Guimauve maison

Préparation de la recette : 45 min + une nuit de repos
Pour : une quarantaine de guimauves


guimauves (chamallows ou marshmallows) maison


Avant de commencer, dissipons un malentendu : la guimauve, les marshmallows et les chamallows, c’est la même chose ! Le vrai nom de la confiserie est la guimauve, le nom américain est marshmallow et chamallow est l’appellation commerciale la plus répandue, commercialisée par la société Haribo.

Liste des ingrédients :

  • 90 g de blancs d’oeufs
  • 235 g de sucre en poudre
  • 15 g de miel neutre comme le miel d’acacia par exemple
  • 75 g d’eau
  • 6 feuilles de gélatine (attention à l’origine de la gélatine qui provient souvent du porc, il en existe provenant d’autres animaux)
  • 3 grosses cuillères à soupe de sucre glace
  • 3 grosses cuillères à soupe de fécule de pomme de terre
  • Facultatif : une pointe de colorant
  • 1 gousse de vanille, ou 1 cuillère à café de cannelle, ou de mélange pain d’épices, ou de gingembre en poudre, ou l’épice de votre choix se mariant aux saveurs sucrées.

Préparation de la recette :

  1. Tamisez le sucre glace et la fécule de pomme de terre puis mélangez-les. Mettez les feuilles de gélatine à tremper dans de l’eau froide.
  2. Recouvrez votre plaque pour le four de papier sulfurisé et posez votre carré en inox dessus. Si vous n’avez pas de carré en inox, servez-vous de moule en silicone ou en dernier choix d’un plat pour gâteau, cela fera l’affaire. Saupoudrez à peu près la moitié du mélange sucre glace et fécule au fond du plat. Huilez légèrement les côtés du plat.
  3. Versez l’eau dans une casserole et ajoutez le sucre en poudre ainsi que le miel. Mélangez très légèrement. Faites chauffer jusqu’à ébullition sans mélanger. L’idéal est d’arriver à une température de 130°C, si vous n’avez pas de thermomètre, comptez 3 ou 4 min à compté de l’ébullition.
  4. Pendant que le sirop de sucre et de miel cuit se prépare, montez les blancs en neige puis versez-les dans votre robot (sinon il va falloir mélanger énergiquement à la main). Une fois semi-ferme (encore mousseux), versez le sirop dessus. Ajoutez les feuilles de gélatine essorées puis les épices de votre choix. Si vous aromatisez vos chamallows à la vanille, ouvrez la gousse dans le sens de la longueur et grattez l’intérieur. Si vous utilisez un colorant, ajoutez-le aussi puis mélangez à vitesse moyenne (si vous utilisez un robot), sinon à la main !
  5. Une fois la guimauve bien mélangée et refroidie aux alentours de 40°C, versez-la dans le carré en inox ou dans les moules en silicone ou dans le plat que vous aurez prévu à cet effet sur une épaisseur de 2 ou 3 cm et saupoudrez le reste du mélange sucre glace et fécule. Laissez refroidir toute une nuit à température ambiante.
  6. Le lendemain, décollez le chamallow. Pour se faire facilement, passez un couteau sans dents sous un filet d’eau bien chaude et passez la lame autour du carré inox ou de votre plat à gâteau. Si vous utilisez des moules en silicone, la guimauve se décollera facilement.
  7. Découpez la guimauve en morceaux. Pour se faire facilement, faites comme précédemment, passez la lame du couteau sous un filet d’eau chaude. Une fois découpée, la guimauve est prête à être dégustée (ou dévorée) !

Si vous arrivez à ne pas tout manger, vous pourrez la conserver une bonne semaine dans une boîte à gâteau.

Voici donc une recette de guimauve (chamallows) aux épices, recette simple et on ne peut plus délicieuse, chez nous les 43 guimauves ont duré  5 min !

Sans colorant, vous obtiendrez des guimauves blanches, il faudra ajouter du colorant si vous souhaitez des chamallows colorés. Vous pouvez aussi les enrober de chocolat, c’est délicieux !

C’est une confiserie très populaire en Amérique du Nord, traditionnellement grillée au feu de bois. D’ailleurs, si vous ne pouvez faire un feu de bois, vous pouvez placer 3 guimauves dans un bol et les passer aux micro-ondes.  Quand elles ont triplé de volume, sortez-les et attendez qu’elles refroidissent un peu, le coeur sera grillé et délicieusement caramélisé !

Elle est aujourd’hui préparée avec du sucre, des blancs d’oeufs et de la gélatine, mais elle provient à la base du mucilage extrait de la racine de la plante qu’on appelle guimauve officinale, une herbe arborescente qui servait dans les temps anciens à soigner la toux.

Jusqu’à la fin du 19e siècle, on utilisait encore la racine de la guimauve officinale pour fabriquer la friandise du même nom, cela jusqu’à l’apparition de la gélatine qui a révolutionné l’industrie de la guimauve. Il était courant de l’aromatiser avec de l’eau de rose à l’époque.

On en fait de nombreuses friandises, comme « le lard » qui est un bâtonnet d’une dizaine de centimètres, très répandu en Belgique.

La première trace écrite de la guimauve nous provient d’une lettre du Marquis de Sade pour sa femme lors de son enfermement dans le donjon de Vincennes en 1779, voici ses mots : « Encore un pain de pâte de guimauve, je vous prie. » Emile Zola, Chateaubriand ou encore Alphonse Daudet en ont fait l’éloge dans plusieurs récits.

C’est donc chez nous que le chamallow a fait ses lettres de noblesse, bien avant son arrivée aux États-Unis et au Canada où il s’est très vite popularisé, vous saurez pourquoi en les dégustant !

bon appétit

Notez et partagez la recette !
recipe image
La recette :
Faire des chamallows maison
Publiée le :
Préparation :
Cuisson :
Temps de préparation :
Note :
4.51star1star1star1star1star Basé sur 13 note(s)
RSS
Follow by Email
Facebook
Imprimer
Twitter
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *