Faire une tisane de thym


infusion au thym


Plante aromatique des régions tempérées, abondante dans le Sud de la France, utilisée en cuisine et dans la pharmacopée, l’infusion de thym de Provence, Thymus vulgaris, qu’elle soit nature ou accompagnée d’autres ingrédients, est une manière agréable et efficace de consommer le thym. L’herbe provençale donne une boisson forte et parfumée. De plus, il s’agit d’une des meilleures manières de tirer de l’herbe aromatique toutes ses vertus pour la santé.

Découvrez donc la recette de la tisane de thym, ainsi que les propriétés de l’infusion au thym pour la santé, et des conseils pour l’utiliser au mieux. Les informations médicinales de cet article sont à titre informatif, en cas de problème de santé, consultez un médecin.

La recette de l’infusion au thym

Ingrédients

  • 2 à 3 g de thym séché (1 à 2 cuillères à café)
  • 200 ml d’eau
  • Facultatif : miel et citron

Préparation de la recette

  1. Faites chauffer l’eau dans une bouilloire ou une casserole.
  2. À ébullition, ajoutez le thym.
  3. Laissez infuser 10 min, idéalement à couvert, afin de ne pas laisser évaporer les huiles essentielles.
  4. Ajoutez, si vous le souhaitez, le miel et le citron.

Conseils d’usage

En cas de maladie, de fatigue généralisée ou d’état fébrile, il est conseillé de prendre 3 tasses de tisane de thym par jour, sans toutefois dépasser 7 jours de prise.

L’infusion se boit, mais il peut être intéressant de faire un gargarisme avant de la boire, notamment pour soulager les maux de gorge.

Ponctuellement, les dosages peuvent être augmentés, jusqu’à 30 g de thym par litre.

Composition du thym

Le thym est riche en principes actifs, mais on doit principalement son action sur la santé à sa teneur en thymol, puissant anti-infectieux, en géraniol, puissant antifongique et antiviral, en linalol, puissant antifongique et vermifuge, et en carvacrol, tranquillisant naturel.

Il est aussi riche en huiles essentielles, en flavonoïdes (apigénol, lutéolol, etc.), vitamine C, calcium, manganèse et vitamine K.

Les bienfaits du thym pour la santé

Par voie interne

Le thym est une herbe médicinale, particulièrement efficace pour soulager les pathologies respiratoires et de la sphère ORL. Il est efficace pour calmer la toux et les maux de gorge provoqués par des maladies telles que la bronchite, la coqueluche, l’angine, les otites, la pleurésie, etc. Associé à une infusion de gingembre, il est encore plus efficace.

Avec ses vertus antivirales, antimicrobiennes et antiseptiques, c’est le remède naturel idéal pour lutter contre les maux et virus de l’hiver : grippe, rhume, rhinite, rhinopharyngite, etc. Associé à un infusion de cannelle, il est encore plus efficace.

Il permet d’aider à la guérison d’affection de la sphère pulmonaire : emphysème, asthme, rhume des foins, etc.

Le thym est bien connu pour ses vertus antiseptiques et antifongiques, qui permettent de soulager, parfois en association avec l’infusion de clou de girofle et sous forme de bains de bouche, les inflammations de la sphère buccopharyngée : gingivites, caries, mauvaise haleine, stomatite, aphtes, etc.

Le thym est aussi bénéfique pour le système digestif, notamment grâce à ses propriétés antispasmodiques, permettant de soulager des maux de mauvaise digestion tels que les ballonnements, la diarrhée, les flatulences, les colopathies, etc. Associé à une infusion de curcuma, il est encore plus efficace. Il serait efficace contre l’ulcère à Helicobacter pylori.

Par voie externe

Le thym est utilisé en médecine traditionnelle pour soulager certaines affections cutanées et pathologies dermatologiques, notamment grâce à ses actions antivirales, antimicrobiennes et antiseptiques.

Il peut soulager des affections telles que : mycoses, plaies, gale, dermatite, couperose, herpès, zona, mycoses, piqûres d’insectes, pédiculose, etc.



thym de provence

Thym de Provence 1.40 €

Sur l’Ile aux épices, nous avons sélectionné pour vous la meilleure qualité de thym de Provence, au meilleur rapport qualité-prix :

Acheter du thym



Précautions d’usage

Il est déconseillé de ne pas dépasser 7 jours de cure, et de consulter un professionnel de santé avant de commencer n’importe quelle cure.

Contre-indications

À cause de sa teneur en vitamine K, l’infusion de thym est contre-indiquée, ou doit être consommée avec précaution chez les gens sous traitement anticoagulant, afin de ne pas perturber le processus de coagulation du sang.

Les personnes allergiques aux plantes de la même famille que le thym doivent aussi consulter un médecin avant de consommer des infusions de thym.

Effets indésirables

Sous forme de tisane et infusion, le thym n’entraîne pas vraiment d’effets indésirables, c’est surtout sous forme d’huiles essentielles qu’ils peuvent apparaître : irritation des muqueuses fragiles ou encore action légèrement hypertensive.

Pour la petite histoire

L’usage thérapeutique du thym ne date pas d’hier. Durant l’Égypte Antique, il était déjà utilisé pour embaumer les morts. En Grèce antique, on en brûlait dans les maisons pour purifier l’air. Chez les Romains, on en donnait aux soldats, souvent sous forme de sirop de thym, afin de les fortifier et de leur donner du courage aux soldats avant un combat.

Son usage se répand principalement durant le Moyen Âge, où il devient un des ingrédients principaux pour lutter contre les épidémies comme la lèpre ou la peste. La célèbre abbesse allemande Hildegarde de Bingen, que l’on dit à l’origine de la naturopathie, le préconisait déjà dans le traitement des détresses respiratoires.

Au 16e siècle, on le retrouve dans la plupart des traités de médecine pour traiter une large variété de pathologies, souvent en association avec la tisane de sauge.

Notez et partagez la recette !
recipe image
La recette :
Infusion de thym
Publiée le :
Préparation :
Cuisson :
Temps de préparation :
Note :
4.51star1star1star1star1star Basé sur 10 note(s)
RSS
Follow by Email
Facebook
Imprimer
Twitter
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *