La cannelle et le diabète

Pourquoi et comment consommer de la cannelle pour baisser le taux de sucre et de graisse dans le sang ?


la cannelle, le diabète et le cholestérol


La cannelle, qu’on surnomme aussi « insuline du pauvre », est connue depuis longtemps pour son action sur le diabète et le cholestérol. Voyons ici pourquoi il est conseillé de consommer de la cannelle quand on souffre de diabète, et de quelle manière prendre la cannelle pour un effet efficace.

Sachez tout de même qu’il ne faut en aucun cas cesser de prendre les médicaments prescrits par votre médecin, et prendre conseil auprès de lui si vous souhaitez prendre de la cannelle.

Par ici pour acheter de la cannelle !

Qu’est-ce que le diabète ?

Le diabète est une hyperglycémie chronique, un excès de sucre dans le sang entrainant une glycémie trop élevée par rapport à la moyenne. Cet excès de sucre est la conséquence d’une mauvaise assimilation, d’une mauvaise utilisation et d’un mauvais stockage des sucres par l’organisme.

En effet, dans un organisme normal, les glucides de l’alimentation sont transformés en glucose, le pancréas détecte alors l’augmentation de la glycémie et va produire de l’insuline. Cette insuline aide le glucose à pénétrer dans les cellules du corps (muscles, organes, etc.) et dans le foie où il va être transformé et stocké. La glycémie diminue alors dans le sang.

Pour les personnes atteintes de diabète, ce système de régulation ne fonctionne pas et doit être soutenu par des injections d’insuline par piqûres.

Il existe principalement deux types de diabète :

– Le diabète de type 1 : ou diabète insulinodépendant, environ 6% des diabétiques. Il est caractérisé par une production insuffisante d’insuline.

– Le diabète de type 2 : ou diabète non insulinodépendant, 92% des diabétiques. Il est caractérisé par dans un premier temps une insulinorésistance de certains organes qui empêchent l’entrée de l’insuline. Cette résistance à l’action de l’insuline entraine une surproduction d’insuline par le pancréas pour compenser, pancréas qui se fatigue et après une vingtaine années, ne produit plus assez d’insuline : c’est l’insulino-déficience.

Il faut savoir que ce type de diabète augmente de 2 à 4 fois le risque de maladies cardiovasculaires (infarctus, hypertension artérielle, etc.).

La cannelle peut-elle vraiment réduire votre glycémie ?

Une réponse simple serait : oui ! Mais creusons un peu le sujet. Pour aller plus loin, découvrez quelles sont les vertus de la cannelle.

Pour la petite histoire :

C’est une erreur heureuse qui a mené les chercheurs occidentaux à trouver l’effet de la cannelle sur la glycémie (alors que cet effet est connu depuis des lustres en Asie).

En effet, on doit cette découverte au Dr Richard A. Anderson, qui étudiait à l’origine les propriétés du chrome. Chercheur de l’USDA, scientifique principal au Beltsville Human Nutrition Research Centrer, Beltsville, et médecin. Il a publié plus de 230 manuscrits scientifiques et a présenté plus de 200 présentations aux réunions régionales, nationales et internationales à travers le monde.

En étudiant les effets du chrome sur le diabète, il se rend compte que la tarte aux pommes stimule l’activité de l’insuline. Non sens, la tarte aux pommes ne contenant que peu de chrome et beaucoup de sucre !

Anderson pense alors à l’effet des pommes, mais s’aperçoit vite que cet effet est dû à un autre ingrédient de la tarte… la cannelle !

Le scientifique va dès lors axer ses études sur les effets de la cannelle sur les diabétiques. De nombreux autres scientifiques vont le suivre, tous convaincus que la cannelle est le meilleur espoir de remède naturel contre le diabète.

Quelles preuves de l’effet de la cannelle sur le diabète ?

À la suite de la découverte du Dr. Anderson, des centaines d’études sont menées sur l’écorce par des centaines de scientifiques. Finalement, c’est le Dr. Anderson qui publiera en 2010, un article scientifique faisant le bilan des 16 principales études sur la cannelle.

Sur ces 16 études, 11 montrent un effet significatif de l’épice, et 5 montrent peu ou pas d’influence sur la baisse de la glycémie.

Les cas où la cannelle n’a pas ou peu d’effet :

Concernant ces dernières études peu ou pas concluantes, les patients prenaient de la metformine, un des traitements les plus courants pour traiter le diabète de type 2. Selon Anderson : « la metformine agit comme la cannelle, en augmentant la sensibilité à l’insuline. Si l’on prend assez de metformine pour gérer la glycémie, la cannelle n’aura pas d’effets ».

Les études peu ou pas concluantes n’ont montré aucun effet sur les jeunes diabétiques de type 1, résultat logique, car les gens atteints de diabétique de type 1 n’ont pas ou peu d’insuline, et la cannelle ne remplace pas l’insuline.

Une étude a démontré que la cannelle n’entraîne aucune baisse du taux de sucre chez les personnes saines ne souffrant d’aucun problème de diabète.

Il existe tout de même des études, menées sur les autres patients qui n’ont pas mené à des résultats concluants.

Les cas où la cannelle a un effet significatif :

L’étude la plus importante a été menée par le Dr Anderson avec une équipe de chercheurs de l’École d’agriculture de Peshawar.

Cette étude a été menée sur 60 patients d’âge moyen, souffrant de diabète de type 2, répartis en 6 groupes. Le groupe 1 prenait 2 capsules de cannelle par jour, le groupe 2 en prenait 6 et le groupe 3 en prenait 12. Les autres groupes avaient les mêmes quantités de capsules, mais placebo.

Le traitement a été mené pendant 40 jours chez tous les groupes, et les capsules contenaient 500 mg de cannelle (environ 1/4 de cuillère à café). Les patients mangeaient comme à leur habitude, en prenant leur traitement contre le diabète, mais pas de metformine.

Résultat : chez les groupes prenant de la cannelle, on a observé une baisse du taux de glycémie de 18 à 29%. On a aussi observé une baisse des triglycérides de 23 à 30%, du taux de cholestérol total de 13 à 26%, et le taux de mauvais cholestérol (cholestérol LDL) de 10 à 24%.

Une étude menée par les chercheurs de l’Université de Pomona en Californie (USA) sur 543 patients atteints de diabète de type 2, est arrivée aux mêmes conclusions, montrant en plus que la cannelle augmente le taux de bon cholestérol (HDL).

Comment la cannelle agit sur la glycémie ?

Le composé magique qui entre jeu se nomme : methylhydroxychalcone polymère (MHCP), le composé le plus actif de l’écorce.

En effet, les études du Professeur Anderson ont montré que cette substance multiplie jusqu’à 20 le métabolisme du glucose, le processus qui transforme le sucre en énergie. À ce titre, la cannelle est l’alliée des régimes !

La cannelle facilite le travail de l’insuline, et aide donc à faire entrer le sucre dans les cellules. À ce titre, elle aurait un effet comparable à certains médicaments tels que les thiazolinediones (Actos®, Avandia®, etc.), qui réduisent la résistance à l’insuline.

De plus, le MHCP est un formidable antioxydant, d’une classe de polyphénols que l’on retrouve également dans les fèves de cacao, qui a lui aussi un impact sur le diabète. En effet, les antioxydants préviennent la formation de radicaux libres, qui abîment l’ADN des cellules et qui entraînent donc des maladies chroniques, dont le diabète. Il existe de nombreuses études sur l’action des antioxydants sur la réduction diabète et du cholestérol.

Quelle variété de cannelle pour le diabète ?

Comme je l’explique dans notre article sur comment maigrir avec la cannelle, il en existe deux variétés, qui proviennent de l’écorce de deux espèces d’arbres très proches mais différentes :

– La Cinnamomum verum, dit cannelle de Ceylan, aussi dit vraie cannelle,

– La Cinnamomum aromaticum ou Cinnamomum cassia, dit cannelle d’Indonésie ou de Chine, aussi dit fausse cannelle.

Soyons clair : pour abaisser la glycémie et le cholestérol, la variété importe peu, elles ont le même effet. Cela dit, pour une utilisation à long terme, nous conseillons tout de même la cannelle de Ceylan.

En effet, leurs vertus pour la santé sont les mêmes, à une exception près qui fait toute la différence : la coumarine. C’est en effet la concentration en coumarine qui diffère chez les deux espèces.

L’écorce de cannelle de Ceylan (Cinnamomum verum) n’en contient quasiment pas, mais par contre, l’écorce de cannelle de Chine (Cinnamomum cassia) en est riche.

Sauf que la coumarine est potentiellement toxique pour le foie, car elle possède des propriétés hépatotoxiques. Donc pour une consommation à long terme, préférez la cannelle de Ceylan.


Sur l’Ile aux épices, nous avons sélectionné pour vous la meilleure qualité de cannelle, de Ceylan ou d’Indonésie, en bâtons ou en poudre, cela au meilleur prix :

Acheter de la cannelle de Ceylan


Comment prendre la cannelle ?

Les différentes manières de faire :

Il faut la consommer au quotidien, quelle que soit la manière. On conseille des doses entre 1 et 4 g (entre 1/2 et 1 cuillère à café par jour) de cannelle de Ceylan par jour, même si les études n’ont pas permis de mettre à jour une posologie idéale. Vous pouvez la consommer :

– Au petit déjeuné : dans du fromage blanc, sur vos céréales, sur une salade de fruits, etc.

– Dans vos plats salés : oui, surtout au Maghreb et en orient, on la retrouve dans les plats salés : couscous, tajines, etc.

– Dans la confection de vos desserts : à ajouter directement dans vos préparations.

– En boisson : dans du lait (recette du lait à la cannelle), dans votre thé, du jus de fruit (pomme, orange, raisin, etc.), des boissons fouettées, etc. Vous pouvez aussi juste faire une infusion de cannelle, en faisant bouillir une tasse d’eau, puis en laissant infuser quelques bâtons de cannelle, ou alors une cuillère à café de cannelle en poudre, à couvert, pendant 10 min. N’hésitez pas à sucrer avec du miel, les bienfaits des deux sont très bénéfiques, découvrez, à ce sujet, notre article sur les vertus du miel à la cannelle.

La cannelle a une saveur sucrée qui remplacera le sucre dans toutes vos préparations. Pour plus d’informations, consultez notre article sur comment remplacer la cannelle ?.

Est-ce que la cannelle agit rapidement ?

Les premiers effets sur la glycémie se font sentir après 2 semaines d’absorption journalière.

Les premiers effets sur le cholestérol et les triglycérides peuvent prendre des mois avant d’apparaitre.

Contre-indication et effets secondaires :

La consommation de cannelle n’est pas sans risque, nous avons consacré un article détaillant les éventuels problèmes liés à la consommation de cannelle, où vous trouverez les contre-indications, interactions médicamenteuses, effets indésirables, etc.

Si vous utilisez de la cannelle d’Indonésie (Cinnamomum cassia), ne dépassez pas 1/2 cuillère à café par jour. La coumarine présente dans cette variété est un anticoagulant, attention si vous être sous traitement anticoagulant.

Plus rare, la coumarine, en grande quantité et sur une consommation à long terme peut causer des dommages au foie.

Une consommation excessive de cannelle peut occasionner des effets secondaires : augmentation du rythme cardiaque, hausse de la tension artérielle et palpitations.

Pour résumer « la cannelle et le diabète » :

Faut-il consulter un médecin ? Oui, oui, et encore oui, n’arrêtez jamais un traitement et demandez l’avis de votre médecin avant de vous lancer dans n’importe quelle cure.

Est-ce efficace ? Oui, mais pas chez tout le monde.

Pour qui ? Personnes atteintes de prédiabète, de syndrome métabolique ou de diabète de type 2, si vous ne prenez pas de metformine. Il est possible de consulter votre médecin pour voir s’il est possible de baisser les doses de metformine en ajoutant la cannelle à votre alimentation.

Comment ? Ajoutez la cannelle (de Ceylan de préférence) tous les jours, à une alimentation saine, et faites de l’exercice à raison de 20 min par jour.

Résumé
Comment réduire sa glycémie et son cholestérol avec de la cannelle ?
Nom article
Comment réduire sa glycémie et son cholestérol avec de la cannelle ?
Description
Cet article explique pourquoi et comment consommer de la cannelle pour faire baisser le taux de sucre et de graisse dans le sang.
Auteur
RSS
Follow by Email
Facebook
Imprimer
Twitter
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


35 réflexions sur « La cannelle et le diabète : comment réduire glycémie et cholestérol ? »

  1. Je suis diabétique type 2 depuis 7 ans, dans mon traitement j’ai de la metformine à raison de deux comprimés par jour, puis-je prendre de la cannelle de ceylan dans mon yaourt le matin ?

    1. Bonjour, vous devriez prendre l’aval de votre médecin avant, car la cannelle va avoir une incidence sur votre glycémie et donc s’ajouter aux effets des médicaments, il ne faudrait pas que vous soyez en hypoglycémie.

  2. Faut-il consulter un médecin ? Oui, oui, et encore oui, n’arrêtez jamais un traitement et demandez l’avis de votre médecin avant de vous lancer dans n’importe quelle cure.

    Bonjour Benjamin, article complet, merci, mais, non, les médecins modernes ne connaissent rien aux plantes ! Et nous préparons nos propres décoctions justement pour se tourner vers des médecines ancestrales dites aujourd’hui « alternatives ».

    1. Bonjour Lina, je suis d’accord, mais il existe de nombreux médecins qui prennent en compte cette envie des Français à se tourner vers des médecines naturelles, pour ma part, je suis un partisan de l’équilibre, je ne renie pas la médecine allopathique, mais je la complète (la remplace parfois) par la médecine naturelle, et je vous garantis que mon médecin prend cela en compte. Le minimum que le médecin puisse faire, c’est de dire s’il y a une contre-indication entre l’état du patient (ou son traitement médicamenteux), avec la prise d’un produit naturel. Généralement, ça se finit par un « de toute façon, ça ne vous fera pas de mal » !

    1. Bonjour, vous pouvez l’infuser, regarder dans le paragraphe « Comment prendre la cannelle », vous y trouverez les conseils que vous me demandez.

  3. Bonjour, ici en Algérie on ne dispose que de la cannelle de Chine, quelle est la dose maximale à prendre par jour pour éviter les effets néfastes de la coumarine, merci ?

    1. Bonjour, on estime que la quantité maximale journalière de coumarine dans l’alimentation est de 0,1 mg de coumarine par kilo de poids corporel. Par exemple, pour une personne de 60 kg, il ne doit pas dépasser 6 mg de coumarine par jour, ce qui correspond à environ 4 ou 5 g de cannelle de Chine par jour. Voilà !

  4. Bonjour, je suis diabétique 2 depuis 13 ans, je prends du metformin 500mg 2 fois /jour , glopidogrel pour éclaircir mon sang, une pilule pour baisser ma pression (valsartan-hctz 160mg 12.5 mg) et 2 pilules de pantoloc 40mg pour la digestion 1 le matin et 1 le soir au coucher. Ma pression est très bonne mais ma glycémie le matin est entre 7 et 9, je n’arrive pas à baisser plus bas et je fais attention au sucre et au sel. J’ai commencé a prendre une demie cuillerée à thé de cannelle tous les jours, mélangée dans 4 onces de café et crème, ca ne fait qu’une semaine pas grand changement. Devrais-je continuer. Merci pour vos bons conseils.

    1. Bonjour, vu que vous êtes sous traitement médicamenteux, je ne peux pas me risquer de vous conseiller quoi que ce soit, si ce n’est de prendre conseil auprès de votre médecin, je suis désolé.

  5. Bonjour et merci pour votre article.

    Existe-t-il des menus qui utilisent la cannelle pour réussir une normalisation de la glycémie « entièrement naturelle » ? En suivant un conseil médical bien entendu, mais cela est-il possible ? Les sites qui proposent des menus adaptés sont peu claires sur le sujet.
    .

    1. Je ne pense pas qu’on puisse prescrire un menu général qui soit adapté à tous, chaque personne a un diabète différent, et chaque organisme réagit différemment à la cannelle, il faudrait un menu personnellement adapté. Même les infos que je donne dans cet article sont à titre informatif, la posologie dépend toujours de plusieurs critères. Mais dans l’idée, il est tout à fait possible de gérer sa glycémie entièrement naturellement, j’ai d’ailleurs des clients qui me disent faire cela depuis des années, avec la cannelle bien sûr, mais aussi avec du fenugrec, etc.

    2. Je vais commencer à prendre de la cannelle, en mettant dans ma tasse de thé une demi-cuillerée de cannelle en poudre le matin, je vous informerai de la suite après.

        1. Bonjour, réponse du Pr. Olivier Laccourreye, ORL et chirurgien cervico-facial à l’hôpital européen Georges-Pompidou (Paris) :

          « Non le miel n’est pas interdit aux diabétiques. Au contraire le miel semble être un excellent produit pour participer au traitement du diabète. Plusieurs études ont montré que quand les gens s’alimentent avec du miel, leur taux de glycémie est beaucoup plus stable, voire baisse. Le miel a aussi une action sur les lipides, le cholestérol et sur certaines enzymes hépatiques, sur le pancréas, etc. Le miel peut donc avoir certains effets sur le diabète. »

  6. Je suis montée à 3 pour la glycémie et j’ai pris de la cannelle, je suis descendue à 2,04, je vais continuer. Je ne prends aucun médicament pour le diabète.
    Je crois au naturel.

  7. Bonjour, je suis diabétique de type 2 depuis une dizaine d’année, et sous insuline depuis 1 année, mon taux de diabéte est le matin à jeun de 1.80 à 1.90, et je n’arrive pas à le diminuer, je pense prendre des tisanes de cannelle, je vous dirai dans une quinzaine de jours s’il y a de l’amélioration.

    1. Bonjour, surtout pas sans l’avis du médecin, mais en théorie, avec les conseils du médecin pour le dosage, oui c’est possible.

  8. Bonsoir, c’est encore moi, je voudrais juste savoir, si on fait un petit excès pendant le repas et on prend de la canelle, est ce que ça pourrait éliminer le sucre qu on a pris ? Merci.

    1. Bonjour, je ne pense pas, en tout cas pas dans une mesure conséquente, comme je le précise, les premiers effets sur la glycémie se font sentir après 2 semaines d’absorption journalière.

    2. Bonjour, le thé vert a un effet brule graisse. Vous pouvez boire du thé vert au cours du repas, après et/ou le lendemain. Ne pas boire trop de thé vert car il inhibe le fer.

  9. Bonjour, je ne suis pas diabétique, j’ai toujours une glycémie de 1,07, mais une glycquée de 7,1, je ne prends aucun medicament. Est-ce que si je prends de la cannelle, ça pourrait m’aider à savoir que j’ai une prédisposition au diabète (diabète héréditaire) ?

    1. Bonjour, je ne vois pas comment la cannelle peut vous aider à faire le diagnostic d’un potentiel futur diabète, je suis désolé.

  10. Je prends de la cannelle depuis 15 jours sans avis médical (2 cuillère à café que j’arrose d’eau bouillante, après refroidissement, je bois 1/2 tasse le soir et 1/2 tasse le matin à jeun), je me porte à merveille… qu’en pensez-vous ?

    1. Bonjour, alors dans un premier temps, je ne saurai que vous conseiller de prendre conseil auprès de votre médecin, dont l’avis est irremplaçable. Ensuite, 2 cuillères à café par jour, ça me semble un peu beaucoup, nous conseillons plutôt une cuillère à café. Maintenant, si votre médecin valide, si votre glycémie est bonne, il faut continuer !

  11. Diabètique type 2 depuis au moins 30 ans, toujours traité par medication, depuis environ 5 ans : Glimépiride4 1x/j + Komboglyse2,5 3x/j (Chlorhydrate de saxagliptine) – glycémie à jeun assez en dents de scie entre 1,4 à 1,9. Après lecture d’une lettre de santé sur internet, j’ai pris de la cannelle, environ 1/2 càc par jour, depuis mes glycémies sont descendues entre 0,7 et 0,9.