Le fenugrec et les cheveux

Remède et soin ancestral pour les cheveux et les ongles, découvrez l’efficacité sans égal du fenugrec !


remède au fenugrec pour cheveux


Le fenugrec, aussi appelé sénégrain ou trigonnelle, est une des graines les plus employées en naturopathie pour ses incroyables bienfaits thérapeutiques. Parmi les nombreux effets du fenugrec sur le corps, elle permet une bonne santé capillaire, de combattre la chute de cheveux et de les rendre plus beaux, brillants et résistants en général.

Découvrons ensemble pourquoi consommer le fenugrec pour les cheveux, comment s’en servir, en combien de temps fait-il effet, et les différentes contre-indications.

Sur L’Île aux épices, vous pouvez acheter des graines et de la poudre de fenugrec afin de réaliser les remèdes de cet article !

Quels sont les effets du fenugrec sur les cheveux ?

L’impact du fenugrec sur les cheveux lui vient de son incroyable constitution. La graine est une source incroyable de vitamines B1, B3, A et C. Elle est aussi riche en protéines végétales (30% du poids de la graine), ainsi que du calcium, phosphore, fer, soufre et magnésium.

On s’en sert pour soigner un nombre incroyable de pathologies, on fait aussi usage du fenugrec pour grossir ou comme stimulant sexuel.

Il agit donc sur l’ensemble de l’organisme, entre autres sur les cheveux, en freinant la calvitie, stimulant la pousse des cheveux, tout en les rendant plus beaux, soyeux, brillants et épais.

Pour la petite histoire, on utilisait déjà le fenugrec en cataplasme pour lutter contre la perte des cheveux au Moyen Âge, et les remèdes dont nous allons parler s’utilisent en Inde, en Afrique et au Moyen-Orient depuis la nuit des temps.

D’ailleurs, c’est au Maroc que j’ai entendu parler des effets du fenugrec sur les cheveux et la calvitie pour la première fois, un remède de grand-mère du bled spectaculaire. En Afrique, ils emploient le fenugrec pour augmenter la taille des seins, et au Moyen-Orient, on utilise le fenugrec pour lutter contre l’acné.

Action contre la chute des cheveux :

C’est donc la composition exceptionnelle des graines de fenugrec qui en fait un remède naturel, elles contiennent de nombreuses protéines et nutriments qui vont avoir une action sur les cheveux.

Dans sa composition, on retrouve une grande quantité de lécithine, un émollient naturel connu pour renforcer et hydrater les cheveux.

Au contact de l’eau, les graines libèrent un mucilage, une substance visqueuse, qui va pénétrer les cheveux, les nourrir et les renforcer. Ainsi, les cheveux et le cuir chevelu seront plus solides et la chute de cheveux ralentie voire stoppée.

Action sur la pousse des cheveux :

En médecine Ayurvédique, on prescrit le fenugrec pour de nombreuses raisons, mais aussi pour stimuler la croissance des cheveux. Le fenugrec va stimuler la pousse des cheveux pour les mêmes raisons qu’il va ralentir la chute des cheveux : en nourrissant le cuir chevelu.

Le fenugrec les rend plus beaux et brillants :

Le mucilage du fenugrec, avec ses protéines, ses nutriments et sa lécithine, va nourrir le cheveu, l’hydrater et lui donner de la brillance.

Les cheveux deviennent plus beaux et soyeux, avec une impression de volume.

Action détoxifiante

L’action détoxifiante du fenugrec sur l’organisme a une incidence indirecte sur la santé des cheveux. En stimulant l’activité du pancréas et du système lymphatique, l’organisme fonctionnera bien mieux et en ayant moins besoin d’énergie. Le corps se sent donc moins fatigué mais aussi plus détendu.

Sauf qu’un organisme stressé ou fatigué va se mobiliser vers ce qui lui est vital, en délaissant ce qui ne l’est pas. Le corps va, à travers la circulation sanguine, diminuer l’apport en éléments nutritifs vers les phanères : les cheveux et les ongles.

Conséquence ? Des cheveux et des ongles ternes, fragiles, cassants, voire carrément une perte de cheveux.

En renforçant votre activité métabolique, le corps assurera plus aisément la santé des ongles et des cheveux.

Comment utiliser le fenugrec pour les cheveux ?

On retrouve le fenugrec principalement sous 2 formes : en graines, en poudre et en gélule. Mon conseil ? Utilisez les graines, car la poudre subit l’oxydation et les gélules… Bah, ce sont des gélules !

Tous les soins suivants ont un effet à la fois sur la bonne santé capillaire, la chute et la pousse des cheveux et la beauté des cheveux (brillance, épaisseur, etc.).

Lotion à base de fenugrec contre la perte des cheveux :

Voici comment préparer 1 l de lotion au fenugrec à utiliser comme dernière eau de rinçage afin de prévenir la chute de cheveux.

Ingrédients :

  • 8 cuillères à soupe de fenugrec en graine
  • 1.5 l d’eau
  • Facultatif : quelques gouttes d’huile essentielle, de lavande, d’orange ou de géranium (l’odeur de la lotion est assez forte)

Préparation :

  1. Mettez 1.5 l d’eau dans une casserole avec les graines et facultativement quelques gouttes d’huile essentielle, quand l’eau se met à bouillir, comptez 15 min et stoppez la chauffe.
  2. Laissez refroidir et macérer pendant 2 à 3 h à couvert.
  3. Filtrez les graines et mettez le jus visqueux dans un bocal ou un tupperware, que vous placerez au réfrigérateur.
  4. Vous pouvez en préparer une bonne quantité et congeler la lotion pour en avoir d’avance. Aussi, il est préférable, si possible, de réduire les graines en poudre avant de les mettre dans l’eau (par ici pour savoir comment bien moudre du fenugrec)

Mode d’emploi :

Lavez-vous les cheveux, rincez-vous une première fois, puis servez-vous de la lotion comme dernière eau de rinçage. N’oubliez pas de bien l’appliquer sur le cuir chevelu.

Pour que ce soit plus efficace, récupérez la lotion dans un récipient (un saladier ou un autre tupperware par exemple) après l’avoir appliquée, et appliquez-la à nouveau une deuxième, puis une troisième fois, voire plus. Plus les cheveux seront imprégnés, mieux ce sera.

En cas de perte de cheveux ou de cheveux cassants, il faut utiliser ce remède sur le long terme, au moins 3 mois. Vous pouvez l’utiliser aussi souvent et aussi longtemps que vous le souhaitez.

Résultat :

Dès la 1re application, les cheveux sont plus soyeux, brillants et plus volumineux. L’effet est flagrant dès la 3e application.

D’après les avis que j’ai récoltés, la masse de cheveux s’étoffe en moins d’un mois avec au moins 2 rinçages par semaine.

L’inconvénient, c’est l’odeur puissante du fenugrec ! C’est pour cela qu’il est recommandé de rajouter quelques gouttes d’huile essentielle si vous y êtes sensible.


Sur l’Ile aux épices, nous avons sélectionné pour vous la meilleure qualité de fenugrec, en graines ou en poudre, au meilleur prix :

Acheter du fenugrec


Soin ayurvédique pour la pousse des cheveux :

Ingrédients :

  • 1 cuillère à soupe de fenugrec en poudre (mieux, des graines moulues)
  • 20 cl d’huile de coco (ou d’huile d’olive, ou encore d’huile d’argan)

Préparation :

Mélangez le fenugrec et l’huile.

Mode d’emploi :

Massez délicatement le cuir chevelu avec l’huile épicée, puis appliquez le soin sur le reste des cheveux. Entourez vos cheveux d’une serviette et laissez reposer entre 30 min et 1h, puis lavez les cheveux.

Répétez le soin 2 à 3 fois par semaine. Le soin permet de ralentir la chute des cheveux, de les faire pousser plus vite et de les rendre épais, brillants et soyeux.

Pour en savoir plus, consultez notre article sur l’huile de fenugrec.

Version arabe du macéra :

Ingrédients :

  • 6 cuillères à soupe de graines de fenugrec
  • 1l d’huile d’olive

Préparation :

  1. Laissez les graines baigner dans de l’huile d’olive, le tout dans un récipient fermé. Laissez macérer pendant au moins 1 mois, en remuant tous les 3 ou 4 jours.
  2. Au bout d’un mois, filtrez l’huile. À utiliser comme le soin ayurvédique du paragraphe précédent.

Soin complément alimentaire par voie interne :

Ingrédients :

  • 1 cuillère à soupe de graines de fenugrec
  • 150 ml d’eau

Préparation :

Idéalement, réduisez-les graines de fenugrec en poudre, puis mélangez la poudre à l’eau et laissez macérer une nuit. Sinon vous pouvez faire macérer les graines directement.

Mode d’emploi :

Buvez trois tasses par jour.

Résultat :

L’organisme fait le plein de nutriments essentiels pour un état de santé général amélioré et, comme nous l’avons déjà traité, le corps va augmenter diminuer l’apport en éléments nutritifs via le sang vers les phanères : les cheveux et les ongles.

Contre-indications et effets indésirables :

Nous avons consacré un article sur les contre-indications du fenugrec.

En application externe, l’unique effet indésirable peut être l’odeur du fenugrec qui, pour certains, est un peu forte ! On s’y habitue vite et on peut facilement y remédier avec quelques gouttes d’huile essentielle.

Par voie interne, une surconsommation peut entraîner de légers troubles gastriques, dû aux fibres que contient l’épice. Il suffit alors de diminuer les doses.

Aussi, il faut savoir que, le fenugrec étant détoxifiant, il a tendance à donner une certaine odeur à la sueur et à l’urine qui évacue les toxines, cela en fonction des quantités qu’on consomme.

Le fenugrec a un effet sur la glycémie dans le sang, les personnes souffrant de diabète devront prendre conseil auprès de leur médecin.

Les femmes enceintes doivent consommer le fenugrec avec précaution, pas plus que des doses alimentaires, car il est réputé pour stimuler les contactions. Il est d’ailleurs utilisé traditionnellement pour faciliter les accouchements.

Les dosages, remèdes naturels maison, bienfaits, avis et contre-indication de cet article sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale et posologie, consultez votre médecin ou votre pharmacien.

Résumé
Le fenugrec et les cheveux
Nom article
Le fenugrec et les cheveux
Description
Pourquoi consommer le fenugrec pour les cheveux, comment s'en servir, en combien de temps fait-il effet, et les différentes contre-indications.
Auteur
RSS
Follow by Email
Facebook
Imprimer
Twitter
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


47 réflexions sur « Comment utiliser le fenugrec pour les cheveux ? »

  1. J’ai fait l’expérience et j’ai été très satisfaite. j’ai crié wahou la première fois que j’ai commencé, mes cheveux étaient devenus doux et brillants, parce que j’avais les cheveux secs et crépus plus encore roux. À la deuxième fois, lorsque j’ai fait l’application, j’ai une tante qui était étonné de l’état de mes cheveux parce qu’ils sont devenus noirs, beaux et brillants. Alors elle a demandé mon secret et je lui ai expliqué que c’est un soin naturel avec le fenugrec.

  2. Je souhaitais savoir également combien de gouttes d’huile essentielle recommandez-vous ? J’utilise 5 gouttes d’huile essentielle de lavande lors de la chauffe des graines dans la casserole et cela sent fort et masque très bien l’odeur du fenugrec. Je me demande souvent si c’est trop ou au contraire peu et sans risque ? Car dans les masques visage il est mentionné de ne pas en abuser.
    Merci beaucoup pour votre réponse Benjamin.

    1. Bonjour, effectivement, il faut faire attention, à la fois à quelle huile essentielle (par exemple l’huile essentielle de cannelle est dermocaustique), et à la quantité. Personnellement, je conseille plutôt 3 gouttes, l’objectif étant juste de masquer l’odeur de la lotion.

  3. Bonjour,

    L’article sur les bienfaits du fenugrec sur le cheveux est très intéressant. Je suis à la règle les conseils d’utilisation. Cela dit, je me demande toutefois s’il faut utiliser la lotion comme dernière eau de rinçage, après le shampoing et donc ne pas laver la lotion.
    La lotion est vraiment visqueuse, ne laisse t’elle pas de résidu sur le cuir chevelu ?
    Merci pour votre réponse.

    1. Bonjour, disons que si vous rincez à l’eau claire après, ce sera moins efficace. Au pire, faites ce soin le soir, comme cela vous ne serez pas gênée.

    2. Bonjour madame Zara, pas du tout.
      Lorsque vous versez cette lotion, cela devient liquide comme si vous versez de l’eau simple. je suis à ma deuxième application et c’est vraiment génial.

    1. Bonjour, vous utilisez la quantité nécessaire pour vous rincer, si 0.5 l suffit, alors pas la peine d’en verser plus.

  4. Bonsoir Benjamin. Je voudrais savoir si, à la place des graines je peux utiliser l’huile de fenugrec, et si oui comment l’exploiter pour un traitement capillaire, car dans toutes tes recettes tu ne parles que des graines (j’espère que je peux te tutoyer ?) Merci.

    1. Bonjour Gaelle, pas de souci pour le tutoiement ! Alors l’huile peut être très efficace, tu peux l’appliquer directement sur les cheveux et le cuir chevelu, en massant délicatement pour faire pénétrer. Je te conseille de le faire le soir et de couvrir tes cheveux, avec une charlotte par exemple, afin de ne pas graisser ton oreiller.

    1. Bonjour, le site biorient en vend de bonne qualité, après n’importe laquelle de première presse et si possible bio fera l’affaire.

  5. Bonjour, je voulais savoir si pour la pousse des cheveux, au lieu de faire avec des graines de fenugrec et de l’huile de coco, on pouvait les remplacer par de la poudre de fenugrec ?

  6. Est-ce que ça traite vraiment l’alopécie ? Ça fait 1 bon nombres d’années que ma cousine en souffre. Si elle l’applique au moins 3 fois par semaine ou chaque jour… Ces cheveux vont-ils pousser dans environ 2 ou 3 mois ?

  7. Merci bcp pour votre article. J’ai des cheveux courts naturels crépus, lent à la pousse, je souhaite prendre quelques kilos aussi, à des endroits très précis. Est-ce que me fier uniquement à cet article me donnera totale satisfaction ou vous pouvez m’en dire bien plus ? Merci.

    1. De quelles questions parlez-vous ? Je réponds à tout le monde, même si la réponse est « je ne sais pas » ce qui peut arriver. Après, il faut quand même me laisser le temps de modérer les commentaires et d’y apporter une réponse, je ne suis pas une machine. Si j’ai effacé votre commentaire par erreur, n’hésitez pas à me le dire.

  8. Je viens de faire la lotion après avoir mixé les graines de fénugrec. J’ai pu recueillir l’équivalent d’un pot de miel de 500g en liquide clair et visqueux.
    Le reste est visqueux mais il comporte des résidus de graines et ne passe pas à la… passoir ! Que dois-je faire de cette mixture ? La jeter ou m’en servir aussi ?
    Merci.

    1. Bonjour, non, il ne faut pas la jeter, si les résidus sont trop fins pour être filtrés, laissez-les, ils ne posent aucun problème.

  9. Bonjour et merci pour votre article. 2 questions :
    – il faut garder le liquide visqueux (celui qui fait des bulles) sans le rincer ?
    – pour le filtrage de la lotion il faut utiliser une passoire fine ou un filtre à café ?
    Merci d’avance pour vos réponses.

    1. Si pour vos deux questions vous parlez de la lotion, alors oui, l’idéal est de l’appliquer à plusieurs reprise et de ne pas rincer, ce sera plus efficace, si vraiment c’est gênant pour vous, alors rincez. Le filtrage de la lotion sert juste à enlever les graines, donc vous pouvez utiliser une passoire ou un chinois avec de plus gros trous. Voilà !

      1. Merci pour votre réponse. Je vais moudre les graines pour plus d’efficacité, c’est pourquoi je vous demandais si je dois utiliser un filtre à café afin de ne garder que du liquide car, sinon, il risque d’y avoir des résidus dans les cheveux. Il s’agit bien de la lotion.

        1. D’accord, alors je dirais que non, si la lotion ne contient pas de morceaux mais des résidus, ne la filtrez pas, appliquez-la sur les cheveux, gardez-la le plus longtemps possible, puis rincez.

  10. Une autre question aussi svp, j’allaite présentement et ma production a beaucoup diminuée, j’ai entendu parler des bienfaits du fenugrec et du chardon bénit pour la production lactée, que me conseillez-vous et comment l’utiliser ? En tisane ? Merci d’avance !

    1. Bonjour, oui, c’est une très bonne chose de mélanger des huiles végétales, vous pouvez aussi mélanger de la poudre de fenugrec, mais ce sera moins homogène et la poudre ne se dissout pas vraiment.

  11. Bonjour, je voudrais savoir s’il était possible de combiner la lotion de fenugrec et en même temps le soin ayurvédique sans que cela annule l’effet d’un des deux traitements.
    Cordialement

  12. Bonjour Benjamin,

    je désirerais savoir, concernant le macéra version arabe, s’il est encore mieux de faire tremper les graines dans l’eau pendant 12h en 1ère étape, avant de les faire tremper dans l’huile pendant 1 mois ?
    De plus, j’ai vu sur Youtube certaines y rajouter des brins de romarin frais qu’elles laissaient macérer dedans (si ça peut décupler les effets ou améliorer l’odeur peu être ?), qu’en pensez- vous?

    Concernant la préparation de la lotion de rinçage, est-ce plus efficace si on fuit la source de chaleur en se contentant de faire tremper les graines pendant 12h simplement ?

    En vous remerciant 🙂

    1. Bonjour,

      il est toujours mieux de faire tremper les graines, j’ai écrit un article à ce sujet : //ileauxepices.com/blog/2017/07/20/pourquoi-faire-tremper-ses-graines-noix-et-oleagineux-2/wpid14175/

      Donc oui, c’est une excellente idée. Pour le romarin, pourquoi pas, il faudrait leur demander la raison de son usage, mais il est vrai que j’ai souvent vu du romarin dans les soins pour les cheveux, ce doit donc être bénéfique, j’en pense donc que du bien !

      Pour la lotion, non, ce n’est pas plus efficace, au contraire, les graines ont besoin de chaleur pour libérer leurs principes actifs, il faut donc quoi qu’il en soit les faire infuser.

      1. merci pour votre réponse. je pensais que la source de chaleur altérait la nature de la graine. Car comme j’ai pu comprendre dans l’article qui présente les différentes façons de faire de huile de fenugrec, la meilleure était celle réalisée par pression à froid.

        Savez-vous ou est-ce qu’on peut trouver cette huile réalisée par 1ere pression à froid et labélisée bio ? je n’ai pas trouvé. En vous remerciant. 🙂

  13. Merci pour cet article tres detaille. Une question : certains, dont je fais partie, utilisent comme eau de rincage apres shampoing / demelant – de l’eau additionne de vinaigre de cidre . Y a t il une contre indication – ou effet ‘annulant’ – à preparer une eau de rincage contenant du vinaigre ET une solution de fenugrec ?

    1. Bonjour,

      c’est une question pointue ! Je ne vais pas avoir de réponse catégorique, mais voici mon avis.

      Déjà, je ne pense pas que cela puisse faire de mal : c’est déjà cela ! Cependant, il n’est pas toujours bon, voire parfois contre-productif, de vouloir trop en faire. Donc voilà ce que je ferais : je ne mélangerais pas les deux produits, mais je ferais 3 mois d’utilisation d’un, et 3 mois d’utilisation de l’autre. Après, constatez ce qui parait être le mieux pour vous et continuez avec cette méthode.

      Je pense qu’alterner les deux méthodes peut être très bénéfique car les deux produits apportent des bienfaits différents, donc surement complémentaire. Après, il peut être intéressant de tester de les mélanger, mais ce n’est pas ce que je ferais. Si vous testez, dites-nous ce que vous en avez pensé !

      Voilà !

      Benjamin