Le miel au curcuma : remède inestimable contre tous les maux !

Le curcuma au miel d’abeilles pour se soigner

Préparation de la recette : 1 min
Pour : 1 bocal de miel d’or

miel au curcuma


Avant-propos :

À l’instar du miel à la cannelle, le miel au curcuma, appelé aussi miel d’or, est un remède utilisé en médecine douce, consommé depuis la nuit des temps en Asie. Dans la médecine ayurvédique, on l’emploie principalement pour lutter contre les affections digestives, hépatiques et virales. C’est l’association puissante de deux produits exceptionnels point de vue santé :

Le curcuma : dit « épice de longue vie », roi de la médecine ayurvédique, meilleur espoir de guérison du cancer, du diabète et des maladies dégénératives, bref, un des meilleurs aliments pour la santé qu’il soit. Pour en savoir plus, consultez notre article sur les vertus santé du curcuma.

Le miel : remède contre tous les maux dans la médecine prophétique musulmane, on l’emploie pour se soigner depuis toujours, et pourtant, la science découvre encore de nouvelles utilisations du miel pour se soigner.

Bien entendu, aucun remède ni traitement naturel ne remplacera l’avis éclairé d’un médecin, consultez-le avant de vous lancer dans une cure.

 

 

Les vertus du miel au curcuma pour la santé

Le miel au curcuma cumule les vertus du curcuma, celles du miel, mais aussi le résultat de l’interaction de ces deux aliments miracles.

 

Cela fait du mélange un formidable anti-inflammatoire et analgésique, permettant de lutter contre toutes les douleurs, principalement les douleurs liées aux rhumatismes, arthrite, arthrose et toutes les maladies inflammatoires : articulaires, musculaires, cutanées, etc. En plus de calmer la douleur, il permet de soulager et de limiter l’inflammation.

Il permet de lutter contre l’ostéoporose, en contrôlant la libération de certaines protéines qui causent des inflammations et qui détériorent les os, mais également le cartilage.

Formidable antioxydant, le curcuma au miel permet de lutter contre l’action des radicaux libres et donc de lutter contre les maladies liées au vieillissement prématuré des cellules : cancer, Alzheimer, etc.

Le miel d’or est un formidable fortifiant et stimulant général : stimulant du système immunitaire, nerveux, digestif, stimulant cérébral, bref, il est excellent pour un bon état de santé général.

Le miel et le curcuma ont tous les deux un impact bénéfique sur le foie, en permettant de le protéger, le stimuler et le purger des excès : alcool, sucre, etc.

Vous souffrez d’insomnie et de troubles du sommeil ? Vous souffrez de stress, d’anxiété et d’état dépressif ? Le miel au curcuma est votre allié, avec ses vertus calmantes, relaxantes et stimulantes, il permet d’après certaines études, d’obtenir naturellement, sainement et sans accoutumance, les mêmes effets que le Prozac.

Vous souffrez de problèmes de digestion ? Mangez de ce miel épicé pour réguler la flore intestinale et tous vos problèmes intestinaux : flatulences, ballonnements, crampes et brulures d’estomac, ulcères, constipation, diarrhée, etc.

C’est un des meilleurs antibiotiques naturels et il possède des propriétés antiseptiques sans pareil, permettant de lutter contre les petites infestions et maux de l’hiver : grippe, rhume, congestion nasale, bronchites, angines et autres irritations de la gorge. Cet effet est accentué avec ses vertus stimulantes du système immunitaire.

Ce remède permet une baisse du mauvais cholestérol (LDL-cholestérol), une régulation du taux de sucre dans le sang (diabète) et la stimulation du métabolisme et de l’évacuation des graisses permettant de perdre du poids. Allez plus loin en consultant notre article sur comment prendre du curcuma pour maigrir.

Plus étonnant, on peut aussi en faire une application externe. Avec ses propriétés antiseptiques, antifongiques, antibactériennes et cicatrisantes, c’est un excellent remède pour les affections de la peau : cicatrice, plaies, éraflures, eczéma, acné, psoriasis, etc. C’est aussi un remède pour lutter contre les poils indésirables du visage !

 

Précisons que la prise de médicaments pour soulager les symptômes cités, que ce soit des analgésiques, des anti-inflammatoires ou encore des antibiotiques, entraine des effets secondaires comme, par exemple, des douleurs d’estomac ou une irritation de la flore intestinale. Ce n’est pas le cas du miel et du curcuma au contraire.

 

 

La recette du miel au curcuma

Le miel possède toujours des propriétés quel qu’il soit, mais les vertus peuvent varier légèrement en fonction du type de miel, choisissez celui qui vous confient le mieux. Le curcuma à utiliser est le curcuma longa en poudre.

Il est conseillé d’ajouter un peu de poivre pour augment la biodisponibilité du curcuma, et on pourra aussi ajouter d’autres épices comme la cannelle ou le gingembre pour ajouter d’autres vertus. Pour en savoir plus, consultez notre article expliquant comment consommer le curcuma pour la santé.

 

Ingrédients

– 100 g de miel d’abeilles
– 10 g de curcuma en poudre (une bonne cuillère à soupe)
Facultatif : 0.1 g à 0.5 g de grains de poivre noir
Facultatif : 3 ou 4 g d’une autre épice, au choix selon les vertus souhaitées

 

Mode de préparation :

Mélangez le curcuma avec, si vous le souhaitez, le poivre moulu et l’autre épice de votre choix (cannelle, gingembre, etc.). Mélangez ensuite le miel et le mélange de curcuma jusqu’à obtenir un mélange homogène, et c’est prêt !

Conservez le miel au curcuma dans un bocal en verre avec un couvercle.

 

 

La posologie recommandée :

Lorsque vous prenez le miel d’or, gardez-le en bouche jusqu’à ce qu’il soit complètement dissout. Si vous trouvez le mélange trop sucré, vous pouvez le diluer dans un verre d’eau ou de lait végétal tiède.

 

En prévention

Nul besoin d’attendre une maladie pour se soigner, consommez le miel d’or de manière préventive, à raison d’une cuillère à café tous les matins à jeun. C’est pour cet usage qu’il est le meilleur et le plus efficace à mon humble opinion.

 

En remède curatif :

Tout dépend du mal qui vous atteint, mais de manière générale :

En cas de maladie ponctuelle (rhume, grippe, etc.), prenez 1/2 cuillère à café de miel au curcuma toutes les heures pendant toute une journée. Le jour suivant, vous prenez 1/2 cuillère toutes les 2 heures, pareil le 3ème jour.

En cas de problème digestif, buvez, avant chaque repas, un verre d’eau, de jus d’orange ou de lait avec une cuillère à café de curcuma au miel dilué.

En cas de problème cutané, appliquez le miel au curcuma (sans poivre !) directement sur la peau.

 

Contre indications du miel d’or :

Ce sont plus des précautions à propos du curcuma que des contre-indications, les nombreuses études menées à ce sujet n’ayant jamais montré d’effets indésirables.

Le curcuma pourrait avoir une interaction avec certains médicaments. Il pourrait accroitre l’effet d’anticoagulants ou de traitement antidiabétiques.

Le curcuma est à consommer avec prudence en cas de troubles de la vésicule biliaire. Même s’il aide à réguler la production de bile, en cas d’obstruction des voies biliaires (calculs par exemple), la prise de curcuma pourrait aggraver le problème.

Il est souvent déconseillé, toujours par principe de précaution, de trop consommer de curcuma pour les femmes enceintes et qui allaitent.

 

Notez et partagez la recette !
recipe image
La recette :
Miel au curcuma (remède)
Publiée le :
Préparation :
Cuisson :
Temps de préparation :
Note :
3.51star1star1star1stargray Based on 152 Review(s)
Posté dans Recettes à base de curcuma, Remèdes naturels, Tout savoir sur le curcuma (liste d'articles). Mettre en favoris lien.

72 réponses à Le miel au curcuma : remède inestimable contre tous les maux !

  1. Simon dit :

    Bonjour, je suis dépressive mon père vient de me faire commencer la cure de 3 jours. Nous recherchons au bout de combien de temps il faut recommencer ? Merci.

    • Benjamin - L’île aux épices dit :

      Bonjour, quelle cure de 3 jours ? Si vous parlez de ce dont je fais référence dans l’article, il s’agit d’un remède pour les petits maux de l’hiver, rhume, maux de ventre, etc., pas pour la dépression.

      • Simon dit :

        Merci, mais dans l’article vous parlez bien d’état dépressif et anxiété ? En notant même que le miel au curcuma aurait les mêmes effets que le Prozac. Merci de m’éclairer. Bonne journée

        • Benjamin - L’île aux épices dit :

          Oui, et de nombreuses études vont dans ce sens, mais c’est sur un usage sur le long terme, par en cure express.

          • Simon dit :

            C’est ce que je vous demande, j’ai du mal m’exprimer. Donc quelle est la posologie idéale pour quelqu’un comme moi s’il vous plait ?

          • Benjamin - L’île aux épices dit :

            Je me dois de vous conseiller de consulter un médecin ou un psychologue avant toute auto-médication, mais sinon, il est intéressant de suivre la posologie du paragraphe « En prévention ».

          • Simon dit :

            Je consulte déjà, merci.

  2. Monique dit :

    Bonjour, Cette recette peut-elle remédier à une tendinite au niveau du poignet et si oui comment l’utiliser ? Merci d’avance pour vos conseils. Bien cordialement

  3. Riri dit :

    Bonjour, moi je suis très intéressé par la prise du curcuma, surtout que je suis en surpoids, mais je voudrais ajouter une précision sur mon cas et avoir votre avis quant à ma prise. En effet je suis sous xarelto 20mg depuis bientôt 4 mois, y a-t-il une contre-indication pour moi.

    • Benjamin - L’île aux épices dit :

      Alors oui, d’après ce que je vois, il s’agit d’un anti-coagulant, le curcuma est donc contre-indiqué. Après, demandez l’avis de votre médecin, il peut vous y autoriser selon les doses.

  4. Romagnoli dit :

    Moi aussi j’ai une grosse inflammation du foie due au curcuma me dit ma naturopathe, je suis étonnée car j’ai une polyarthrite rhumatoïde et il me soulage énormément ! Mes marqueurs sont normaux ! J’ai arrêté quelques jours, mais j’ai repris deux gélules au lieu de 4 et pour l’instant tout va bien ! J’en prends depuis de nombreuses années et le curcuma me convient parfaitement ! Je sais que les traitements anti-rhumatismaux ne sont pas bénéfiques pour le foie, mais je prends 1/2 comprimé au lieu d’un entier depuis quelques années maintenant !

  5. Liliane dit :

    Bonjour,
    Merci pour vos publications. J’ai préparé du miel au curcuma avec du poivre et du gingembre.
    Pour un pot de 280 g de miel de châtaignier (dont j’avais prélevé 2 c à soupe), j’ai mis 2 bonnes c à soupe de curcuma, une « petite » c à soupe de gingembre et une grosse pincée de poivre noir. Je précise que les épices sont celles vendues dans le commerce dans les pots doseurs en verre. Le dosage vous paraît-il bon ? Merci pour votre réponse.

  6. buto dit :

    Je vais tester, c’est très intéressant… Je peux partager ce miel avec mon fils de 4 ans ?

    • Benjamin - L’île aux épices dit :

      Bonjour, alors je me méfie tout le temps de ce qu’on donne aux enfants, ce n’est pas parce que c’est naturel que ce n’est pas puissant, donc si vous voulez essayer, donnez-lui des petites doses et pas trop longtemps. Vous pouvez aussi en parler à votre médecin.

  7. Dezauziers dit :

    Bonjour, je prends resitune 75mg anticoagulant peut-on prendre du miel et curcuma ? Merci.

  8. Liliane dit :

    Article très intéressant. Je vais tester. Merci

  9. Monenciu Daniela dit :

    Bonjour
    Je souffre de anxiété depuis des années et je fait souvent de crise de angoisse et panique parce que j’ai toujours mal dans le ventre, j’ai des spasmes intestinaux. À l’échographie, ils n’ont jamais trouvé quelque chose.
    J’ai la tête qui tourne et je suis pas bienn mais après que j’ai fait les selles ça se calme un peu.
    Chaque fois après que je mange c’est pire j’ai fait souvent de inflammation sur l’estomac et œsophage et c’est horrible.
    Est-ce que je peut faire cet traitement miel et curcuma ?

    • Benjamin - L’île aux épices dit :

      Bonjour,

      alors, n’étant pas médecin, je ne peux pas vous répondre, il faut que vous consultiez un autre médecin qui peut-être trouvera l’origine de votre mal, et surtout, il ne faut pas prendre n’importe quoi tant que vous ne savez pas, car ça pourrait aussi aggraver la situation.

    • JF dit :

      Je vous conseille « L’elixir du Suedois » !

  10. SUN dit :

    Bonjour,
    J’ai des boutons inflammatoires (boutons rouges) qui persistent sur les joues et le menton depuis quelques mois, ils ont tendance à apparaître aussi sur le cou. Pour des effets anti-inflammatoire et cicatrisant, quel miel conseillerez-vous pour associer avec du curcuma ? Puis-je utiliser le miel d’or comme un masque matin et soir ? SVP
    Merci par avance de vos réponses.

  11. MONNY dit :

    Bonjour,

    Je vais subir une opération dentaire (greffe de moelle + implant) est ce que le curcuma peut aider à mieux cicatriser et puis-je le prendre avant mon opération pour mes défenses immunitaires.
    Merci de votre réponse.

  12. Jezequel dit :

    Bjr,
    Vendredi j’avais un mal de gorge intense fièvre à 38.
    J’ai préparé du miel d’acacia avec curcuma et poivre.
    J’ai pris une cuillère (pas très agréable au goût) puis j’en ai bue avec de l’eau, j’ai recommencé hier matin, mais juste avec la cuillère à jeun.
    Et ce matin, mon mal à disparu, je voulais donc vous dire merci pour vos recettes.
    J’ai un petit calcul j’espère que ça aller.

  13. Bri Corinne dit :

    Merci d avoir répondu si vite, j’ai encore d’autres questions, mon principal souci est une très mauvaise digestion et de réelles douleurs musculaires que je n’arrive plus à calmer ayant trop prit d’anti-inflamatoires, mon estomac ne supporte plus ! À quelle fréquence prendre le miel d’or ? Et je prend de la spiruline depuis 2 semaines est ce compatible ? merci de votre réponse.

    • Benjamin - L’île aux épices dit :

      Bonjour, prenez une cuillère à café le matin à jeun, et non, pas de contre-indication avec la spiruline. Pour la digestion, vous devriez ajouter le cumin à votre alimentation, je vais faire paraitre un article en début de semaine prochaine sur les vertus du cumin, je vous conseille de le consulter.

  14. Bri Corinne dit :

    Bonjour quel curcuma choisir ? est-ce celui utilisé en cuisine ?

  15. Rose dit :

    Bonjour,
    J’ai 33 ans et je n’arrive pas à tomber enceinte, on a découvert que je suis atteinte de l’endométriose, il n’y a pas de médicaments pour cette maladie, au moment des règles j’ai de violentes douleurs, les anti-inflammatoires ne soulagent pas. Pensez-vous que je peux prendre le curcuma. Pouvez-vous me conseiller quelque chose pour la fertilité ?

  16. Herman dit :

    Bonjour merci pour les informations. Moi j’ai tout le corps qui m’irrite est-ce que je dois passer la poudre de curcuma et du miel sur tout le corps ? Ou juste boire ?

    • Benjamin - L’île aux épices dit :

      Se badigeonner de curcuma et de miel va être compliqué ! Vous pouvez essayer d’en prendre par voie orale pour voir si ça vous fait un effet.

  17. Laura dit :

    Bjr. Je souffre d’une infertilité secondaire depuis bientôt 7 ans. Jusqu’à présent, aucun traitement efficace. Puis-je utiliser le curcuma ?

  18. Agnes dit :

    Bonjour, merci pour votre site très intéressant que je viens de découvrir. Est-il possible de préparer du miel d’or avec du curcuma frais ? Et si oui, les proportions sont elles les mêmes (10g pour 100g de miel) ? Merci de votre retour.

    • Benjamin - L’île aux épices dit :

      Bonjour, oui ce doit être possible, mais il faudrait le préparer au fur et à mesure et le consommer tout de suite, car le curcuma frais est chargé d’eau. Je dirais qu’il faut faire attention, car le miel va protéger le curcuma de l’air, mais ne va pas conserver le curcuma. L’humidité est piégée et peut offrir un environnement idéal pour la croissance de microbes, particulièrement du botulisme qui est très dangereux.

      L’idéal est de quand même le préparer avec du curcuma en poudre.

  19. Romagnoli dit :

    La naturopathe qui me suit me demande de supprimer le curcuma qui acidifierait mon organisme, elle est tout à fait contre ! J’ai une polyarthrite rhumatoïde le curcuma me soulage énormément sans compter les autres bienfaits qu’il me procure. Qu’en pensez-vous, j’ai du mal à croire à cela.

    • Benjamin - L’île aux épices dit :

      Bonjour, c’est effectivement étonnant, le curcuma étant un aliment alcalinisant, autrement dit l’inverse d’acidifiant, il est même recommandé pour équilibrer une alimentation trop acide. Je ne peux pas contredire un naturopathe, cependant, je vous conseille de prendre conseil auprès d’un autre naturopathe car je suis aussi étonné que vous.

  20. Olive r dit :

    Bonjour
    Ça fait 3 jours maintenant que j’utilise que du curcuma en poudre en infusion avec du thé ou un simple verre d’eau. Je le bois ou en gargarisme ou j’en verse même un peu dans la narine pour décongestionner. On sent tout de suite le soulagement dès la première fois. J’ai ce problème de muqueuse permanente depuis au moins 5 ans sans qu’aucune radio ni soin médicamenteux aient fait effet. On m’a même mis une caméra pour voir d’éventuelles anomalies ou polypes. Et chaque matin, je dois décongestionner du jaune épais après une position à plat quand je dors. Cette découverte me soulage car je commence à sentir du dégagement, peut être dois-je encore continuer pour voir le bout du tunnel.
    Mes enfants de 6 et 4 ans sont aussi sujets aux problèmes de rhume ou gorge fréquents. Mais aussi au saignement du nez (allergie accariennes), j’hésite donc à leur en donner car le curcuma est un fluidifiant de sang apparemment… et puis j’ai vu qu’il était déconseillé aux moins de 18ans. C’est dommage, car les vertus ORL sont instantanément senties. 🙁

    • Benjamin - L’île aux épices dit :

      Bonjour, merci pour votre témoignage, effectivement, si vos enfants on des problèmes de saignement, le curcuma est à proscrire…

  21. HOUETO dit :

    Merci pour la recette.
    je voudrais savoir si le malade du VIH SIDA peut prendre le miel au curcuma étant donné que ce mélange stimule le système immunitaire.

    • Benjamin - L’île aux épices dit :

      Comme toujours, je réponds à cette question par il faut prendre l’avis d’un médecin, mais je n’y vois pas d’inconvénient.

  22. guedon yvan dit :

    Bonjour, combien de prise par jour et quel dose ? merci.

  23. Meg dit :

    Bonjour, j’espère avoir une réponse relativement rapidement. Peut-on utiliser le miel d’or sur les muqueuses ? J’ai une irritation qui dure au niveau des muqueuses de mon vagin (je sais pas si on peut dire ça comme ça), et j’aimerais savoir si je peux l’utiliser pour soigner cette irritation, ou si c’est déconseillé. Merci d’avance !

    • Benjamin - L’île aux épices dit :

      Bonjour, il est clair que je ne suis pas habilité à vous donner le feu vert surtout sans vous voir et juste avec ces informations, il faut demander à votre gynécologue qui lui, peut faire un diagnostic complet, c’est une partie du corps sensible et il ne faut pas faire n’importe quoi.

  24. schwaller dit :

    Bonjour ,
    Je n’ai plus de vésicule biliaire, puis je consommer du miel d’or ?
    Merci
    Belle journée
    Olivia

  25. Jessica Rapagna dit :

    Bonjour
    Est ce que je peux donner ce mélange à un enfant de 14 mois ?

  26. France sanfacon dit :

    Pour les diabétiques, et-ce qu’ils peuvent consommer le miel au curcuma merci.

    • Benjamin - L’île aux épices dit :

      À propos du miel, voici la réponse du Pr. Olivier Laccourreye : « Non le miel n’est pas interdit aux diabétiques. Au contraire le miel semble être un excellent produit pour participer au traitement du diabète. Plusieurs études ont montré que quand les gens s’alimentent avec du miel, leur taux de glycémie est beaucoup plus stable, voire baisse. Le miel a aussi une action sur les lipides, le cholestérol et sur certaines enzymes hépatiques, sur le pancréas… Le miel peut donc avoir certains effets sur le diabète. »

      « Il est préférable de sucrer nos aliments avec du miel qu’avec du sucre car les sucres contenus dans le miel sont meilleurs que ceux du sucre. Dans les sucres industriels, on trouve du fructose qui a un fort pouvoir sucrant. Et ce sucre entraîne des problèmes digestifs… »

      Par contre, le curcuma possède des vertus antidiabétiques, donc en associant l’épice à la prise de médicaments antidiabétiques, on augmente leurs effets, et cela peut entraîner des effets indésirables comme une hypoglycémie, une transpiration excessive, des tremblements, troubles de la vision, vertiges, anxiété, etc.

      Donc oui, il est possible de prendre du miel au curcuma pour les diabétiques, mais avec l’avis d’un médecin concernant le dosage.

  27. Sam dit :

    Bonsoir, merci pour votre recette, mais je dois la conserver au frais ou à température ambiante ?

  28. O Payoux dit :

    Bonjour
    Le miel d’or doit-il être placé au frigidaire une fois le mélange effectué et mis en pot de verre ?

    • Benjamin - L’île aux épices dit :

      non, ce n’est pas la peine, le miel se conserve très bien à température ambiante, et durcira si vous le mettez au réfrigérateur.

  29. NANA dit :

    Bonjour, le poivre est contre-indiqué chez moi, est-ce que je peux utiliser le curcumin seul avec le miel pour sa biodisponibilité ? Merci.

  30. PERRIER dit :

    Bonjour. J’ai appris très récemment les bienfaits du curcuma et en particulier du « miel d’or ». Je consomme surtout du miel de sapin. L’association de ce miel avec le curcuma est-elle bonne ou faut-il choisir plutôt un miel de thym ou un miel plus basique, type miel de fleurs ?
    2ème question : je pense que la prise de miel d’or se fait par cure ? durée et à quelle fréquence ?
    Merci d’avance pour vos réponses avisées.

    • Benjamin - L’île aux épices dit :

      Bonjour, vous pouvez associer le curcuma à n’importe quel miel. Après, chaque miel possède des vertus bien précises, donc tant qu’à faire, choisissez un miel donc les effets conviennent le mieux à vos éventuels problèmes de santé.

      Pour la cure préventive, 1 cuillère à café tous les matins à jeun. Je n’ai jamais entendu de durée particulière pour une telle cure, on peut en prendre toute l’année à condition de ne pas tomber dans les contre-indications.

  31. Durand dit :

    La contre-indication curcuma et médicament anticoagulant a été constatéé chez moi, j’ai dû l’arrêter. S’il vous plait, indiquez le plus énergiquement. Merci. YD

    • Benjamin - L’île aux épices dit :

      Bonjour YD, merci pour votre témoignage, nous l’indiquons dans un paragraphe « effet secondaire » dans chaque article sur le curcuma.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *