Comment consommer le gingembre ?

Comment préparer, cuisiner et consommer le gingembre sous toutes ses formes ?


comment utiliser et consommer du gingembre


Le gingembre est une épice par excellence qu’on retrouve dans toutes les cuisines du monde sous différentes formes : racines fraiches, racines séchées, en poudre, confit, etc.

Vous souhaitez en utiliser, mais pour cela, il faut répondre à certaines questions : comment le choisir, le conserver ? Comment le préparer ? Quand et où l’utiliser ? Quels sont les dosages ? Etc.

Répondons ensemble à toutes ces questions pour que vous puissiez intégrer ce merveilleux rhizome à votre cuisine quotidienne le plus facilement du monde.

Le gingembre frais

Comment le choisir ?

Une belle racine de gingembre est une racine bien ferme à la couleur brun clair. Si vous pouvez casser une racine, regardez la chair qui doit être jaune pâle, juteuse et très parfumée.

Comment le conserver ?

À température ambiante, le gingembre frais se conserve bien 15 jours, au réfrigérateur, il se conserve plusieurs semaines. Dans ce cas, ne le mettez pas dans le tiroir à légumes pour ne pas le faire moisir avec l’humidité.

Ma manière préférée de conserver le gingembre frais est de le congeler. Au moment de s’en servir, il suffit de râper la quantité nécessaire et de la remettre au congélateur.

Si la racine est entamée, protégez l’entame avec du film étirable, ou alors versez 1 cm de vinaigre blanc dans un bocal, puis déposez-y le gingembre, la partie entamée dans le vinaigre, et réservez au réfrigérateur.

Comment le préparer ?

  1. Épluchez la peau de la racine avec un couteau. Vous pouvez employer un économe, mais le couteau est plus pratique. La peau est comestible lorsque le rhizome est jeune et frais, mais il est rare d’en trouver dans le commerce.
  2. Une fois pelé, utilisez-le tranché, râpé, haché ou coupé en fins bâtonnets, selon votre référence.

Quand l’employer ?

L’intensité, la puissance et le piquant du gingembre frais ne seront pas les mêmes en fonction du moment où vous l’ajouterez dans la cuisson. Contrairement aux piments, plus vous allez cuire le gingembre, plus il va perdre en puissance et en piquant.

Quelle dose de gingembre utiliser ?

Tout dépend des goûts et de la place du gingembre dans le plat, mais comptez 1 cm de racine pour 1 personne.

Où l’employer ?

Cuisine salée :

Le gingembre s’emploie absolument partout en cuisine salée. C’est un ingrédient qui apporte sa saveur chaude citronnée et relevée dans de nombreuses gastronomies orientales et asiatiques : Pakistan, Irak, Thaïlande, Sri Lanka, Chine, Inde, Japon, etc.

Ajouté en début ou fin de cuisson selon l’intensité recherchée, le gingembre parfume absolument toutes les viandes : viandes blanches, viandes rouges, carpaccios, mais aussi les viandes grasses comme le canard ou le porc qu’il permet d’alléger.

C’est une épice parfaite pour relever et aromatiser les légumes et champignons, que ce soit des légumes vapeurs, des poêlées, des légumes au wok, les purées de légumes, etc.

Le gingembre accompagne à merveille les plats de poissons, quels qu’ils soient : grillés, marinés, en papillotes, même crus, c’est le condiment d’accompagnement des sushis et sashimis du Japon. C’est aussi un aromate idéal pour les autres produits de la mer : crustacés (surtout les crevettes et gambas), coquillages, etc.

Le gingembre épice aussi les marinades, toutes les sauces (notamment au lait de coco), les courts-bouillons, les soupes, pot-au-feu, bouillons, les currys indiens, chutney, les vinaigrettes, etc.

Coupé en très petits morceaux ou râpé, il peut être utilisé cru directement saupoudré sur les aliments dans l’assiette.

Il se marie traditionnellement à l’ail et à l’oignon pour accompagner tous les plats cités ci-dessus. En Thaïlande, on y ajoute en plus de la citronnelle fraîche, et ce mélange sert de base à toute la cuisine.

Cuisine sucrée :

Que ce soit en confiserie ou en pâtisserie, le gingembre peut s’employer partout dans la cuisine sucrée.

C’est un condiment qui se marie parfaitement avec les desserts fruités les plus divers : tartes, compotes, poêlées, crumble, tatin, salades de fruits, ou même directement sur les fruits frais. Par exemple, râpez un peu de gingembre frais sur des morceaux d’ananas frais, vous m’en direz des nouvelles.

Le gingembre se marie particulièrement bien avec les pommes, fraises, bananes, rhubarbe, kiwis, poire, etc.

L’association du gingembre avec le chocolat est toujours une réussite. Vous pouvez en ajouter dans toutes les recettes, par exemple : mousse au chocolat, biscuit, brownies, cake, crème, coulant, truffes, fondant, macarons, pâte à tartiner maison, etc.

Sinon, vous pouvez en ajouter dans toutes les préparations à dessert : cookies, biscuits, muffins, macarons, gâteux, etc.

Boissons :

Le gingembre est une épice parfaite pour préparer des boissons.

C’est un ingrédient principal du mélange d’épices chai qui sert à parfumer le thé chai indien. On peut aussi faire un thé ou une infusion de gingembre, qui est une des meilleures manières de profiter des bienfaits du gingembre.

Vous pouvez en ajouter à l’ensemble de vos boissons chaudes : café, thés, infusions, lait chaud, chocolat chaud, etc.

La racine de gingembre associée à du citron permet de préparer une limonade rafraîchissante et désaltérante une fois mélangée à de l’eau pétillante.

C’est la base du jus de gingembre ou gnamakoudji, une des boissons les plus populaires au Sénégal, en Côte d’Ivoire, en Guinée, au Mali ou au Maroc, notamment pendant le Ramadan, mais c’est aussi une boisson énergétique qu’on retrouve un peu partout en Asie du Sud-est.

Le gingembre sec (en poudre)

Quelle est la différence entre gingembre frais et gingembre sec ?

La principale différence entre gingembre frais et sec, c’est que le gingembre sec est plus piquant et chaud que le frais, mais son parfum est moins complexe et frais que le gingembre frais.

Sinon, tout ce qui a été dit sur le gingembre frais convient au gingembre sec.

Attention, il faudra adapter les quantité de gingembre en poudre et gingembre frais, car 1 g de gingembre en poudre n’équivaut pas à 1 g de gingembre frais.

Comment le choisir ?

La meilleure manière de choisir le gingembre en poudre est de le sentir et le goûter. Il doit être parfumé et piquant.

Comment le conserver ?

Le gingembre en poudre se conserve dans un récipient hermétique, à l’abri de la lumière et de l’humidité.

Quelle dose de gingembre en poudre utiliser ?

Tout dépend du plat et de votre goût pour l’épice, mais comptez en général 1 petite cuillère à café de poudre de gingembre pour un plat pour 2 personnes.

Où l’employer ?

Le gingembre en poudre s’utilise comme le gingembre frais, reportez-vous donc à l’utilisation du gingembre frais pour savoir quoi en faire.

En plus de l’usage déjà cité, le gingembre en poudre s’utilise dans la confection de nombreux mélanges d’épices maison, comme le mélange pain d’épices, cinq épices, curry, colombo, etc.

Des contre-indications

Il existe un certain nombre de contre-indications et d’interactions médicamenteuses à la prise de gingembre, consultez notre article sur les contre-indications du gingembre pour les connaitre.


Sur l’Ile aux épices, nous avons sélectionné pour vous la meilleure qualité de gingembre, en poudre ou en racine, au meilleur prix :

Acheter du gingembre séché


Les autres formes de gingembre

On retrouve parfois le gingembre sous d’autres formes : en conserve, confit, déshydraté, cristallisé, en purée, conservé dans du vinaigre (le gari japonais), etc.

Ce sont généralement des produits prêts à l’emploi qui ne nécessite pas de transformation. On peut s’en servir de la même manière que tout ce qui a déjà été dit, citons tout de même :

  • les lamelles de gingembre japonais mariné dans du vinaigre (gari) servent à rafraîchir le palais entre deux bouchées de sushis ou de sashimis.
  • Le gingembre confit se mange comme gourmandise et se cuisine comme un fruit confit principalement dans la cuisine des desserts, à ajouter directement dans la pâte. Vous pouvez essayer notre recette du gingembre confit maison, c’est simple et facile à préparer.

Quelques mots sur le gingembre

Le gingembre est le tubercule d’une plante originaire d’Asie où il est cultivé et utilisé depuis plus de 3 000 ans, à la fois pour ses vertus médicinales que pour son incroyable saveur.

De la Chine et l’Inde, le gingembre envahit sud de l’Europe, Moyen-Orient et tout le pourtour Méditerranéen. Ce sont les Portugais et les Espagnols qui l’amenèrent respectivement en Afrique et dans les Antilles.

En France, c’est d’abord pour ses vertus aphrodisiaques qu’il est reconnu, puis pour ses propriétés gustatives. D’ailleurs, il est très répandu au Moyen Âge et on le retrouve dans de nombreuses recettes médiévales. Découvrez notre article sur comment utiliser le gingembre comme aphrodisiaque.

C’est un ingrédient central des cuisines du monde, et des pharmacopées traditionnelles. Le gingembre soulage les nausées, permet de faciliter la digestion, soulager les maux d’estomac, stimuler du système sanguin, ou encore d’accompagner les régimes. Découvrez notre article pour savoir comment maigrir grâce au gingembre.

Par principe de précaution, il est meilleur d’éviter le gingembre pendant la grossesse, ou en tout cas, de ne pas dépasser des dosages alimentaires. Il n’existe pas vraiment de contre-indication à consommer du gingembre dans la cuisine, seulement quelques effets secondaires en cas de surdosage : brûlures d’estomac, flatulences, ballonnements, etc.

Résumé
Comment utiliser le gingembre ?
Nom article
Comment utiliser le gingembre ?
Description
Un article qui explique comment préparer, cuisiner et consommer le gingembre sous toutes ses formes.
Auteur
RSS
Follow by Email
Facebook
Imprimer
Twitter
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


5 réflexions sur « Comment utiliser le gingembre en cuisine de A à Z ! »

    1. Aucun problème, j’ai eu un ulcère et étant végétarien je consomme beaucoup de gingembre. Comme l’ail, c’est un bénéfice à la santé.