Comment utiliser le curcuma pour la santé ?

Petit guide d’usage du curcuma pour votre santé

Pourquoi et comment consommer du curcuma pour rester en bonne santé ?

comment consommer du curcuma

1001 façons de prendre du curcuma pour la santé !


Le curcuma est une épice très en vogue ces dernières années, et ce n’est pas spécialement pour sa douce saveur chaude ou pour ses propriétés colorantes donnant une couleur jaune, mais surtout pour ses effets sur la santé. On entend tout et n’importe quoi à son sujet, voyons donc pourquoi consommer du curcuma et comment l’utiliser au mieux pour votre bien-être !

 

Sur l’île aux épices, vous savez désormais où acheter du curcuma !

 

 

Avant-propos :

Pour commencer, il convient de poser une question simple mais essentielle : quel curcuma est bon pour la santé ? Le curcuma bénéfique pour la santé est la variété de curcuma longa. Pour être plus précis, c’est la curcumine du curcuma longa qui est bénéfique pour le corps.

C’est de cette plante herbacée qui est une rhizomateuse vivace du genre Curcuma de la famille des Zingibéracées, dont nous allons parler dans cet article.

Il existe de nombreux synonymes au curcuma longa : Curcuma brog, Curcuma domestica, Curcuma ochrorhiza, Curcuma soloensis, Curcuma tinctoria, etc.

 

Avant de rentrer dans le vif du sujet, citons le Dr Franck Gigon, spécialiste des plantes médicinales : « C’est une seule plante qui agit simultanément à tous les niveaux, aucun médicament ne peut et ne pourra jamais en dire autant. La synthèse de 4000 études sur le curcuma relève pas moins de 580 avantages sur la santé exprimés par ses polyphénols ! Il est tout simplement hallucinant d’appréhender tout le potentiel thérapeutique que ce petit tubercule ocre peut nous proposer. »

Pour aller plus loin, consultez quels sont les bienfaits du curcuma pour la santé ?

 

 

Comment utiliser le curcuma pour se soigner ?

La posologie est plus ou moins la même pour tous, il s’agit là d’une thérapie douce à base curcuma.

Souvent, on me dit « je consomme du curcuma, mais il ne m’apporte rien niveau santé ». La raison est qu’on nous dit qu’il faut manger du curcuma, mais personne ne nous dit vraiment comment, ni combien en prendre, et sous quelle forme.

Dans les préparations suivantes, vous remarquerez l’association du poivre noir (piper nigrum) avec le curcuma.

 

Pourquoi associer le curcuma au poivre noir ?

L’inconvénient du curcuma est sa faible biodisponibilité, cela signifie que si on veut se soigner avec, il faut en consommer de grandes quantités !

En associant le curcuma longa avec du poivre noir, la curcumine est mieux assimilée par l’organisme. La pipérine interagit avec la curcumine, et les propriétés du curcuma sont multipliés, certains disent par 1000.

C’est la raison pour laquelle, dans la tradition indienne, le curcuma est principalement utilisé dans des mélanges avec d’autres épices et toujours du poivre.

Je dis souvent que la pipérine active la curcumine. De plus, il est conseillé d’associer le curcuma et le poivre à un peu de matière grasse, cette dernière permettant aussi à l’épice d’être mieux assimilée par l’organisme.

Le curcuma est liposoluble, en le mélangeant à de la matière grasse, on augmente sa biodisponibilité.

Sans cela, notre intestin assimile mal les molécules de curcumine, trop volumineuses et trop facilement filtrée par notre métabolisme.

 

 

Dans quelles proportions associer le poivre avec le curcuma ?

Je conseille généralement un rapport de 1 à 9 : 1 dose de poivre pour 9 doses de curcuma.

Il faut préciser ici que selon l’effet désiré, il est possible, même conseillé, d’ajouter d’autres épices à ce mélange. Dans ce cas, j’ai lu une méthode qui me plaît bien, c’est le dosage 9-5-1 : 9 doses de curcuma, 5 doses d’une autre épice et 1 dose de poivre.

Par exemple, la cannelle est prescrite pour ses vertus anti-diabète : 9 doses de curcuma, 5 de cannelle et 1 de poivre. Le gingembre est prescrit pour ses vertus anti-inflammatoires : 9 doses de curcuma, 5 doses de gingembre et 1 de poivre.

Mélangez bien les épices avant de les consommer, cela en sera d’autant plus efficace.

 

 

Utilisation en cuisine :

Ajoutez 2 à 3 g de curcuma en poudre par jour et par personne dans vos préparations culinaires. Cela correspond à une cuillère à café par personne. Cette quantité correspond à environ 200 mg de curcuminoïdes.

Associez la poudre de rhizome à quelques pincées de poivre et si possible un peu de matière grasse : huile d’olive, beurre, etc.

Pour soulager les inflammations, on considère qu’il faut prendre l’équivalent de 200 mg à 400 mg de curcuminoïdes, 3 fois par jour, ce qui correspond à 3 fois la prise énoncée.

 

 

En infusion

Infusion. Infuser de 1 à 2 g de poudre de curcuma avec 3 ou 4 grains de poivre noir dans 150 ml d’eau bouillante durant 10 à 15 minutes. Boire 2 tasses par jour.

Vous pouvez aussi faire bouillir une racine de curcuma pendant 3 min, puis laisser infuser la décoction 10 min. Boire 2 ou 3 tasses par jour.

Pour soulager les inflammations, on considère qu’il faut prendre l’équivalent de 200 mg à 400 mg de curcuminoïdes, 3 fois par jour, ce qui correspond à au moins 3 g de curcuma, 3 fois par jour.

 

 

En boisson

Une bonne manière de profiter des bienfaits du curcuma est de boire du golden milk, cette boisson au lait de coco, huile de coco, au curcuma et au poivre, est un concentré de bienfaits.

Cette boisson permet une meilleure biodisponibilité du curcuma, car l’épice est associée à du poivre et à un corps gras.

Dans le même style, mais plutôt utilisée contre les insomnies, découvrez la recette du moon milk ou lait de lune, une autre boisson ayurvédique avec du curcuma.

 

 

Le miel au curcuma :

Un remède naturel utilisé en Asie depuis la nuit des temps, il commence à arriver en Occident grâce au développement des médecines douces : c’est le miel au curcuma ou miel d’or !

C’est une véritable panacée, on s’en sert en prévention en mangeant une cuillère à café tous les matins à jeun, ou de manière curative comme expliqué dans notre article dédié à ce miel épicé.

 

 

En application externe :

Pour profiter de son action, vous pouvez préparer un masque au curcuma avec de l’huile, du lait et de la farine. On peut aussi tout simplement faire une pâte de curcuma en mélangeant de la poudre avec un peu d’eau, et appliquez sur la zone à traiter. C’est de cette manière qu’on prépare un dentifrice avec du curcuma.

Sinon, versez goutte à goutte de l’eau sur du curcuma en poudre tout en mélangeant afin de former une pâte de curcuma. Appliquez-la en cataplasme 3 fois par jour.

Il existe aussi de l’huile essentielle de curcuma qui peut s’appliquer sur la peau.

 

 

En gélules :

Il peut être lassant de consommer du curcuma tous les jours, donc si vous souhaitez vers une cure prolongée, encapsulez votre mélange d’épices dans des capsules prévues à cet effet.

Prenez ces gélules pendant le repas pour une meilleure absorption.

Principalement pour les traitements anti-inflammatoire, qui nécessite de grandes quantités de curcumine, il existe des extraits normalisés en curcuminoïdes à 95 % de curcuminoïdes !

On peut alors facilement atteindre les 200 mg à 400 mg de curcuminoïdes, 3 fois par jour, indiqués en cas de maladie inflammatoires.

Veillez tout de même à choisir des gélules qui contiennent de la pipérine, pour les raisons que nous avons déjà citées.

 

 

Des contre-indication à la prise de curcuma ?

Nous avons consacré un article complet sur les éventuels dangers du curcuma.

Il n’existe pas de surdosage de curcuma, même à haute dose, il n’est pas toxique. Cependant, même s’il n’y a pas d’études catégoriques à ce sujet, il convient de prendre des précautions dans les cas suivants :

Le curcuma pourrait avoir une interaction avec certains médicaments. Il pourrait accroitre l’effet d’anticoagulants ou de traitement antidiabétiques.

Le curcuma est à consommer avec prudence en cas de troubles de la vésicule biliaire. Même s’il aide à réguler la production de bile, en cas d’obstruction des voies biliaires (calculs par exemple), la prise de curcuma pourrait aggraver le problème.

Il est souvent déconseillé, toujours par principe de précaution, de trop consommer de curcuma pour les femmes enceintes et qui allaitent.

 

 

 

Conclusion

Le curcuma est vraiment une épice à la hauteur de sa réputation : l’épice de longue vie ! Et ce n’est qu’un début, les études, toujours plus nombreuses, continuent d’être menées en laboratoire, approuvant de plus en plus ce que la médecine traditionnelle nous enseigne.

Cet article n’est pas écrit pour convaincre de prendre du curcuma tout azimut, mais plutôt pour éclaircir les dires sur cette épice, au sujet de laquelle ont dit souvent n’importe quoi. Mon ultime conseil sera de ne pas la consommer comme un médicament, mais de l’intégrer dans votre cuisine quotidienne pour profiter de ses vertus préventives au quotidien.

 

Résumé
Pourquoi et comment utiliser le curcuma pour la santé ?
Nom article
Pourquoi et comment utiliser le curcuma pour la santé ?
Description
Article décrivant la manière d'utiliser le curcuma pour soigner certaines maladies et maux du quotidien.
Auteur
Posté dans Remèdes naturels, Tout savoir sur le curcuma (liste d'articles). Mettre en favoris lien.

91 réponses à Comment utiliser le curcuma pour la santé ?

  1. Bounoua Benaouda dit :

    Je ne l’ai jamais utilisé mais je sais que je vais le faire pour mes articulations, merci.

  2. Jalila dit :

    Bonsoir,
    Je souffre d’une épine calcanéenne dans mon talon droit depuis 2 ans. J’ai subi vainement des anti-inflammatoires, des ondes électro-choc. Je décide de me prendre en charge en prenant le curcuma (9.5.1). Pour combien de temps faut-il le prendre pour guérir cette inflammation chronique ? Y a-t-il un cataplasme me permettant de rendre rapide ma guérison ? Aidez-moi par vos conseils. Merci beaucoup

    • Benjamin - L’île aux épices dit :

      Bonjour, alors dans un premier temps, il n’y a aucune assurance de guérison, et chaque organisme réagit de manière différente, donc on ne peut pas répondre à la question en combien de temps ça fait effet. Après, oui, vous pouvez faire une application externe du curcuma, c’est expliqué dans le paragraphe « En application externe », et ça peut être une bonne idée effectivement.

      • jalila dit :

        bonsoir;
        j’ai commencé la prise de 3 cc du curcuma par jour (MATIN MIDI SOIR). je veillerai à le faire 2 semaines en plus de l’usage externe de l’épice. je vous ferai part du résultat.
        Merci beaucoup

  3. luna dit :

    bonjour
    je prends les gélules de curcuma citron péperine depuis 2 semaines, mais elles provoquent des règles depuis 1 semaine après l’apparition de mon cycle, j’ai l’impression quelle ne veulent plus s’arrêter, j’ai donc décidé de ne pas en prendre et la plus rien. Pouvez vous m’aider à comprendre et quels en sont les effets, en vous remerciant par avance.

    • Benjamin - L’île aux épices dit :

      Bonjour, alors dans un premier temps, encore une fois, nous ne sommes spécialistes d’épices et non de ce genre de gélules, donc difficile à dire. Le curcuma est anticoagulant dans il a pu fluidifier le sang et rendre les règles plus abondantes, je pense ensuite que l’arrêt des gélules et l’arrêt des règles est un pur hasard.

  4. Rosette sol dit :

    Bonsoir. Le curcuma longa pousse-t-il en Afrique aussi ? Plus précisément au Cameroun ?

  5. elisabeth Kleindienst dit :

    Bonjour, je prends une cuillère à café de curcuma dans une compote ou yaourt, est-ce que cela est bien aussi merci ?

  6. Pauline Harvey dit :

    Est-ce que le brossage des dents avec du curcuma risque de gâcher une couronne?

  7. Domi dit :

    Bonjour,
    J’ai depuis 22 ans du psoriasis, actuellement j’utilise une crème a base de curcuma et au miracle je n’ai plus rien.
    Du coup je voudrais essayer de prendre le mélange (9/5/1) est-ce que je peux le mélanger dans mon verre constitué de bicarbonate de soude et citron ?
    Cordialement

  8. bresse dit :

    Bonjour, moi je ne prends que le curcuma cru sans le peler avec piperine et huile ça marche aussi ? Merci pour votre réponse. J’ai une MGUS EN IGM KAPPA maladie du sang.

    • Benjamin - L’île aux épices dit :

      Bonjour, oui, le curcuma frais + pipérine est excellent, après, je ne connais pas votre maladie.

      • bresse dit :

        Merci pour votre réponse, une MGUS est une gamapathie monoclonale, maladie du sang qui peut se transformer en lymphome et ou en maladie de Waldenstrom, maladie rare. Je peux dire que depuis que je prends la curcumine, j’ai fait baisser de 1,5 mon pic monoclonale, et mes plaquettes sont un peu remontées, le pic au début était à 5g, il est monté en 3 mois à 5,5 puis au bout de 6 mois à 6 puis 6,5, c’était assez régulier comme évolution, et là surprise, il devait être d’après mes calculs à 7,5, et voilà qu’il est revenu à 6g, c’est un petit début de régression après un an de prise de ce traitement naturel, je témoignerais si cela va dans le bon sens, à la prochaine prise de sang dans 6 mois, je garde espoir. Je prends parallèlement depuis peu du jus de noni aussi. Voilà et grand merci pour votre réponse Benjamin.

    • Gautier dit :

      J’ai aussi le même problème, maladie du sang. Je consomme du curcuma en infusion. Cela sera-t-il aussi efficace ?

  9. JYESS dit :

    Je prends du curcuma en comprimés depuis 1 mois, je me sens beaucoup moins gonflée, mais
    puis-je en prendre continuellement ou dois-je ne l’utiliser qu’en cures ?

    Merci de me préciser.

    • Benjamin - L’île aux épices dit :

      Bonjour,

      en usage alimentaire on peut en prendre tout le temps, après, si vous le prenez en gélule, il faut vous reporter aux informations sur l’emballage et prendre conseil auprès de votre pharmacien à qui vous les avez achetées.

  10. Zinet dit :

    Bonjour, je suis enceinte et je souhaiterais savoir, j’ai un abcès au sein droite qui vient d’être drainé tout seul, mais juste au dessus j’ai une inflammation qui me fait très mal, puis-je utiliser les cataplasmes de curcuma ?

    • Benjamin - L’île aux épices dit :

      Le curcuma est certes un excellent anti-inflammatoire, mais vous êtes enceinte, il ne faut donc pas vous auto-médicaliser et consulter un médecin ou votre gynécologue avant de vous lancer dans quoi que ce soit.

  11. Plasteig dit :

    Est ce un anti-cancéreux ?

  12. Sylla dit :

    Bonjour, j’aimerais connaître le dosage exact du 9-5-1 en infusion svp. Est-ce que l’on peut dire 1 cuillère à café = 1 dose, et surtout combien de ml d’eau il faut pour 9-5-1. Merci de me répondre.

    • Benjamin - L’île aux épices dit :

      Bonjour, oui, par exemple vous mélangez 9g de curcuma, avec 5g d’une épice de votre choix (gingembre par exemple), et 1g de poivre. Ou bien 9 cuillères à café de curcuma, pour 5 de gingembre et 1 de poivre, etc.

      Ensuite, comptez 1 cuillère à café de mélange pour une petite tasse d’eau (150 ml) à infuser durant 10 à 15 minutes.

  13. Teodoro raymond dit :

    Pour une tumeur au cerveau peut-on prendre du curcuma ?

  14. Filet coche dit :

    J’ai du diabète, du cholestérol, et de la tension, je prends tous les jours une petite cuillère de cannelle dans un yaourt de chèvre. Peut-on ajouter la même quantité de curcuma avec un peu de poivre noir, en quelle quantité et de plus je bois tous les jours avant le repas une cuillère à soupe d’huile de lin. Merci.

    • Benjamin - L’île aux épices dit :

      Bonjour, dans un premier temps, il serait judicieux de consulter un médecin. Attention, la cannelle peut avoir un effet sur la tension. Pour le curcuma, si vous ne faites pas partie des contre-indications, alors oui vous pouvez en ajouter. Si vous ajoutez une petite cuillère à café de curcuma, ajoutez environ une pincée de poivre moulu.

  15. De Almeida dit :

    Bonjour, je suis diabétique avec de l’insuline et comprimés ! Puis-je consommer du curcuma ? Merci d’avance pour votre réponse.

  16. Cancel dit :

    Bonjour, je viens de commander sur votre site du curcuma, faut-il le mélanger uniquement avec du poivre noir ? Peut-on l’associer avec poivre Blanc ? Bien cordialement.

    • Benjamin - L’île aux épices dit :

      Bonjour, non, pas obligatoirement avec du poivre noir, le blanc convient très bien, en fait, n’importe quel poivre de la famille piper nigrum.

  17. Philippe dit :

    Bonjour
    Enfin un article intéressant. Je voulais savoir si l’eau chaude pour infusion n’altère pas les bienfaits du 9.5.1 svp ?
    Merci

    • Benjamin - L’île aux épices dit :

      Bonjour, alors non, la chaleur est une manière d’accélérer l’infusion des principes actifs des ingrédients, mais pas de les altérer.

  18. Garet isabelle dit :

    Bonsoir. Je prends depuis 15 jours des gélules de curcuma matin et soir pour mes articulations : dos, hanche, etc.
    J’ai découvert aussi des infusions de gingembre et citron « vitalité » de Biorigine que je prends pour m’habituer au départ et au goût 1 fois / jour. Depuis ce jour, je mets aussi du curcuma et gingembre dans mes plats. Ma questions est : n’est-ce pas trop ? Merci de votre réponse. Bonne soirée.

    • Benjamin - L’île aux épices dit :

      Bonjour. Alors, pour les gélules, respectez bien les dosages indiqués sur la boite ou donnés par votre pharmacien. Il est quasiment impossible de surdoser le curcuma en usage alimentaire, mais sous forme de gélule, c’est possible. Arrêtez d’en prendre ou au moins baissez les doses si vous voyez apparaitre les symptômes suivants : sécheresse de la bouche, ballonnements et flatulences, effet réchauffant qui peut être désagréable pour les femmes ménopausées ou sujettes à des bouffées de chaleur et éventuelles brûlures d’estomac.

      Pour le gingembre, au vu des doses que vous dites employer, pas de souci.

      • Garet isabelle dit :

        Merci. De m’avoir repondu, mais depuis que je prends du curcuma en gelules ou en cuisson, je n’ai plus de brûlures d’estomac, ni de flatulences, et des bouffées de chaleurs, j’en ai eu il y a 15 j, mais je ne pense pas que cela soit dû au curcuma. Bonne soirée.

  19. Maloune dit :

    Bonjour,
    Quelle est la différence entre la curcumine et le curcuma ?
    J’ai acheté un paquet de curcumine en poudre (couleur jaune clair) à la Foire de Paris et je ne sais pas comment l’utiliser.
    J’en ai mis dans du thé et j’ai eu du mal à la dissoudre.

    • Benjamin - L’île aux épices dit :

      Bonjour,

      le curcuma c’est le nom de l’épice jaune que vous décrivez. La curcumine, c’est le nom d’un des principaux principes actifs du curcuma. Donc vous n’avez pas acheté de la curcumine, mais bien du curcuma. Pour savoir comment l’utiliser, vous pouvez consulter cette page : https://ileauxepices.com/epices/25-curcuma.html

  20. jean dit :

    Bonjour
    Faut-il privilégier le rhizome à l’épice en poudre ?
    Dans quelle matière grasse est-il conseillé de le mélanger ?
    Merci pour vos réponses

    • Benjamin - L’île aux épices dit :

      Bonjour,

      oui et non, le rhizome se conserve mieux que la poudre, mais la poudre est plus pratique à utiliser, à vous de choisir, au final, les deux sont très bien en terme d’efficacité. Toutes les matières grasses font l’affaire, mais tant qu’à faire, autant employer une matière grasse elle aussi plutôt « bonne » pour la santé, comme l’huile d’olive par exemple.

  21. jacques vallerand dit :

    Combien de gramme en poudre par jour ? Pourrais-tu en avoir en pilule ?

    • Benjamin - L’île aux épices dit :

      En poudre, une dose quotidienne entre 2 et 4 g est souvent conseillée. Non, nous n’aurons pas de pilule, car nous sommes des vendeurs d’épices et non de produits parapharmaceutiques.

  22. Américain dit :

    Comment le prendre pour soigner son hépatite B, car ses vertus peuvent avoir une bonne efficacité sur cette pathologie.

    • Benjamin - L’île aux épices dit :

      Bonjour,

      je ne suis pas qualifié pour vous dire si le curcuma peut ou non agir sur l’hépatite B, mais après vous avez dans l’article plusieurs manières de l’utiliser, il suffit d’en choisir une qui vous convienne.

  23. Zadig dit :

    Bonjour,
    Concernant l’infusion à partir de racine de curcuma, pourriez-vous m’indiquer le ratio poids (racine/volume d’eau) ?
    Merci pour cet article.

  24. mireille foucher dit :

    Vous donnez comme conseil de consulter le médecin, je suis désolée, mais beaucoup de médecins ne
    sont pas branchés médecine douce, aussi il est peut-être difficile d’avoir un avis.

    • Benjamin - L’île aux épices dit :

      Bonjour,

      je suis tout à fait d’accord avec vous, mais ça ne coute rien d’essayer d’en parler, et si le médecin n’est pas réceptif, il est possible d’en changer. Comprenez bien que je n’ai pas le droit de dépasser une certaine limite de conseil quand il s’agit de santé.

      Benjamin

  25. Mohand esposito dit :

    Bonjour,
    Puis-je utiliser le curcuma pour lutter contre l’apparitionn des polypes du colon, car j’en ai enlevés 5.
    Merci d’avance

    • Benjamin - L’île aux épices dit :

      Bonjour,

      ce n’est pas contre-indiqué en tout cas, après, il serait judicieux d’en parler à votre médecin.

      Benjamin

  26. Kossi Victor dit :

    Il y a deux mois j’ai connu le curcuma. J’aimerais savoir la tranche d’âge qui peut prendre le curcuma ? Comment l’utiliser pour le ventre pour le dégraisser ? Peut-on l’utiliser si une femme veut tomber enceinte ?
    Merci, victor depuis le TOGO

    • Benjamin - L’île aux épices dit :

      Bonjour, si vous ne faites pas partie des personnes qui ne doivent pas consommer du curcuma (voir cet article), il peut se consommer à tout âge, en tout cas en usage alimentaire. Pour savoir comment maigrir avec le curcuma, consultez cet article. Le curcuma est seulement déconseillé, hors usage alimentaire, chez les femmes déjà enceintes, mais sinon, pas de souci.

      Benjamin

      • giraudet dit :

        bonjour j’ai une bronchite depuis un mois malgré les antibios je tousse toujours est ce que le curcuma me fera du bien si j’en prends et a quelle dose merci

        • Benjamin - L’île aux épices dit :

          Bonjour, le curcuma n’est pas l’épice la plus anti-tussive, mais au delà de cela, avoir une bronchite qui dure un mois n’est pas normal, il faut retourner voir votre médecin, voire un autre médecin pour avoir un second avis.

  27. Rodet Danielle dit :

    Une cuillérée à café de curcuma saupoudrée de poivre mélangée avec de l’huile d’olive tous les matins à jeun, qu’en pensez-vous ?

    • Benjamin - L’île aux épices dit :

      Bonjour, j’en pense qu’il faut aimer ! Si vous ne faites pas partie des personnes à qui sont contre-indiqués ces 3 ingrédients, alors je trouve que le mélange est intéressant, ce sont 3 excellents produits pour la santé s’ils sont de qualité.

  28. Roger dit :

    Comment en prendre régulièrement, miel et curcuma.

  29. Robaglia dit :

    Bonjours,
    Merci pour vos précieuses informations sur le curcuma, vraiment c’est très clair et instructif.
    Merci merci.

  30. Agathe dit :

    Bonjour, j’ai des reflux gastro-œsophagien, comment utiliser le curcuma pour me soigner ? Parce que j’en ai marre d’avaler des comprimés depuis un an. Merci de m’aider.

    • Benjamin - L’île aux épices dit :

      Bonjour, je sais que le curcuma est traditionnellement utilisé pour soulager différents troubles gastro-intestinaux, dont les reflux gastro-oesophagiens, en inhibant la sécrétion d’acide gastrique. Cependant, il faut demander conseil à votre médecin en amont, s’il vous donne le feu vert, ajoutez le curcuma à votre alimentation, en l’associant à un peu de matière grasse : en effet, cela augmentera la biodisponibilité du curcuma, ce qui se fait habituellement avec du poivre, mais le poivre est à proscrire dans votre cas car c’est un irritant pour l’estomac.

      Toujours si votre médecin vous donne le feu vert, vous pouvez essayer les méthodes de l’infusion et du miel d’or (miel au curcuma) décrites dans l’article.

  31. Aubouin dit :

    Merci pour tous ces conseils et j’ai pris notes, cordialement.

  32. Salma dit :

    Bonjour, moi j’ai de l’arthrose un peu partout et des problèmes intestinaux. On m’a enlevé la vésicule et j’ai le foie fragile. Pourrai-je prendre le curcuma comme indiqué ci-dessus. Merci.

  33. Michele GILLET dit :

    Bonjour, merci pour ces infos, peut-on, pour varier les plaisirs et l’utiliser quotidiennement, l’incorporer à nos repas ? et comment ? crue, cuite ?

    • Benjamin - L’île aux épices dit :

      Bonjour, oui, il y a tout un paragraphe dédié à l’usage en cuisine du curcuma, qui est mon usage préféré. Le curcuma, on peut l’utiliser plus ou moins partout, en tout cas dans les recette salées, à raison de 2 à 3 g de poudre par jour et par personne dans vos préparations culinaires (environ 1 cuillère à café).

      Associez la poudre de rhizome à quelques pincées de poivre et si possible un peu de matière grasse : huile d’olive, beurre, etc.

  34. Couvrat dit :

    Bonjour j’habite la Réunion. Pouvez me donner les doses exactes curcuma / gingembre / poivre noir. Je suis sous levothyrox est-ce compatible ? Merci pour votre réponse.

    • Benjamin - L’île aux épices dit :

      Bonjour, pour le levothyrox, demandez conseil auprès de votre médecin. Ensuite, j’ai déjà donné les doses : 9 / 5 / 1, donc 9 cuillères à café de curcuma pour 5 de gingembre et 1 de poivre, ou 9 g de curcuma pour 5 g de gingembre et 1 g de poivre, etc.

  35. Amalfi dit :

    Merci pour tous vos conseils, j’ai deja commencé la cure, mais je ne savais pas pour le poivre noir.

  36. Charlie dit :

    Copiez-la pour la partager facilement avec vos amis.

  37. sylvie dit :

    Bonjour, j’aimerais savoir si je peux faire une infusion au citron bio avec du miel, en y ajoutant du curcuma, du gingembre et du poivre ?

  38. sol dit :

    Bonjour
    On m’a offert 1 kg de curcuma en poudre, c’est gentil car j’ai mal partout. Je voudrais savoir comment le prendre en poudre de façon très simple.
    Par exemple, une cuillère de curcuma dans une cuillère de yaourt ? Merci.

    • Benjamin - L’île aux épices dit :

      Bonjour,

      je donne tous ces conseils dans le paragraphe « Comment utiliser le curcuma pour se soigner ? », mais oui, si la saveur du curcuma ne vous gêne pas, vous pouvez le prendre dans un yaourt sans problème.

      Benjamin

    • Laffaille dit :

      Combien de fois par jour ?

  39. josette Salas dit :

    Bonjour,

    J’ai fait pousser du curcuma dans mon jardin, pourriez-vous m’indiquer le moment propice à sa récolte, et comment traiter ses racines pour sa conservation et son utilisation dans le temps (le feuillage est-il ?) Merci pour votre aimable réponse.
    Bien cordialement.

    • Benjamin - L’île aux épices dit :

      Bonjour,

      je ne suis pas spécialiste de ce genre de questions, mais déjà il faut vous assurer que votre curcuma soit une espèce comestible, ensuite, je sais qu’on effectue la récolte lorsque les feuilles sèchent. Par la suite, pour faire du rhizome une épice, il faut :

      – Faire bouillir les rhizomes.
      – Retirer la peau des rhizomes sans les abimer.
      – Étalez les rhizomes sur une plaque.
      – Les laisser sécher en les exposant au soleil.
      – Une fois bien sec, moulez-les avec un moulin à épice.

      Sinon, une manière simple de faire est de congeler les racines, de les sortir quand vous en avez besoin et de les râper avec une bonne râpe à muscade. C’est une bonne manière d’avoir un curcuma toujours frais.

      Benjamin

  40. MADINGOU dit :

    Je ne doute plus des effets multiples du curcuma sur la santé pour l’avoir testé dans de multiples occasions.

  41. Boisseau dit :

    Merci, je ne pouvais plus m’accroupir, sauter avec mes petits enfants. Le matin pour mettre mes chaussons quelle galère, j’avais mal aux reins, je n’y arrivais pas. Un jour un ami m’a vanté les bienfaits du Curcuma, j’ai essayé ! Miracle au bout de quelques jours, je pouvais m’accroupir, me baisser. Même jouer à sauté mouton avec mes ptits loulous . J’ai 70 ans, que du bonheur !

    • medline dit :

      Comment l’avez vous pris svp ? J’ai également 70 ans et suis malheureuse de me déplacer difficilement, surtout que je suis très active.

  42. Le Corre Nicole dit :

    Vous parlez en grammes mais ça n est pas facile de savoir ce que ça représente par ex 2 grammes moi je Le prends avec une petite cuillère ( une pointe ) je ne sais pas ce que ça représente merci de me guider

    • Benjamin - L’île aux épices dit :

      1 cuillère à café de curcuma représente environ 5 g de curcuma. Donc 2 g de curcuma, c’est environ 1/2 cuillère à café. Voilà !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *