Les effets secondaires des graines de lin


les dangers des graines de lin


Issues du lin cultivé (Linum usitatissimum), une espèce de plantes de la famille des Linaceae, les graines de lin sont des graines oléagineuses alimentaires excellentes pour la santé qu’il est conseillé d’acheter.

Cependant, dans certains cas, elles peuvent occasionner certains effets nocifs indésirables, c’est pour cela qu’il convient de connaître quels sont ces effets néfastes et quand peuvent-ils survenir avant d’en consommer.

Quelles sont les contre-indications des graines de lin ?

Par précaution, les graines de lin sont contre-indiquées chez les personnes :

  • souffrant d’occlusion intestinale
  • souffrant de diverticules à l’intestin
  • souffrant d’un rétrécissement de l’œsophage ou de l’intestin
  • souffrant de sclérodermie
  • chez les enfants de moins de 12 ans

En effet, les graines entières peuvent se coller à la paroi intestinale et alors provoquer une inflammation. Dans ce genre de cas, il vaut mieux privilégier les graines moulues ou encore l’huile de lin.

Les graines de lin peuvent aussi provoquer une obstruction de l’œsophage ou des intestins en cas de mauvaise utilisation, comme par exemple prises en trop fortes doses ou sans suffisamment de liquide, d’où les précautions à prendre en cas de rétrécissement de l’œsophage ou de l’intestin, et d’obstruction du tube digestif en général.

Ces personnes doivent prendre conseil auprès de leur médecin avant de prendre du lin.

Quels sont les effets indésirables des graines de lin ?

Aliment sûr, la graine de lin est excellente pour la santé, si on respecte les doses recommandées et si on boit beaucoup d’eau en les consommant, elle ne présente pas d’effets indésirables notables.

En cas de surdosage, ou de prise trop importante, trop rapidement, les graines de lin peuvent provoquer des désordres intestinaux classiques, comparables à ceux observés avec d’autres sources riches en fibres alimentaires : diarrhée, ballonnements, flatulences, douleurs abdominales, nausées, etc.

Pour éviter cela, il est préférable de commencer à en consommer en petites doses et d’augmenter progressivement jusqu’à atteindre, le dosage conseillé, par exemple, prendre 1 cuillère à café par jour, puis 2 cuillères à café, jusqu’à prendre la posologie de cure préconisée.

Réactions allergiques aux graines de lin

Même si elles sont extrêmement rares, il a été rapporté des réactions allergiques aux graines et à l’huile de lin.

Certaines réactions sont très sévères, avec des symptômes tels que des douleurs abdominales, des nausées et des vomissements, pouvant aller jusqu’à l’anaphylaxie, la manifestation la plus sévère de l’allergie, impliquant une chute soudaine de la pression artérielle et une difficulté à respirer.

Action hormonale

Les graines de lin sont riches en phyto-oestrogènes, qui peuvent avoir des effets similaires à l’œstrogène, l’hormone féminine.

Il convient donc de prendre des précautions chez les femmes ayant des traitements hormonaux et des problèmes de santé liés aux hormones, comme par exemple les cancers du sein, de l’ovaire et de l’utérus, l’endométriose, le syndrome des ovaires polykystiques, les fibromes utérins, etc.

Les femmes qui consomment des graines de lin quotidiennement en quantité, peuvent observer des changements dans leurs menstruations.

Pour ces raisons, il est déconseillé aux femmes enceintes et qui allaitent, de trop consommer des graines de lin afin de ne pas stimuler la menstruation ou provoquer d’autres effets hormonaux qui pourraient être nocifs pour le bébé.

Interactions possibles

Les graines de lin libèrent du mucilage, une substance gélatineuse, qui pourrait, en théorie, diminuer l’absorption de nutriments (fer, zinc, calcium, magnésium, vitamine B12, etc.), plantes et médicaments, il est donc conseillé de les prendre au moins 2 h avant ou après la prise de ces produits.

Les anticoagulants

La prise de graines de lin riches en Omega-3 peut diminuer la coagulation sanguine et donc augmenter le risque de saignement, donc sa consommation, alimentaire et thérapeutique, associée à un traitement anticoagulant ou antiplaquettaire, doit se faire obligatoirement avec l’avis éclairé d’un médecin.

Parmi les anticoagulants oraux les plus courants, citons : antivitamines K (
Coumadine, Mini-Sintrom, Préviscan, Sintrom, Eliquis, Pradaxa, etc.

Les antidiabétiques

Les graines de lin possèdent des vertus antidiabétiques, donc en associant l’épice à la prise d’insuline ou de médicaments antidiabétiques, on augmente leurs effets, et cela peut entraîner des effets indésirables comme une hypoglycémie, une transpiration excessive, des tremblements, troubles de la vision, vertiges, anxiété, etc.

Parmi les antidiabétiques les plus courants, on retrouve les biguanides, les sulfonylurées, les méglitinides, les thiazolidinediones, les inhibiteurs de la DPP-4, des inhibiteurs de SGLT2, les inhibiteurs de l’alpha-glucosidase, les chélateurs de l’acide biliaire, etc.

Médicaments ralentissant le transit intestinal

Avec ses vertus laxatives naturelles, il ne faut pas associer les graines de lin avec des médicaments ralentissant le transit intestinal.

Sur l’Ile aux épices, nous avons sélectionné pour vous la meilleure qualité de graines de lin, au meilleur prix :

Acheter des graines de lin

Pour aller plus loin…

Pour aller plus loin sur cette fabuleuse petite graine marron, consultez :

Résumé
Les contre-indications et effets indésirables des graines de lin
Nom article
Les contre-indications et effets indésirables des graines de lin
Description
Avant de consommer des graines de lin, découvrez quels sont les effets secondaires indésirables, contre-indications, et éventuelles interactions médicamenteuses.
Auteur
RSS
Follow by Email
Facebook
Imprimer
Twitter
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *