Cynorrhodon et système immunitaire

Pourquoi et comment consommer du Cynorrhodon pour une bonne santé ?


cynorrhodon pour le système immunitaire


Fruit de l’églantier, une plante sauvage qui pousse dans les haies et les bois, la poudre de cynorrhodon provient d’une petite baie rouge, qui renferme de nombreuses graines poilues. Le cynorrhodon est utilisé depuis des siècles pour ses vertus médicinales, notamment pour renforcer le système immunitaire et les défenses naturelles. Voici comment ce super-aliment peut vous aider à rester en bonne santé.

Les effets du Cynorrhodon sur le système immunitaire

Source exceptionnelle de vitamine C

Parmi les effets bénéfiques du cynorrhodon pour la santé, le fruit contient une quantité impressionnante de vitamine C, aussi appelée acide ascorbique. Selon les sources, il en contient entre 300 et 1300 mg pour 100 g, ce qui le place largement au-dessus des agrumes comme l’orange ou le citron, ou d’autres baies championnes de la catégorie comme le cassis ou les baies de goji. La vitamine C est essentielle pour le bon fonctionnement de l’organisme, car elle intervient dans de nombreux processus biochimiques. Elle est notamment impliquée dans :

  • la synthèse du collagène, une protéine qui assure la cohésion et la résistance des tissus conjonctifs (peau, os, cartilage, tendons, etc.) ;
  • la production de certaines hormones comme la dopamine ou la noradrénaline ;
  • le métabolisme du fer, un minéral indispensable au transport de l’oxygène dans le sang ;
  • la protection des cellules contre le stress oxydatif, causé par les radicaux libres qui peuvent endommager l’ADN et favoriser le vieillissement prématuré ou certaines maladies.

La vitamine C joue également un rôle majeur dans le renforcement du système immunitaire et des défenses naturelles de l’organisme. Elle stimule la production et l’activité des globules blancs, qui sont les cellules responsables de la lutte contre les agents pathogènes (virus, bactéries, champignons, etc.). Elle augmente également la production d’anticorps, qui sont des molécules capables de neutraliser les envahisseurs.

Grâce à sa richesse en vitamine C, le cynorrhodon peut donc vous aider à prévenir ou à combattre les infections respiratoires comme le rhume ou la grippe, mais aussi toutes les affections virales qui nous gâchent nos hivers.

Un allié pour votre vitalité et votre bien-être

Le cynorrhodon est également une source de vitamines du groupe B, notamment la B1 (thiamine), la B2 (riboflavine), la B3 (niacine) et la B6 (pyridoxine). Ces vitamines sont indispensables au bon fonctionnement du système nerveux et à la production d’énergie à partir des glucides, des lipides et des protéines, ce qui en fait un excellent tonique naturel. Elles participent aussi à la régulation de l’humeur et du sommeil.

Le cynorrhodon contient aussi des minéraux comme le potassium, le calcium, le magnésium ou le manganèse, qui contribuent à l’équilibre électrolytique, à la contraction musculaire, à la transmission nerveuse ou à la synthèse d’enzymes.

Le cynorrhodon est aussi riche en antioxydants, comme les flavonoïdes ou les caroténoïdes, substances qui protègent les cellules contre les dommages causés par les radicaux libres et préviennent ainsi le vieillissement prématuré ou certaines maladies chroniques comme les maladies cardiovasculaires ou certains cancers.

Comment consommer le cynorrhodon pour stimuler le système immunitaire ?

Le cynorrhodon se consomme sous différentes formes, en baies entières, en poudre, en gélules, ou encore en teinture mère. Mon usage favori reste la poudre, car c’est la manière la plus simple et aussi la plus agréable de le consommer.

Faire une boisson

Personnellement, c’est ma méthode préférée, la plus simple et la plus courante. Il suffit de mélanger la poudre de cynorrhodon dans une boisson : un verre d’eau, un jus de fruits, un smoothie, etc.

Il n’existe pas de posologie précise. Les recommandations générales sont de consommer entre 3 et 6 g de poudre de cynorrhodon par jour, soit 1 à 2 cuillères à café, en plusieurs prises. Pour préserver la vitamine C, qui est sensible à la chaleur, ne chauffez pas la poudre de cynorrhodon, idéalement à moins de 60°C.

De mon expérience, c’est la manière idéale qui permet un usage sur le long terme.

Faire une infusion

La tisane de cynorrhodon est une boisson délicieuse et bénéfique pour la santé, mais le fait de chauffer le fruit va altérer sa teneur en vitamines C, ce qui n’est pas idéal.

Pour préparer une infusion de cynorrhodon, il suffit de faire bouillir de l’eau et d’y ajouter des baies séchées ou fraiches coupées en morceaux, ou de la poudre. Laissez infuser pendant 10 à 15 min, puis filtrez et buvez.

Il est en général conseillé de boire 2 à 3 tasses par jour. Attention, si vous utilisez des baies entières, il faut les débarrasser de ses poils irritants, qui peuvent irriter le système digestif. Coupez les fruits en deux et retirez les poils.



poudre de cynorrhodon bio

Cynorrhodon en poudre BIO 4.95 €

Nous avons sélectionné pour vous la meilleure qualité de poudre de Cynorrhodon, au meilleur prix :

acheter du cynorrhodon en poudre



Incorporer le cynorrhodon dans son alimentation

Le cynorrhodon peut aussi être consommé dans des recettes où il apportera de la saveur et de la couleur.

Nous savons écrit un article où nous proposons 10 recettes simples et efficaces avec du Cynorrhodon, mais voici quelques idées pour l’incorporer dans votre alimentation :

  • En salade : on peut ajouter la poudre ou même des fruits frais dans une salade verte, avec des noix, du fromage et une vinaigrette au miel.
  • En gâteau : on peut incorporer la poudre de cynorrhodon à une pâte à gâteau classique, des crêpes, des cookies, des muffins, etc.
  • En sauce : La poudre ou les fruits peuvent être utilisés pour faire une sauce sucrée qui peut être utilisée comme accompagnement pour les viandes ou les légumes.
  • En vinaigrette : ajoutez la poudre dans votre vinaigrette pour assaisonner les salades.
  • Etc.

Précautions d’usage

Le cynorrhodon est un fruit sûr qui ne pose aucun souci particulier dans les dosages conseillés, sauf dans certains cas où il peut entraîner des effets secondaires que nous avons détaillés dans notre article sur les effets indésirables du Cynorrhodon : troubles digestifs, diarrhée, allergie ou calculs rénaux.

Il est donc important de respecter la posologie indiquée et de consulter un médecin en cas de doute ou de symptômes persistants. Citons aussi que par principe de précaution, le cynorrhodon est déconseillé aux femmes enceintes ou allaitantes, aux enfants de moins de 12 ans, aux personnes souffrant d’anémie ou de troubles de la coagulation.

Pour aller plus loin, je vous conseille :

Résumé
Comment utiliser le Cynorrhodon pour booster son système immunitaire
Nom article
Comment utiliser le Cynorrhodon pour booster son système immunitaire
Auteur
RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *