Les contre-indications du safran


Contre-indication safran


Issu des stigmates orangés du crocus sativus, le safran est utilisé en cuisine mais aussi en phytothérapie pour ses nombreux bienfaits pour la santé. Cependant, dans certains cas, il peut occasionner certains effets nocifs indésirables, généralement sans grandes conséquences, mais le mieux est de connaitre quels sont ces effets néfastes et quand peuvent-ils survenir avant d’en consommer.

Contre-indications à l’utilisation de safran

Le safran, s’il est consommé en dosage correct, est une épice sûr et sans danger, qui n’a aucune contre-indication particulière.

Seules les femmes enceintes ou allaitantes, par principe de précaution, doivent éviter l’usage thérapeutique du crocus sans avis médical, l’usage alimentaire ne posant aucun souci.

En théorie, le safran consommé avec modération pendant la grossesse permettrait de réguler les sautes d’humeur et de soulager les douleurs telles que les courbatures courante pendant cette période, cependant, les études étant inexistante, la précaution est de mise.

Le safran est-il toxique ?

Le safran est une épice narcotique et même toxique en fort dosage. On considère qu’à partir de 5 g, les effets narcotiques et toxiques se font sentir. Il convient de relativiser cette information, 5 g de safran, c’est énorme ! L’épice vaut tellement chère que personne ne consomme ces quantités là.

Pour information, 20 g de safran serait une quantité létale.

Quels sont les effets indésirables du safran ?

En cas de surdosage, soit une consommation de plusieurs grammes d’un coup (ce qui est considérable), le safran peut en théorie entraîner :

  • nausées et vomissements
  • troubles gastro-intestinaux
  • jaunissement de la peau et des muqueuses
  • engourdissement
  • troubles de la coagulation sanguine (saignements du nez, des lèvres, des paupières, hémorragies utérines)
  • vertiges
  • modification de la pression artérielle

C’est pourquoi nous vous conseillons de suivre nos conseils pour bien utiliser le safran, que ce soit en cuisine ou de manière plus thérapeutique.

Avertissement relatif aux arnaques

Le safran étant l’épice la plus chère au monde, de nombreux produits vendus comme du safran n’en sont pas. Alors quand il s’agit de Carthame, aussi appelé safran bâtard, ou d’un mélange de safran et de paprika, ce n’est pas bien grave, mais s’il s’agit d’herbes colorés, ou de poudre de brique (oui oui), c’est tout de suite beaucoup moins marrant.

C’est pour cela qu’il faut bien suivre nos conseils pour choisir son safran, soit pour résumer acheter le safran entier (en pistils), auprès de fournisseurs de confiance, et se méfier du safran bon marché.

Interactions médicamenteuses

Bien q’aucune étude ayant montré une interaction, par précaution, les personnes sous traitement contre la dépression, tel que l’imipramine (Tofranil®), la fluoxétine (Prozac®, Sarafem®, Isomed®), doivent prendre conseil auprès de leur médecin ou pharmacien avant de se supplémenter en safran.

Si vous ne faites pas partie des personnes citées plus haut, alors sachez que le safran possède de nombreuses propriétés pour la santé, notamment neuroprotectrices et bénéfiques sur le système nerveux.

Résumé
Contre-indications du safran
Nom article
Contre-indications du safran
Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *