Les effets indésirables du poivre


danger et contre indications du poivre


Épice considérée comme sûre, le poivre possède de nombreuses vertus pour la santé, cependant, dans certains cas, il peut occasionner certains effets nocifs indésirables et désagréments, c’est pour cela qu’il convient de connaître quels sont ces effets néfastes et quand peuvent-ils survenir avant d’en consommer.

Contre-indications liées au piment ?

La pipérine, substance active contenue dans le poivre, a une action irritante des muqueuses. En temps normal, aucun souci, mais cela peut s’avérer problématique si vous souffrez de pathologies inflammatoires comme :

  • hémorroïdes
  • ulcères de l’estomac
  • inflammations des muqueuses de l’estomac
  • irritations intestinales
  • gastrite
  • œsophagite
  • syndrome de l’intestin irritable
  • maladie intestinale chronique de l’intestin (maladie de Crohn et RCH)
  • etc.

Le poivre est donc à éviter, sans avis médical, en cas d’irritations et de fragilité du tube digestif, afin d’éviter d’aggraver la situation. À noter que le poivre, en quantité raisonnable, ne provoque pas ces maux, mais peut les aggraver.

Quels sont les effets indésirables du poivre

La majorité des effets indésirables liés au poivre sont dus à une surconsommation. Ainsi, consommé en trop grande quantité, trop vite, la pipérine, qui est aussi à l’origine des bienfaits du poivre pour la santé, peut potentiellement entraîner certains désagréments.

Ainsi, il peut provoquer des troubles digestifs légers et abîmer la muqueuse gastrique. Il suffit alors de réduire les doses, ou de stopper sa consommation pour que tout rentre dans l’ordre.

Même s’il ne me semblait pas nécessaire de le préciser, au vu des questions qu’on me pose souvent : non, il ne faut pas mettre de poivre sur une plaie ou une coupure !

Les enfants et femmes enceintes

On lit parfois qu’il est déconseillé aux femmes allaitantes et aux enfants de moins de 6 ans de consommer du poivre, ce qui est faux. Bien sûr, il faut être raisonnable, mais en quantité correcte, il n’y a aucun risque à consommer du poivre pour ces catégories.

Poivre et perméabilité intestinale

Le poivre aurait pour effet d’augmenter la perméabilité intestinale. Dans certains cas, cela peut s’avérer bénéfique, notamment pour augmenter la biodisponibilité du curcuma, mais dans d’autres cas, cela peut avoir des effets néfastes.

Si vous souffrez d’hyperperméabilité intestinale, le poivre pourrait alors, en théorie, aggraver les symptômes, parmi lesquels on retrouve :

  • Diarrhée chronique, constipation, gaz ou ballonnements
  • Carences nutritionnelles
  • Perturbation du système immunitaire
  • Maux de tête et troubles de la concentration
  • Fatigue
  • Éruptions cutanées et problèmes de peau
  • Arthralgies et fibromyalgie
  • Dépression et anxiété
  • Maladies auto-immunes (polyarthrite rhumatoïde, lupus, maladie coeliaque, maladie de Crohn, RCH)
  • etc.

Le cas du poivre en poudre

N’achetez jamais de poivre déjà moulu. En effet, en plus de n’avoir aucun avantage gustatif, ce poivre est de qualité médiocre, et mauvais pour votre santé.

Déjà, l’immense majorité de ces poivre qu’on appelle souvent « poivre gris », proviennent de productions vietnamiennes. En effet, le Vietnam n’est pas dans l’obligation de respecter les règles strictes concernant l’exploitation et la récolte du poivre, et peut donc produire des quantités massives à des prix très bas. Pour obtenir les prix les plus bas, les plantations sont irriguées de pesticides et d’engrais NPK en grande quantité, avec tous les effets délétères que cela peut entraîner sur l’organisme.

De plus, le poivre moulu est généralement coupé avec du poivre « épuisé ». En effet, l’industrie agroalimentaire va extraire du poivre ses deux composants les plus intéressants et nobles, l’huile essentielle et la pipérine, pour ne laisser que du déchet qu’on appelle « poivre épuisé. En plus de n’avoir plus rien à voir avec du poivre, les procédés d’extractions de la pipérine sont dangereux, impliquant du trempage dans du solvant à base de pétrole (l’hexane). Pourtant, ce produit peut avoir l’appellation poivre, bien qu’il n’ai plus rien à voir avec l’épice.

Pour finir, les poivres gris, ou poivre moulus, de la récolte au broyage, contient de nombreux corps étrangers : poussière, terre, résidus de plastiques, et ce ne sont que les plus ragoûtants. Cela peut représenter un danger, en plus de la qualité inexistante.



Quel poivre choisir

Sur l’Ile aux épices, nous avons sélectionné pour vous la plus belle gamme de poivres de qualité, dont nous avons parlé dans cet article, au meilleur rapport qualité prix :

Acheter du poivre



Pour aller plus loin, vous pouvez consulter :

Résumé
Dangers et contre-indications du poivre
Nom article
Dangers et contre-indications du poivre
Description
Une description détaillée de tout ce que peut entraîner le poivre sur la santé.
Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *