Quels sont les effets indésirables du curcuma ?

Les effets secondaires du curcuma


curcuma danger contre indication effets secondaires


Le curcuma est une épice excellente pour la santé et possède des bienfaits sur la santé exceptionnels. Cependant, dans certains cas, et comme toutes les plantes de phytothérapie, il peut occasionner certains effets nocifs indésirables, c’est pour cela qu’il convient de connaître quels sont ces effets néfastes et quand peuvent-ils survenir avant d’en consommer.

 

Si vous ne faites pas parti des cas ci-dessous, alors pouvez acheter du curcuma de qualité sans hésiter !

 

 

Les dangers : une question de dosage

Il faut bien comprendre que tout dépend du dosage. On consomme le curcuma sous forme de gélules, de comprimés, de complément alimentaire, d’épices, de racines séchées, de racines fraiches, et chaque forme de curcuma possède une concentration différente en curcumine.

La poudre, les racines séchées et fraiches sont généralement à usage alimentaire, et, hormis les contre-indications et éventuelles interactions médicamenteuses citées ci-dessous, elles ne présentent pas de danger.

Ce sont surtout les gélules, comprimés et compléments alimentaires qui peuvent poser problème, s’ils sont hautement dosés. Dans ce mode de prise, il faut toujours se reporter à la notice d’utilisation et à un avis médical.

Découvrez comment utiliser le curcuma pour la santé pour en savoir plus.

 

 

Quelles sont les contre-indications du curcuma ?

Par précaution, le curcuma est contre-indiqué chez les personnes :

  • souffrant d’obstructions et de calculs biliaires
  • souffrant d’une maladie du foie
  • montrant des signes d’allergie à cette plante (éruptions cutanées, boutons, etc.)
  • ayant une intervention médicale ou une extraction dentaire dans les 15 jours

Ces personnes doivent prendre conseil auprès de leur médecin avant de prendre du curcuma, alimentaire ou thérapeutique.

Si vous souffrez d’ulcère à l’estomac ou de duodénum, évitez de consommer le curcuma en dose élevée, car il pourrait augmenter l’irritation. À dose alimentaire, cela ne pause pas problème.

 

 

Quels sont les effets indésirables du curcuma ?

Les effets secondaires du curcuma sont rares, voire inexistants. Selon la recherche médicale, l’effet du curcuma frais et de la poudre de curcuma dans l’alimentation est sans danger. À dose alimentaire, il ne pose pas de problème.

Cependant, le curcuma à haute dose, peut entraîner certains effets indésirables, mais sans conséquence grave, s’il n’y a pas d’allergie.

Les effets néfastes les plus courants sont :

  • sécheresse de la bouche
  • ballonnements et flatulences
  • un effet réchauffant qui peut être désagréable pour les femmes ménopausées ou sujettes à des bouffées de chaleur.
  • d’éventuelles brûlures d’estomac à des doses très élevées.

Un réel surdosage peut aller jusqu’à entrainer des nausées et des vomissements.

 

 

Le curcuma pendant la grossesse et allaitement

Par principe de précaution, l’agence européenne du médicament préconise de ne pas prendre de curcuma pendant la grossesse ou l’allaitement, hors usage alimentaire. Il n’y a donc pas de souci à mettre un peu de curcuma dans la nourriture, mais pas de cure.

Pourquoi ? Parce que le curcuma est utilisé pour traiter l’absence de menstruation et pour aider l’élimination du sang stagnant, de plus, en grande quantité, il pourrait stimuler les contractions de l’utérus.

 

 

Des interactions probables entre le curcuma et des médicaments
Les anticoagulants

Le curcuma a des vertus anticoagulantes, donc sa consommation, alimentaire et thérapeutique, associée à un traitement anticoagulant ou antiplaquettaire, doit se faire obligatoirement avec l’avis éclairé d’un médecin.

En effet, les effets anticoagulants du curcuma vont augmenter les effets fluidifiants des médicaments, ce qui peut avoir des conséquences graves (saignements, hémorragies, ecchymoses, etc.). Des études ont montré que le curcuma peut être aussi efficace que l’atorvastatine, un anticoagulant prescrit pour son effet hypocholestérolémiant.

Parmi les médicaments anticoagulants et antiplaquettaires les plus répandus, on retrouve l’aspirine (acide acétylsalicylique), le clopidogrel (Plavix), le dipyridamole (Persantine), AVK (anti-vitamine K), la ticlopidine (Ticlid), la warfarine (Coumadine), l’énoxaparine (Lovenox), l’héparine, etc.

Attention, il n’y a pas que les médicaments qui peuvent être anticoagulants, certaines plantes ou épices peuvent aussi présenter les mêmes propriétés, parmi les plus courantes : ail, gingembre, ginkgo, ginseng, fèves tonka, etc.

 

Les antiacides

Les antiacides sont employés pour diminuer l’acidité gastrique, et moins souvent, pour la cicatrisation des ulcères gastroduodénaux.

Le curcuma pourrait inhiber l’action des antiacides et entraîner certains effets secondaires tels que des ballonnements, gaz, douleurs thoraciques, nausées et crampes d’estomac. L’association pourrait même avoir les effets inverses des antiacides, c’est-à-dire augmenter la sécrétion acide.

C’est surtout le cas chez les personnes qui souffrent de reflux gastro-œsophagien.

Les antiacides les plus courants sont la cimétidine (Tagamet), le famotidine (Pepcid), la ranitidine (Zantac), Raniplex, Nizaxi, l’Oméprazole, Maalox, Rocgel, Xolaam, etc.

 

Les antidiabétiques

Le curcuma possède des vertus antidiabétiques, donc en associant l’épice à la prise de médicaments antidiabétiques, on augmente leurs effets, et cela peut entraîner des effets indésirables comme une hypoglycémie, une transpiration excessive, des tremblements, troubles de la vision, vertiges, anxiété, etc.

Parmi les antidiabétiques les plus courants, on retrouve les biguanides, les sulfonylurées, les méglitinides, les thiazolidinediones, les inhibiteurs de la DPP-4, des inhibiteurs de SGLT2, les inhibiteurs de l’alpha-glucosidase, les chélateurs de l’acide biliaire, etc.

 

Les anti-inflammatoires

Parmi toutes les propriétés du curcuma, on retrouve ses vertus anti-inflammatoires, c’est d’ailleurs souvent pour cela qu’il est consommé, donc si vous prenez des anti-inflammatoires, alors cela peut provoquer une surdose et entraîner certains effets indésirables.

En effet, le curcuma serait aussi efficace que le paracétamol et les anti-inflammatoires non-stéroïdiens, pour soulager tout type d’inflammation, notamment pour l’arthrose, la colite ulcéreuse, etc.

Cependant, il existe des études, notamment une étude italienne, qui a montré que l’association du curcuma avec un traitement anti-inflammatoire non-stéroïdien, permettait accélérait la guérison. Malgré tout, demandez conseil à votre médecin, si vous faites parti de cette catégorie, avant de prendre du curcuma.

 

Pour conclure, il est toujours important de rappeler que ce n’est pas parce qu’un produit est naturel, qu’on peut faire n’importe quoi. Les effets des épices sont bien réels et efficaces, c’est pourquoi il faut prendre des précautions et s’informer avant de se lancer dans une cure.

Rappelons que l’usage alimentaire, sauf en cas d’interaction médicamenteuse ou de contre-indication avérée, ne pose pas de problème.

Pour aller plus loin sur cette fabuleuse épice jaune, consultez :

Se blanchir les dents avec du curcuma

Le curcuma contre les poils du visage

Comment perdre du poids avec du curcuma ?

Le miel d’or au curcuma

 

Résumé
Les contre-indications et effets indésirables du curcuma
Nom article
Les contre-indications et effets indésirables du curcuma
Description
Avant de consommer du curcuma, découvrez quels sont les effets secondaires indésirables, contre-indications, et éventuelles intéractions médicamenteuses.
Auteur
Posté dans Tout savoir sur le curcuma (liste d'articles). Mettre en favoris lien.

65 réponses à Quels sont les effets indésirables du curcuma ?

  1. Patricia marechal dit :

    Peut-on prendre du curcuma citron avec arthrosforce ensemble ?

  2. K. Lusenge Joshua dit :

    Bonjour.
    Je voudrais savoir si on peut boire du curcuma mélangé avec du bicarbonate de soude.

    • Benjamin - L’île aux épices dit :

      Bonjour, le bicarbonate n’est pas un produit que je connais bien, donc je ne m’avancerai pas trop, après, il n’y a d’interaction entre les deux produits.

  3. Patricia dit :

    Bonjour,
    Mon mari a pris du curcuma en gouttes et il a été ballonné, j’en mets dans ma vinaigrette et dernièrement cela lui a irrité la gorge… Peut on dire qu’il y soit allergique ?

  4. Huot dit :

    Bjr, comment filtrer une infusion de curcuma ? Comment procéder ? Merci.

  5. Kuliberda dit :

    Bonjour
    Je prends circulation max depuis 15 jours et me rends compte qu’à chaque fois que je prends un peu d’alcool j’ai des nausées est-ce dû à la curcumine?
    Merci de me répondre

    • Benjamin - L’île aux épices dit :

      Bonjour, je ne connais pas circulation max, mais ce que je peux vous dire c’est que le curcuma fluidifie le sang, donc par définition, augmente les effets de l’alcool, comme pourrait le faire de l’aspirine par exemple.

  6. JEANNINE RIPAUD dit :

    Bonjour,
    je souffre d’algodstrophie à une cheville. Pour calmer la douleur, je prends 4 comprimés de curcuma par jour, mais voilà, depuis, je souffre de vertiges, palpitations et instabilité dans mes jambes. Est ce que ce traitement pourrait être la cause de ces malaises ?

    • Benjamin - L’île aux épices dit :

      Bonjour,

      alors pour le savoir, il faudrait demander à la personne qui vous a vendu les comprimés, mais en attendant, je vous conseille d’arrêter d’en prendre voir si ça va mieux.

  7. IsaDoria dit :

    Bonjour,
    Je vous remercie pour votre article et de ses précisions.
    Je prends du curcuma et des anti-inflammatoires tous deux prescrits par le même médecin, de manière régulière depuis plusieurs mois pour fibromyalgie, arthrose et arthrite, suivant conseil médical …
    Ce produit semble être en vogue en consommation NON alimentaire !
    De nombreuses sources lui confèrent hormis les bienfaits articulaires, des bienfaits au niveau du foie … !?
    J’avais un doute concernant la prise de curcuma …
    Ayant une pathologie hépatique grave, je voulais remplacer totalement les anti-inflammatoires par la curcumine …
    Votre article renforce mon scepticisme, mais difficile de s’y retrouver quand les avis divergent d’un médecin à l’autre !!! Donc pour ma part je vais éviter ce produit.
    MERCI BEAUCOUP

  8. Danielle dit :

    Bonjour,
    Certaines questions me concernent cependant je ne peux voir la réponse.
    Je prends du curcuma en demi dose, une gélule par jour depuis un mois, je souffre de fibromyalgie diagnostiqué depuis 20 ans. J’ai le SCI aussi, je ressens beaucoup plus de douleurs que d’habitude et j’ai des séquences de diarrhée régulièrement. Croyez-vous que le curcuma puisse être la cause et est-ce que je devrais persister à l’utiliser, ou suis-je entrain de me désintoxiquer ?
    PS : je prends du Colestid en prescription par un gastro-entérologue, pour des problèmes d’absorption de gras.

    • Benjamin - L’île aux épices dit :

      Bonjour, nous ne commercialisons pas de gélules de curcuma, il faut poser la question à la personne qui vous les a vendues, je vous conseille aussi de prendre conseil auprès de votre médecin.

  9. marie jeanne tisseyre dit :

    Bonjour, je suis épileptique, je prends du tégrétol et du lamictal, puis-je faire une cure de curcuma citron pour m’aider dans ma perte de poids ?

  10. PERRIN Patrick dit :

    Bonjour,
    Je suis greffé cardiaque et dialysé, le prend du Plavix et du Previscan sous surveillance.
    Y a-t-il une contre-indication à prendre du Curcuma en gélules.

  11. jp robert dit :

    Pour contrer l’arthrose du dos L1 L2 je prends des gélules en association CHONROSULF et GLUCOSAMIDE. Question : le curcuma 95 bio est il compatible avec ces gélules ?

  12. Grégoire dit :

    Bonjour, moi j’ai la maladie de Crohn, et je reçois du rémicade, j’aimerais savoir s’il y a une contre-indication à prendre du curcuma.

    • Benjamin - L’île aux épices dit :

      En soit, les vertus anti-inflammatoires du curcuma sont bénéfiques pour la maladie de Crohn, attention toutefois en cas de saignement, le curcuma est un fluidifiant du sang et pourrait les aggraver. Par contre, par rapport à l’interaction médicamenteuse, il faut consulter votre médecin car je ne connais pas le rémicade.

  13. Diane bourgeois dit :

    Je suis diabétique et me pique à l’insuline 4 fois par jour. Puis-je mettre du curcuma sur mes mets ?

  14. FGarneau dit :

    Est-ce que le curcuma contient de l’iode ?

  15. Gallinari joséphine dit :

    Je me pensais avoir trouvé un remède à mes douleurs terribles dans les jambes et les bras, mais patatras, comme d’habitude je ne peux pas prendre ce remède miracle le lait d’or avec entre autre du curcuma, car je prends de l’aspirine, un anti-coagulant à très petite dose. Je suis vraiment en coleère car tout est interdit avec un médicament de ce type. Excusez mon écriture mon clavier est anglais donc aucun accent ni cedille.

  16. Alicia dit :

    Bonjour, ma voisine m’a préparé un plat marocain et je pense qu’il y avait du curcuma, étant donné que je n’ai pas l’habitude d’en manger et qu’il y en avait beaucoup, j’ai été malade cette nuit, tête qui tourne, vomissement et mal au ventre, pensez-vous que c’est du à cela ?

  17. Murat Rolland dit :

    Bonsoir
    Je prends Josir et avodar pour la Prostate depuis plus de 20 ans.
    Ayant été gros fumeur mon médecin m’a prescrit depuis 20 ans Kardegic 075 par prévention afin de fluidifier le sang il craignait que mes artères soient bouchées.
    Depuis une année je prends levotirox 100 pour la thyroïde.
    Depuis environ 6 mois, je souffre énormément des 2 genoux (rhumatismes) je ne peux pratiquement ni m’asseoir, ni me relever une fois assis.
    Pourrais-je prendre du curcuma ? Où l’acheter et quelle dose faut-il prendre ?

    • Benjamin - L’île aux épices dit :

      Avec un fluidifiant pour le sang, non, vous ne pouvez pas prendre de curcuma, vous pouvez demander confirmation à votre médecin, mais il s’agit d’une des contre-indications principales du curcuma.

  18. Rodrigo dit :

    Bonjour,
    Est ce que le curcuma est contre-indiqué chez une personne hypertendue sous traitement (co-tareg) ?
    Merci.

  19. LEROUX dit :

    Bonjour j’ai pris du poids depuis l’arrét du tabac j’ai subi une ablation de la rate après erreur médicale, je suis sous pénicilline, puis je prendre du curcuma pour perdre du poids ? Que me conseillez vous ? Merci

    • Benjamin - L’île aux épices dit :

      Bonjour, je ne peux pas vous conseiller quoi que ce soit au vu de vos antécédents, je suis désolé, il faut poser la question à un médecin.

  20. OUEDRAOGO Hilda S. Jocelyne dit :

    J’aime votre patience.
    J’ai un enfant de 16 ans qui souffre de maux de gorge et le médecin après avoir fait des examens nous a dit que ses maux sont dûs à la présence des amygdales dans sa gorge. Après avoir extrait ces amygdales, l’enfant continue toujours à se plaindre de maux de gorge. Que faire ? E-ce que le curcuma peut soigner le mal de mon fils ? Merci beaucoup pour vos conseils.

    • Benjamin - L’île aux épices dit :

      Bonjour, je ne suis pas habilité à répondre à votre questions n’étant pas un professionnel de santé, peut-être pouvez-vous consulter l’avis d’un second médecin, deux avis valent mieux qu’un.

  21. MAURINO dit :

    Bonjour , je prends un anticoagulant XARELTO 15 pour une fibrillation auriculaire, puis-je prendre du Curcuma Pipérine, j’ai 71 ans. Merci pour votre réponse.

    • Benjamin - L’île aux épices dit :

      Bonjour, non, cela vous ait totalement proscrit, vous pouvez toujours consulter votre médecin, mais il vous dira la même chose malheureusement.

      • Decaudain dit :

        Bonjour, je suis diabétique, je me pique 4 fois par jour et je prends de la metformine, je souhaite utiliser du curcuma 1 tasse à café dans une tasse d’eau tiède 1 fois par semaine pour réduire mes douleurs dû à mon diabète au niveau des pieds et des mains à cause de la neuropathie, je ne prends pas de anticoagulants, mais pour le cholestérol atiorvastatine, pensez vous que je puisse utiliser de la poudre de curcuma ?

        • Benjamin - L’île aux épices dit :

          Si vous souhaitez prendre une tasse par semaine, il n’y a pas de souci, la dose est trop petite pour entrainer n’importe quel problème.

  22. Magda Pasquis dit :

    La curcuma peut-il faire augmenter le poids ?

    • Benjamin - L’île aux épices dit :

      Bonjour, pas vraiment non.

      • Magali Vallotton dit :

        Bonjour, moi je pense que oui, on peux prendre du poids avec le curcuma, j’en prends maintenant depuis 2 semaines et j’ai pris 2 kg, je vais persister encore 1 semaine, car j’ai bcp de douleurs et j’espère voir une amélioration.

  23. ROCHER Alphonse dit :

    J’ai 84 ans, une prostate trop grosse avec un cancer peu développé, et des diverticulles très développées.
    J’ai un traitement pour la vessie, pour régler le problème de transit sans agresser les intestins et éviter la constipation, j’ai remplacé le café et le thé par de la chicorée, cela m’a permis de supprimer un médicament prescrit pour réguler le transit et tout va bien. Puis-je prendre du curcuma pour le problème de vessie et prostate.
    Bien cordialement.
    A.Rocher

    • Benjamin - L’île aux épices dit :

      Bonjour, si vous ne faites pas partie des autres contre-indications décrites dans cet article, le curcuma n’est pas contre-indiqué pour les problèmes de prostate ou de diverticulles. Il convient cependant de prendre conseil auprès de votre médecin.

    • jds dit :

      Bonjour, pour la prostate, vous avez épilobe petites fleurs. Bien cordialement.
      jds

  24. Brigitte Challe dit :

    Bonjour, moi je prends du curcuma de temps en temps, et je ne sais pas si c’est ça, mais j’ai mes règles depuis trois semaines. Je ne sais pas si ça un rapport avec ça ?

  25. dinet dit :

    j ai fait une analyse metabolite org urinaire, on m’a trouve un candida albicans tartarate 2,90 MG Cictramalate 0,84, le medecin m’a prescrit PERMEANAT sachet et gelules contenant du curcuma, j’avais essaye curcuma simple en gelule par un naturopathe et je n’ai pas supporté : diarrhée, etc. De plus j’ai de la colopathie et acidité gastrique. Que dois-je faire ? Merci de me repondre, je ne supporterai pas les medicaments fongiques. J’ai 75 ans.

  26. DUBOC Daniel dit :

    BJR.
    J’ai actuellement un traitement pour (peut être de l’arthrose ) suivi avec 30 mg de cortisone (Prednisone) et chlorure de sodium réduit à 1 gélule /jour. Ce traitement dure depuis 6 mois, et je souffre depuis tout ce temps. Puis-je prendre du curcuma ? Merci d’une réponse qui soulage.

  27. ilic dit :

    j’ai des problèmes d’intestin irritable + reflux gastrique + dyarrhées, me conseillez-vous de faire cure de curcuma ?
    merci

    • Benjamin - L’île aux épices dit :

      Bonjour, je vous conseille surtout de consulter votre médecin, et de prendre son avis, après cela, si vous ne prenez pas d’antiacide gastrique, vous ne faites pas partie des contre-indications du curcuma.

    • Madeleine LASNE dit :

      Illic,

      Pour les intestins irritables et diarrhées, il se peut que vous ayez une intolérance à certains aliments, il faudrait faire des tests chez un allergologue pour trouver ce qui vous rend malade et supprimer ce qui ne vous convient pas. Bonne journée. Claudette

  28. gobert daniele dit :

    Je prends du Prevican, mon taux inr varie beaucoup, puis-je prendre du curcuma en gelule ? Merci.

    • Benjamin - L’île aux épices dit :

      Non, vous ne pouvez pas, je suis désolé. Vous pouvez toujours en parler à votre médecin, mais vous faites clairement partie des personnes contre-indiquées pour le curcuma.

  29. GLEDEL Anne dit :

    Bonjour,

    Je suis épileptique et je suis un traitement. Puis-je consommer du curcuma sans problème ? Merci !!

  30. courvoisier dit :

    J’ai la maladie de Parkinson, puis-je prendre du curcuma ? Merci d’une réponse.

    • Benjamin - L’île aux épices dit :

      Le curcuma est conseillé pour la maladie de Parkinson, mais comme toute personne atteinte d’une maladie, il faut prendre conseil auprès de votre médecin traitant avant.

      • nicole courvoisier dit :

        J’ai constaté que depuis que je prends du curcuma, j’ai très mal aux jambes, j’ai donc l’impression qu’ayant la maladie de parkinson, je ne supporte pas le curcuma. Qu’en pensez vous ?

        • Benjamin - L’île aux épices dit :

          Bonjour, le curcuma a plutôt montré des effets bénéfiques sur la maladie de Parkinson, mais dans un premier temps vous devriez arrêter d’en prendre, vous devriez ensuite consulter un médecin et lui en parler. Vous consommez le curcuma en grosse quantité ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *