Les vertus du Cynorrhodon pour la santé


bienfaits du cynorrhodon


Issu du fruit de l’églantier Rosa canina, un rosier sauvage qui pousse dans les régions tempérées, le cynorrhodon bio possède de nombreux bienfaits pour la santé grâce à sa richesse en vitamine C, en antioxydants, en minéraux et en acides gras polyinsaturés. Découvrons ensemble tous les bienfaits du cynorrhodon pour la santé.

Principes actifs et valeurs nutritionnelles

Le cynorrhodon est un fruit qui se distingue particulièrement par sa richesse en vitamine C, entre 300 et 1300 mg pour 100g, ce qui représente environ 7% de son poids. À titre de comparaison, il en contient 20 fois plus de l’eau à poids égal. Au-delà de sa teneur en vitamines C, ce qui le rend vraiment intéressant point de vue santé, c’est la stabilité et la biodisponibilité de sa vitamine C, que l’on doit à sa teneur en flavonoïdes et acides organiques qui inhibent son oxydation.

Au-delà de sa teneur en vitamines C, le cynorrhodon est composé de :

  • Acides aminés (dont les 8 essentiels)
  • Vitamines : provitamine A, B1, B2, B3, C, K, E, PP
  • Minéraux et oligo-éléments : calcium, phosphore, potassium, magnésium, soufre, zinc, fer, manganèse, sodium
  • Fibres
  • Tanins
  • Composés antioxydants : polyphénols, flavonoïdes, caroténoïdes, saponines
  • Acides naturels : acide malique, acide citrique, acide pectique
  • Acides gras : oméga-3, oméga-6
  • Huiles essentielles

Le cynorrhodon est également une source de sucres naturels, comme le saccharose et la lévulose, qui lui confèrent un goût sucré et acidulé.

Valeurs nutritionnelles

Pour 100g, la poudre de cynorrhodon contient :

  • Énergie : 884 kJ / 213 kcal
  • Matières grasses : 1 g, dont acides gras saturés < 0,1 g
  • Glucides : 26 g, dont sucres 26 g
  • Fibres : 63 g
  • Protéines : 5,9 g
  • Sel : 0,1 g

Focus sur ses principaux micro-nutriments :

  • Bétacarotène : 2350 µg
  • Vitamine C : 426 mg
  • Vitamine E : 5,84 mg
  • Calcium : 169 mg
  • Magnésium : 69 mg
  • Potassium : 429 mg

Quels sont les bienfaits du Cynorrhodon pour la santé ?

Action sur le système immunitaire et les défenses naturelles

Riche en vitamines, notamment la vitamine C, le cynorrhodon permet de booster le système immunitaire et les défenses naturelles. En effet, la vitamine C stimule la production et l’activité des lymphocytes B et T, des globules blancs qui participent à la réponse immunitaire spécifique.

Ainsi, le cynorrhodon peut aider à prévenir ou à combattre les infections virales ou bactériennes, comme la grippe ou le rhume.

Toujours grâce à sa teneur en vitamines, et surtout en vitamine C, le cynorrhodon aide à lutter contre la fatigue et participe à réduire les périodes de convalescence.

Action sur la perte de poids

Comme nous l’avons détaillé dans notre article sur comment utiliser le Cynorrhodon pour maigrir, en plus de sa richesse en vitamine C et de ses effets anti-inflammatoires, des études ont montré que la consommation de cynorrhodon permet de réduire le taux de graisse abdominale, de diminuer l’indice de masse corporelle et de favoriser la perte de poids chez les personnes pré-obèses (voir étude de la Division Recherche et Développement d’Osaka (Japon).

Le cynorrhodon agirait en activant un récepteur impliqué dans le métabolisme des lipides et des cellules graisseuses du tissu adipeux, ainsi qu’en modulant l’expression de certains gènes liés à l’obésité. Il permet donc de limiter directement le stockage des graisses dans le corps.

Le cynorrhodon pourrait donc être un allié naturel pour prévenir et traiter l’obésité, à condition de l’associer à une alimentation équilibrée et à une activité physique régulière.

Action sur l’inflammation et les symptômes de l’arthrite

Sa richesse en vitamine C et en flavonoïdes du Cynorrhodon lui confère des propriétés antioxydantes et immunostimulantes. Il contient également des substances anti-inflammatoires et analgésiques, qui peuvent aider à soulager les symptômes de l’arthrite, tels que la douleur, la raideur et la diminution de la mobilité articulaire. Le cynorrhodon agit sur le processus inflammatoire et protège le cartilage des dommages causés par les radicaux libres. C’est un remède naturel et sans effets secondaires majeurs pour lutter contre l’inflammation et les symptômes de l’arthrite.

Action sur le vieillissement

Sa richesse en vitamines A, C et E, en acides gras polyinsaturés, en minéraux, en polyphénols, flavonoïdes et caroténoïdes, fait du cynorrhodon un allié de choix pour lutter contre les effets du vieillissement. Cela lui donne des propriétés antioxydantes, anti-inflammatoires et régénérantes pour la peau.

Le cynorrhodon agit sur le vieillissement cutané en freinant les signes de l’âge, notamment les rides. Il stimule la production de collagène, une protéine essentielle pour l’élasticité et la fermeté de la peau. Il protège également la peau des radicaux libres, des molécules instables qui endommagent les cellules et accélèrent le vieillissement.

Le cynorrhodon améliore aussi la santé de la peau en favorisant son hydratation, sa cicatrisation et sa réparation. Il aide à soulager les irritations, les inflammations et les rougeurs. Il contribue à prévenir et à atténuer les taches pigmentaires, les vergetures et les cicatrices.

Action bénéfique sur les articulations

Le Cynorrhodon est très bénéfique sur la santé articulaire, pour toutes les raisons évoquées dans le paragraphe « Action sur le vieillissement », c’est-à-dire son action antioxydante, anti-inflammatoire, et favorisant la synthèse du collagène.

En effet, il contient des flavonoïdes et des tanins qui agissent directement sur l’inflammation, des vitamines comme la vitamine E et B3 qui permettent de réguler le processus inflammatoire, et des minéraux et oligo-éléments qui eux aussi permettent de lutter contre l’inflammation.

Le collagène est aussi indispensable dans la constitution des tissus du corps humain : os, peau, tendons, ligaments, muscles, etc. Ainsi, le Cynorrhodon est bénéfique en cas d’arthrite, d’arthrose ou de polyarthrite rhumatoïde.

En plus d’agir sur l’inflammation, il a une action antalgique qui permet d’atténuer les douleurs comme la montré une étude de l’université RMIT (Australie) menée sur des patients souffrant d’arthrite.

Action sur la digestion

Il contient de nombreux principes actifs qui agissent sur le système digestif, notamment ses vitamines, flavonoïdes, tanins et pectines. Le cynorrhodon a une action tonique et stimulante sur le foie et la vésicule biliaire, favorisant la sécrétion et l’évacuation de la bile. Il facilite ainsi la digestion des graisses et prévient les troubles hépatiques.

Il possède aussi une action laxative douce, grâce à sa richesse en fibres solubles qui augmentent le volume et la fluidité des selles. Il soulage ainsi la constipation et régule le transit intestinal. Enfin, il a une action anti-inflammatoire et cicatrisante sur la muqueuse digestive, protégeant notamment contre les ulcères gastriques et duodénaux. Il contribue également à renforcer la flore intestinale et à lutter contre les infections digestives.

Action sur le cancer

Parmi ses nombreux bienfaits, le cynorrhodon pourrait jouer un rôle dans la lutte contre le cancer, en agissant comme une substance anticancéreuse naturelle. Des études récentes ont montré que l’extrait de cynorrhodon inhibe la croissance des cellules tumorales et induit leur apoptose, c’est-à-dire leur mort programmée, en particulier sur le cancer du sein triple-négatif, un type de cancer très agressif et résistant aux traitements conventionnels.

Le mécanisme d’action du cynorrhodon impliquerait la modulation de plusieurs voies de signalisation impliquées dans la prolifération, la survie et la migration des cellules cancéreuses. Le cynorrhodon pourrait donc représenter une alternative thérapeutique prometteuse pour les patients atteints de cancer du sein.

Sous quelle forme utiliser le Cynorrhodon ?

En baies fraiches

Il est tout à fait possible de récolter vous-mêmes vos baies de Cynorrhodon. Préférez celles qui sont molles au toucher, signe qu’elles sont bien mûres et goûtues, sinon, elles seront trop dures et peu agréables à manger.

Attention, il faut les débarrasser de ses poils irritants, qui peuvent irriter le système digestif. Coupez les fruits en deux et ôtez les poils. Il vous suffit de presser le fruit entre vos doigts pour en extraire la pulpe généreuse.

En poudre

C’est le mode de consommation que je préfère. Les baies ont été triées avec soin, puis déshydratées et broyées, afin de préserver leurs apports nutritionnels.

Elle est très simple à utiliser. Vous pouvez l’ajouter facilement à un jus de fruits, un verre d’eau citronnée, une compote, un yaourt, un smoothie ou des pâtisseries. Vous pouvez aussi essayer une tisane, une infusion, une décoction ou un thé. Si vous n’aimez pas le goût acidulé, mettez un peu de miel pour adoucir la saveur. Veillez à ne pas faire bouillir votre eau pour ne pas altérer les nutriments du cynorrhodon et leurs effets bénéfiques, en particulier la vitamine C, qui résiste mal à la chaleur.



poudre de cynorrhodon bio

Cynorrhodon en poudre BIO 4.95 €

Nous avons sélectionné pour vous la meilleure qualité de poudre de Cynorrhodon, au meilleur prix :

acheter du cynorrhodon en poudre



En gélules ou comprimés

Le cynorrhodon peut se présenter en gélules ou en comprimés pour ceux qui n’aiment pas son goût ou qui veulent le consommer plus rapidement. Il s’agit en général d’une poudre de cynorrhodon encapsulée.

En teinture mère

Ce format est particulièrement riche en principes actifs, mais il contient de l’alcool et n’est donc pas conseillé aux enfants, aux femmes enceintes, ou aux personnes ayant certaines maladies.

Sous forme d’huile

Il s’agit d’une huile végétale extraite des graines du cynorrhodon par pression à froid. Elle est très riche en acides gras essentiels, notamment l’acide linoléique et l’acide alpha-linolénique, qui ont des effets bénéfiques sur la peau. Elle favorise la régénération cellulaire, l’hydratation, l’élasticité et la cicatrisation de la peau. Elle peut s’utiliser pure ou mélangée à une crème ou un sérum, en application locale sur le visage ou le corps.

Comment consommer le Cynorrhodon pour la santé ?

En boisson

C’est la méthode la plus simple et la plus courante. Il suffit de mélanger la poudre de cynorrhodon dans une boisson : un verre d’eau, un jus de fruits, un smoothie, etc.

Pour préserver la vitamine C, qui est sensible à la chaleur, ne chauffez pas la poudre de cynorrhodon, idéalement à moins de 60°C.

En infusion

Pour faire une tisane de Cynorrhodon, il suffit de faire infuser une cuillère à soupe de cynorrhodons séchés (ou une cuillère à café de poudre) dans une tasse d’eau bouillante pendant 10 min. On peut ajouter du miel ou du citron pour améliorer le goût. Cette infusion est idéale pour renforcer les défenses immunitaires, prévenir la grippe et les refroidissements, ou soulager les inflammations articulaires, mais à tendance à dégrader la vitamine C.

En cuisine

En cuisine, vous pouvez utiliser le cynorrhodon de nombreuses manières, nous avons proposé 10 recettes faciles pour utiliser le cynorrhodon pour vous aider, par exemple :

  • En confiture : il faut d’abord retirer les poils et les graines des cynorrhodons frais ou réhydratés, puis les faire cuire avec du sucre et du jus de citron jusqu’à obtenir une consistance épaisse. On peut ensuite la mettre en pots stérilisés et la conserver au frais. Cette confiture est délicieuse sur du pain ou des crêpes, et apporte une bonne dose de vitamine C.
  • En soupe : il faut également éliminer les poils et les graines des cynorrhodons frais ou réhydratés, puis les mixer avec de l’eau, du sel, du poivre et de la crème fraîche. On peut ensuite faire chauffer la soupe et la servir avec des croûtons ou du fromage râpé. Cette soupe est réconfortante et nourrissante, et aide à lutter contre la fatigue.
  • En barres de céréales : dans un saladier, mélangez 160 g de flocons d’avoine, 30 g de poudre de cynorrhodon, 60 g de noix hachées et 120 g de miel ou de sirop d’érable. Étalez le mélange dans un moule rectangulaire et tassez bien. Faites cuire au four à 180°C pendant environ 20 min. Laissez refroidir avant de découper en barres.

Conseils génériques pour bien profiter des vertus du Cynorrhodon

Posologie

Il n’existe pas de posologie précise. Les recommandations générales sont de consommer entre 3 et 6 g de poudre de cynorrhodon, soit 1 à 2 cuillères à café rases, ou 5 g de baies fraiches.

Si vous utilisez la teinture mère de cynorrhodon, il est généralement conseillé de prendre 15 gouttes le matin et le soir, suffisant pour profiter de ses bienfaits.

En comprimés, il est généralement conseillé 3 à 6 gélules par jour pour des gélules de 300 mg, se reporter aux indications du fabricant.

Quand le consommer ?

On peut consommer le cynorrhodon quand on veut, tout au long de l’année, mais il est souvent préconisé lors des changements de saison.

Il est préférable de la prendre le matin ou le midi, avant de manger, sauf si vous avez des problèmes d’acidité gastrique, il sera alors consommé au cours du repas.

On déconseille souvent d’en prendre après 16 h, sous prétexte que la vitamine C est stimulante et peut nuire au sommeil, c’est tout à fait faux, vous pouvez en consommer le soir sans problème.

Combien de temps dure une cure ?

Le cynorrhodon peut être consommé tout au long de l’année sans problème, mais si vous souhaitez faire une cure, il est conseillé de faire une cure de 3 à 6 mois pour obtenir des résultats optimaux. Les effets se manifestent généralement après 3 semaines d’utilisation quotidienne.

Précaution d’usage

Nous avons consacré un article sur les contre-indications et dangers liés à la consommation de cynorrhodon, où on détaille tout ce qu’il faut savoir pour employer le fruit en toute sécurité, mais pour résumer :

  • Respectez les doses conseillées : En surdosage, il peut engendrer des douleurs intestinales, nausées, vomissements ou crampes d’estomac.
  • Par précaution, il est également déconseillé aux femmes enceintes et chez les jeunes enfants.
  • Il est déconseillé chez les personnes souffrant de trouble de la coagulation, de favisme ou d’excès de fer.
  • Il est déconseillé chez les personnes souffrant d’insuffisance rénale.
  • Il est déconseillé chez les personnes sous immunosuppresseurs, aspirine, anticoagulants, ou œstrogènes.

Sources :

  • Ioana Roman, Andreea Stănilă, Sorin Stănilă. Bioactive compounds and antioxidant activity of Rosa canina L. biotypes from spontaneous flora of Transylvania.
  • Lăcrămioara OPRICA, Cristina BUCSA, Maria Magdalena ZAMFIRACHE, 2015. Ascorbic Acid Content of Rose Hip Fruit Depending on Altitude.
  • Marc Cohen, 2012. Rosehip – an evidence based herbal medicine for inflammation and arthritis.
  • S N Willich, K Rossnagel, S Roll, A Wagner, O Mune, J Erlendson, A Kharazmi, H Sörensen, K Winther, 2010. Rose hip herbal remedy in patients with rheumatoid arthritis – a randomised controlled trial.
  • Akifumi Nagatomo, Norihisa Nishida, Ikuo Fukuhara, Akira Noro, Yoshimichi Kozai, Hisao Sato, and Yoichi Matsuura, 2015. Daily intake of rosehip extract decreases abdominal visceral fat in preobese subjects: a randomized, double-blind, placebo-controlled clinical trial.
  • Akifumi Nagatomo, Norihisa Nishida, Yoichi Matsuura, and Nobuhito Shibata, 2013. Rosehip Extract Inhibits Lipid Accumulation in White Adipose Tissue by Suppressing the Expression of Peroxisome Proliferator-activated Receptor Gamma.
  • L Phetcharat, K Wongsuphasawat, et K Winther, 2015. The effectiveness of a standardized rose hip powder, containing seeds and shells of Rosa canina, on cell longevity, skin wrinkles, moisture, and elasticity.
  • Sandra Jiménez, Sonia Gascón, Asunción Luquin, Mariano Laguna, Carmen Ancin-Azpilicueta, and María Jesús Rodríguez-Yoldi, 2016. Rosa canina Extracts Have Antiproliferative and Antioxidant Effects on Caco-2 Human Colon Cancer.
  • Patrice Cagle, Tonisha Coburn, Patrick M Martin, 2014. Rosehip (Rosa canina) extracts prevent MAPK and AKT-mediated cell proliferation in African American triple-negative breast cancer cells.
Résumé
Quels sont les bienfaits du Cynorrhodon pour la santé ?
Nom article
Quels sont les bienfaits du Cynorrhodon pour la santé ?
Auteur
RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *