soulager les maux liés à la thyroïde.

Action indirecte

La spiruline est une algue qui possède de nombreux bienfaits pour l’organisme, dont certains permettant de soulager les symptômes d’un dérèglement de la thyroïde, particulièrement liés à une hypothyroïdie.

La spiruline est connue et reconnue pour ses vertus contre la fatigue. Sa composition nutritionnelle lui procure des propriétés tonifiantes permettant de stimuler les performances physiques et mentales.

C’est l’aliment idéal en cas de fatigue physique, faiblesse, stress, épuisement psychologique et durant les périodes de convalescence.

Détoxifiante et revitalisante, elle régule le métabolisme, et, est également réputée pour sa teneur en antioxydant qui protège la thyroïde du stress oxydatif.

Elle possède un rôle protecteur de la flore intestinale, souvent touchée par un dérèglement de la thyroïde, et permet donc d’améliorer la digestion et de diminuer les éventuels maux de ventre.

Sa concentration en protéines, acides aminés essentiels, vitamines et minéraux, en fait un produit stimulant la circulation sanguine. De plus la spiruline permet de baisser le taux de mauvais cholestérol.

Certains dérèglements hormonaux peuvent être causés par un excès de fluor dans le sang, et la spiruline est reconnue pour son effet protecteur en cas de dose toxique de fluor.

En médecine traditionnelle et naturopathie, on préconise la spiruline pour, entre autres :

  • les troubles de sommeil
  • les troubles de la concentration et la mémoire
  • les troubles d’humeur
  • la fatigue générale
  • les maux de la digestion : constipation, ballonnements, etc.
  • les troubles du sommeil
  • renforcer le système immunitaire
  • protéger la flore intestinale
  • perdre du poids
  • etc.

On voit donc qu’elle agit sur de nombreux maux ressentis par les personnes souffrant de troubles de la thyroïde.

De nombreux témoignages rapportent un meilleur moral, moins de phases de cyclothymie, une augmentation de l’énergie, une baisse de la fatigue physique et psychique, du stress, après avoir consommé de la spiruline.



poudre de spiruline française haute qualité

Spiruline 4.95 €

Sur l’Ile aux épices, nous avons sélectionné pour vous la meilleure spiruline française, au meilleur rapport qualité-prix :

Acheter de la spiruline



Comment utiliser la poudre de spiruline ?

Cet article est à titre purement informatif, consultez votre médecin avant de prendre quoi que ce soit et de vous lancer dans une cure. Pour plus de détails, consultez notre article comment utiliser la spiruline.

Comment l’employer ?

Pour profiter pleinement de sa composition nutritionnelle, il faut consommer la spiruline froide, car la valeur nutritionnelle d’un aliment diminue avec la chaleur.

Elle possède une forte saveur, donc il est plutôt conseiller de la marier avec une boisson ou un aliment goûtu.

Saupoudrez la spiruline sur les aliments, dans du jus de fruits, du jus de légumes, des soupes, des potages, dans un smoothie, un yaourt, un pudding de graines de lin ou de chia, etc., mais pas dans une boisson chaude !

Pour des conseils plus approfondis, consultez notre article qui explique comment bien consommer la spiruline.

Pour quelle posologie ?

En réalité, il n’existe pas vraiment de posologie précise pour la spiruline, étant donné qu’il s’agit d’un aliment et non d’un médicament, mais il existe des recommandations.

La posologie classique est de consommer entre 2 et 5 g de poudre de spiruline par jour (soit environ 1 cuillère à café), en commençant par une dose de 1 g par jour durant la première semaine, puis en augmentant progressivement les doses de 0,5 g tous les 5 jours.

La spiruline n’est efficace que si elle prise sous forme de cure quotidienne durant plusieurs semaines, entre 4 et 6 semaines, suivies d’une pause aussi longue que la cure. Il n’est pas recommandé de faire plus de 3 cures par an.

La recommandation générale est de ne pas dépasser les 6 g, et les premiers effets de la spiruline se font ressentir dès 800 mg.

Contre-indications et effets indésirables

Nous avons consacré un article spécial détaillant quels sont les éventuels dangers de la spiruline.

Retenez qu’il n’y a aucun danger à consommer de la spiruline si vous respectez les conseils donnés dans le paragraphe « Pour quelle posologie ? », et si vous ne faites pas partie des gens à qui la spiruline est proscrite, soit les personnes :

  • souffrant d’hémochromatose (excès de fer dans le sang)
  • souffrant d’insuffisance rénale
  • souffrant de phénylcétonurie
Résumé
La spiruline et la thyroïde
Nom article
La spiruline et la thyroïde
Description
La spiruline a-t-elle vraiment la capacité de soulager les troubles de la thyroïde et si oui, comment l'employer ?
Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


21 réflexions sur « Spiruline et thyroïde : ses véritables effets sur la glande ? »

  1. Merci pour vos infos, je suis tentée de prendre de la spiruline, j’ai beaucoup hésité, prenant 1 levothyrox de 75mg par jour.
    Ma famille en prend et je voudrais profiter de ce bon produit.
    Puis je avoir la certitude de votre part que je puisse prendre pour débuter 1 gélule par jour ?
    J’ai vu que c’était une algue d’eau douce.
    Avec mes remerciements.

    1. Bonjour, non, déjà car si vous êtes sous traitement, seul un médecin peut vous donner la certitude, et ensuite, je ne connais pas le produit que vous souhaitez prendre, je vous suggère donc de vous tourner vers la personne qui vous vend ce produit.

  2. Je suis en hyperthyroïdie et j’ai beaucoup de désagréments : tremblements du crânien, raideur crânienne et douleurs crâniennes. Mon système nerveux ainsi que cardio-vasculaire se sont emballés. Le cardiologue m’a mise sous bêta bloquant en attendant de consulter l’endocrinologue, j’ai donc décidé de consommer la spiruline en paillettes à raison 1/2 cuillère à café le matin, mélangé à mon jus d’orange (fait maison). Pensez vous que même en hyperthyroïdie on peut la consommer ?

  3. Bonjour,
    Vous précisez, à juste titre, que la Spiruline ne contient pas d’iode, mais qu’elle peut soigner l’hypothyroïdie. Quel est le composant de la spiruline qui agit sur ce problème alors ?
    Merci d’avance pour votre réponse.
    Cordialement

    1. Bonjour, je ne dis pas que la spiruline peut soigner l’hypothyroïdie, je dis que grâce à ses propriétés, elle permet de soulager certains symptômes liés à un dérèglement de la thyroïde, particulièrement liés à une hypothyroïdie. Il faut relire le paragraphe « Quels sont les effets de la spiruline sur la thyroïde ».

  4. Moi, ma thyroïde est complètement arrêtée, d’abord opération, puis iode radioactif.
    Je prends de l’euthyrox puisque le levothyrox (original) a été remplacé par le levothyrox sans lactose. Je prends en plus de la spiruline (a mon initiative) ai je
    tort ?
    Merci pour les conseils que je viens de lire j’avais peur qu’ il y ait interaction entre levothyrox et spiruline.

  5. Bonjour, j’ai l’habitude de consommer de la spiruline en comprimés depuis des années et n’ai jamais eu de problèmes. Depuis deux semaines, j’ai changé de marque et prends de la poudre. Au bout de quelques jours, j’ai eu des boutons rouges dans le cou et sur les épaules. J’ai donc cherché des infos et pu lire quelques articles et des témoignages de consommateurs qui parlent d’éruptions de petits boutons rouges.
    Certains sites vendeurs de spiruline expliquent que cela prouve que la spiruline nettoie l’organisme. Sauf que moi…je n’ai jamais eu de boutons. Dois-je en conclure que cette algue ne joue pas le rôle détox sur moi ? Ou bien cette spiruline en poudre serait-elle de mauvaise qualité ?

    Par ailleurs, j’ai découvert cet article qui me fait un peu peur, je l’avoue, car j’ai toujours les boutons.
    Article :
    « Le problème avec la spiruline , et contrairement aux affirmations « étonnantes » de L’OMS, la Spiruline n’est plus une algue pouvant être considérée comme étant naturelle pour la simple et très bonne raison c’est qu’elle a aujourd’hui quasiment disparue du secteur naturel, et qu’elle n’est mise sur le marché qu’en toute et seule dépendance des mains de l’homme. A partir du fumier de celui qui la sème. Avec du fumier. Chercher l’erreur. D’où vient le fumier, il se peut que… »
    Source de l’article : vulgaris-medical
    J’ai simplement besoin de savoir si les boutons sont réellement dûs à l’effet détox ou pas.
    J’espère vous lire bientôt et vous en remercie par avance
    Cordialement
    Anne

    1. Bonjour, impossible à dire avec certitude. S’il s’agit d’effets detox, alors ils doivent être temporaires, si ce n’est pas le cas, cela peut venir de la qualité de la spiruline. Pour savoir si cela vient de la spiruline achetée, peut-être essayer d’autres marques afin de voir si les effets perdurent ou pas. En cas de doute, consulter un médecin.

  6. Avant de prendre des compléments alimentaires, il faut demander l’avis d’un médecin qui nous connaît bien, c’est une précaution.
    Cependant, en ce qui concerne la spiruline, je suis dans le doute. Pourquoi ? Parce que ce matin, bien qu’ayant dit à ce jeune médecin remplaçant que la spiruline est une algue d’eau douce, il me l’a déconseillée car je suis sous traitement lévothyrox. DEUX AVIS VALENT MIEUX QU’UN MAIS DES AVIS ÉCLAIRES !

  7. Bonjour. Puis-je prendre de la spiruline étant sous traitement pour ma thyroïde (levotirox) ? J’en ai pris pendant un mois, on me dit que ce n’est pas bon quand on prend le traitement que j’ai. Pourriez-vous me renseigner sur le sujet.
    Merci à vous

    1. Bonjour, je traite la question dans l’article : »Ne provenant pas de la mer, elle ne contient pas d’iode, donc il n’y a pas d’interaction avec les médicaments tels que le Levothyrox. Elle ne présente donc pas de danger, si vous ne faites pas parti des personnes contre-indiqués à la spiruline, et si vous respectez un intervalle de 2 heures avec la prise des médicaments par principe de précaution ». Toujours consulter un médecin en cas de doute.

  8. Bonjour, j’ai été opéré de la thyroïde il y a environ 22 ans, je prends donc du levothyrox, depuis quelques temps, je prends de la spiruline. C’est vrai que ça rebooste, mais je voudrais savoir s’il n’y a pas de danger pour moi, et pourquoi faut-il la prendre en cure, y a-t-il un danger à en prendre toute l’année.

  9. Bonjour, merci pour cette algue.
    Malheureusement ma thyroïde n’avait pas de problème on me l’a retirée lors d’une intervention chirurgicale à cause de mes nodules.
    Grand regret quand je vois l’importance de la thyroïde.

  10. J’ai essayé à trois reprises de prendre la spiruline et chaque fois, j’ai eu des nausées, des crampes intestinales et la dernière fois j’ai vomi une heure après l’avoir ingérée.

    Je comprends suite à la lecture sur votre site qu’il est possible que 5 mg soit trop pour débuter ? Est-ce que dans mon cas, avec les effets connus, je suis mieux d’abandonner l’idée d’en consommer ou si vous croyez qu’en réduisant la dose, de 5 à 1 mg, je pourrais réessayer ?

    Merci

    1. Bonjour, les nausées et crampes intestinales peuvent être dues à un dosage trop rapidement élevé, mais les vomissements… À essayer, commencer par de petites doses puis les augmenter lentement.