Les contre-indications du gingembre

Excellent pour la santé, il existe des cas où il faut prendre des précautions avec l’épice !


dangers du gingembre


Avant-propos :

Le gingembre est un rhizome excellent pour la santé, il possède des vertus anti-inflammatoires, antiseptiques, antiémétiques, facilite la digestion, stimule le système sanguin, réduit le taux de glycémie et de cholestérol, soulage les nausées, etc.

Tous ces bienfaits nous font oublier que, comme tous les produits naturels utilisés comme remèdes, s’il est mal pris ou consommé par la mauvaise personne, il peut s’avérer nocif, voire dangereux.

Découvrons ensemble quelles sont les contre-indications à la prise de gingembre, les effets secondaires, indésirables, et les éventuels dangers liés à sa consommation. Cet article est purement informatif, en cas de doute, prenez toujours conseil auprès de votre médecin.

NB : Par ici pour acheter du bon gingembre en poudre !

Les contre-indications du gingembre

Vous ne devez pas prendre de gingembre en cas de :

Problèmes de coagulation

En effet, le gingembre possède des propriétés anticoagulantes naturelles, inhibant la coagulation du sang. Si vous avez déjà des soucis de coagulation, le gingembre peut donc amplifier le problème et aggraver ce trouble sanguin.

Conséquences possibles : de petits saignements à des hémorragies plus sérieuses.

Les personnes souffrant de problèmes de coagulation doivent prendre l’avis de leur médecin avant de consommer du gingembre.

Avant une intervention chirurgicale

Pour la même raison que la contre-indication en cas de souci de coagulation, le gingembre est contre-indiqué avant une opération chirurgicale, afin d’éviter de favoriser les saignements excessifs.

Calculs biliaires

Avec ses vertus stimulantes des sécrétions biliaires, la racine est déconseillée en cas de calculs biliaires (colélitiase).

Les personnes qui ont des problèmes de calculs biliaires doivent prendre l’avis de leur médecin avant de consommer du gingembre.

Maigreur

Il faut savoir que le gingembre permet de perdre du poids, en tout cas d’accompagner un régime, il est donc tout indiqué pour les personnes qui cherchent à perdre du poids.

Il est donc déconseillé aux personnes en sous-poids de consommer trop de gingembre afin de ne pas aggraver la maigreur. Voir notre article le gingembre et le citron pour maigrir.

Ulcères

Le gingembre frais non mâché peut causer une occlusion intestinale.

Interactions médicamenteuses

Le gingembre est un remède naturel au diabète, à l’hypertension, et il agit comme anticoagulant, ses effets peuvent donc amplifier les effets des traitements pour ces maux. Les personnes sous traitement médicamenteux doivent prendre l’avis de leur médecin avant de consommer du gingembre.

Traitements anticoagulants

Il est déconseillé de prendre du gingembre en cas de prise d’anticoagulants ou bêtabloquants, parce qu’il peut décupler leurs effets et augmenter les risques d’ecchymoses et de saignements. Citons surtout la warfarine, le fenprocoumon et les salycilates comme l’aspirine, le clopidogrel (Plavix), le diclofénac (Voltaren, Cataflam, etc.), l’ibuprofène (Advil, Motrin, etc.), naproxène (Anaprox, Naprosyn, etc.), la daltéparine (Fragmin), l’énoxaparine (Lovenox), héparine, etc.

Traitement contre le diabète

Il est aussi déconseillé de prendre du gingembre en cas de prise de traitement contre le diabète, citons par exemple : le glimépiride (Amaryl), le glyburide (DiaBeta, Glynase PresTab, Micronase), l’insuline, la pioglitazone (Actos), la rosiglitazone (Avandia), chlorpropamide (Diabinese), glipizide (Glucotrol), le tolbutamide (Orinase), etc.

Traitement contre l’hypertension et problèmes cardiaques

Il est aussi déconseillé de prendre du gingembre en cas de prise de traitement contre l’hypertension, car le gingembre pourrait réduire la pression artérielle de la même manière que certains médicaments pour la pression artérielle et les maladies cardiaques, citons par exemple : la nifédipine (Adalat, Procardia), le vérapamil (Calan, Isoptin, Verelan), le diltiazem (Cardizem) , l’isradipine (DYNACIRC), félodipine (Plendil), l’amlodipine (Norvasc), etc.

Autres interactions possibles

Il convient aussi de prendre quelques précautions avec les médicaments comme les antiacides, les antihistaminiques et les médicaments pour la perte de poids.

Interactions avec d’autres produits naturels

De même, certaines herbes, épices, et autres remèdes naturels sont déconseillés en cas de consommation de gingembre, citons (liste non-exhaustive) :

  • pour leurs effets anticoagulants : ail, oignon, clou de girofle, fève tonka, ginseng, graines de lin, curcuma, ginkgo, chardon-Marie, extrait de pépins de raisins, quercetine, angélique, vitamine E, etc.
  • pour leurs effets sur la glycémie : ail, aloe vera, cannelle, chardon-Marie, Q10, curcuma, ginkgo, ginseng, omega-3, etc.

Les effets indésirables du gingembre

Le gingembre se trouve sur la liste des aliments « généralement reconnus comme sûrs » par la FDA. Consommé en quantité correcte, il ne possède pas d’effets secondaires néfastes. On conseille de ne pas dépasser 4 g par jour. Pour en savoir plus, consultez notre article sur les doses quotidiennes de gingembre à prendre.

En cas de surdosage de gingembre, il est possible de voir apparaître certains effets secondaires indésirables, principalement : brûlures et maux d’estomac, gaz et ballonnements, diarrhée, menstruations plus abondantes et nausées, alors qu’en dose classique le gingembre est un remède à la nausée.

À la moindre alerte, il suffit alors de réduire les doses pour que ces inconvénients disparaissent.

Pour information, il existe des cas assez rare d’allergie au gingembre qui peut provoquer une éruption cutanée.

Le cas des femmes enceintes

Nombreuses sont les femmes qui prennent du gingembre pour apaiser les nausées causées par la grossesse, c’est en effet un des remèdes les plus efficaces contre l’envie de vomir. Il convient d’être prudent et de s’en tenir à des dosages alimentaires, car à haute dose, le gingembre peut provoquer des contractions utérines.

De plus, il pourrait potentiellement interférer avec l’absorption du fer alimentaire et des vitamines liposolubles.

Il est fortement déconseillé de consommer de l’infusion de gingembre dans les dernières semaines de la grossesse en raison du risque de saignement.

Les femmes enceintes doivent prendre l’avis de leur gynécologue avant de consommer du gingembre.


Sur l’Ile aux épices, nous avons sélectionné pour vous la meilleure qualité de gingembre, en poudre ou en racine, au meilleur prix :

Acheter du gingembre


Quelques infos…

Le gingembre est utilisé depuis plus de 5 000 ans en Chine et en Inde, que ce soit en cuisine ou comme remède naturel, notamment en médecine Ayurvédique, où on la considère comme l’épice la plus « sattvic », c’est-à-dire l’une des plantes les plus essentielles.

On le nomme aussi Vishava-bheshaj, soit le « remède universel », ou encore Maha-aushadhi, le « remède à large spectre ».

Pour aller plus loin, consultez :

Le gingembre est-il vraiment aphrodisiaque ?

Gingembre et ginseng

Comment consommer le gingembre ?

Le gingembre empêche-t-il de dormir ?

Résumé
Les contre-indications du gingembre
Nom article
Les contre-indications du gingembre
Description
Une descriptions des différentes précautions à prendre avant de consommer du gingembre.
Auteur
RSS
Follow by Email
Facebook
Imprimer
Twitter
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


11 réflexions sur « Quels sont les dangers et effets indésirables du gingembre ? »

    1. Bonjour, aucun si elle ne dépasse pas 2 g de gingembre séché par jour, je vais faire paraitre un article sur le gingembre et la nausée dans quelques jours, notamment pendant la grossesse.

    1. Bonjour, toute personne souffrant d’une pathologie doit prendre l’avis de son médecin traitant avant de faire une cure.

  1. Un insuffisant cardiaque avec artérite peut-il prendre du gingembre confit et après une néphrectomie car urologue a contre-indiqué les anti-inflammatoires non stéroïdiens, merci.

    1. Bonjour, honnêtement, je ne pense pas qu’il y ait de problème, mais demandez toujours l’approbation du médecin au cas où.

    1. Bonjour, cette question, il faut la poser à quelqu’un qui vend des gélules, nous nous sommes spécialisés dans les épices.