Soulager une brûlure de piment


soulager un piment qui pique


Vous avez croqué dans un piment trop fort ? Vous vous êtes frotté les yeux ou le nez après avoir manipulé du piment, et ça pique fort ? Voici quelques astuces pour soulager la sensation de piquant et de brûlure rapidement.

Pourquoi un piment pique ?

Les piments contiennent tous une molécule naturelle appelée la capsaïcine. Cette substance chimique provoque la sensation de piquant des piments (Capsicum) au contact des muqueuses, mais c’est elle qui donne aussi les effets bénéfiques pour la santé au piment.

En effet, quand la capsaïcine entre au contact des récepteurs de la douleur des muqueuses de la bouche, du nez ou des yeux, une réaction chimique se produit et envoi un signal de douleur au cerveau. La sensation de brûlure est très variable d’une personne à l’autre et peut durer de quelques secondes jusqu’à plusieurs heures.

La concentration en capsaïcine est variable selon les piments, et se mesure sur l’échelle de Scoville qui permet d’avoir une idée de la puissance des piments. La mesure s’effectue en faisant des dissolutions successives de piment dans de l’eau sucrée jusqu’à ce que la sensation de brûlure ne soit plus perceptible, c’est donc une échelle très subjective.

Pour vous faire une idée, des flocons de piment d’Alep font 10 000 Unités Scoville (US), cela signifie que si on dissout 1 g de ce piment dans 10 litres d’eau sucrée, on sentira encore le piquant. À titre de comparaison, le piment Carolina Reaper, le plus fort du monde, fait jusqu’à 2 200 000 US, donc on sent encore le piquant après dilution dans 2 200 L d’eau sucrée !

Méthodes pour calmer une brûlure de piment

La capsaïcine est une molécule liposoluble, c’est-à-dire qu’elle se dissout dans les corps gras. Boire de l’eau ou sucer un glaçon n’auront pas spécialement d’effet sur la sensation de brûlure. Voici les différentes méthodes par ordre d’efficacité.

Boire du lait

C’est sûrement la méthode la plus efficace. Le lait est riche en caséine, une protéine qui va dissoudre la capsaïcine et neutraliser son action sur les récepteurs de douleur des muqueuses.

Comment l’utiliser ? Un bain de bouche de lait va nettoyer la bouche de la capsaïcine. Si la sensation de brûlure descend dans la gorge, avalez le lait pour la neutraliser. La brûlure concerne le nez ou les yeux, vous pouvez effectuer un lavage oculaire ou nasal avec le lait pour stopper la brûlure. La brûlure concerne les mains ou une plaie, trempez la zone du lait.

Astuce : du lait frais aura une action rafraîchissante qui aura pour effet une action plus rapide sur le feu du piment.

Prendre d’autres produits laitiers

Tous les produits laitiers à base de lait animal pourront aider à soulager la chaleur excessive provoquée par le piment : yaourt, fromage, lait fermenté, crème, beurre, babeurre, crème glacée, etc. Ajouter de ces produits laitiers dans un plat est aussi une astuce pour rattraper un plat trop pimenté ou épicé.

Se rincer la bouche à l’huile

Si vous n’avez que cela sous la main, rincez vous la bouche en feu à l’huile, quelle qu’elle soit : huile d’olive, de tournesol, de colza, etc.

Vous pouvez avaler une fois la bouche rincée.

Se rincer la bouche à l’eau sucrée

Si vous n’avez pas de lait ou de produits laitiers, vous pouvez gagner du temps grâce à de l’eau sucrée. Mettez une cuillère de sucre ou de miel dans un petit verre d’eau et mettez le mélange en bouche, sans l’avaler.

Cette méthode ne neutralise pas la capsaïcine, et ne nettoie pas la bouche. Le soulagement qu’elle entraîne est similaire à celui avec le lait, mais uniquement tant que l’eau sucrée reste en bouche. Vous devez donc garder en bouche le mélange pour gagner du temps, jusqu’à ce que la sensation de chaleur disparaisse toute seule, et ne vous en faites pas, elle finira par partir d’elle-même.

Cette méthode n’a pas de réel effet pour les brûlures autres que la bouche ou la langue.

Mâcher un morceau de pain ou des chips

Si vous n’avez que cela, mâchez longuement un morceau de pain ou des chips. L’amidon qu’ils contiennent a de longues chaînes de glucose qui se lient à la capsaïcine, ce qui réduit la sensation de brûlure. Les chips sont en plus riches en matières grasses, et seront donc plus efficaces.

Cela peut fonctionner avec tous les aliments contenant de l’amidon, comme les pâtes, le riz, la pomme de terre, les légumes secs, les céréales, etc.

Boire de l’alcool

La capsaïcine est soluble (dans une moindre mesure) dans l’alcool, donc, si vous n’avez que cela sous la main, vous pouvez essayer de boire un verre. Le souci, c’est que déjà, l’efficacité dépend du taux d’alcool, boire une bière ou même un verre de vin ne sera pas ou peu efficace. De plus, le risque est de répandre la capsaïcine et donc la sensation de brûlure dans la bouche ou la gorge.

C’est sûrement la méthode la moins efficace et la plus risqué, à utiliser en cas d’extrême nécessité.

Rassurez-vous tout de même…

Il n’y a aucun danger pour votre santé lié à cette sensation, aussi désagréable soit-elle, de brûlure de piment. Les cas où la consommation de piment ont entraîné des soucis de santé ont toujours été liés à des problèmes de santé déjà existant, que l’on détaille dans notre article sur les dangers liés aux piments : ulcères, hémorroïdes, etc.

En effet, la chaleur intense que vous ressentez… n’existe pas ! La molécule de capsaïcine ressemble exactement à un neuromédiateur de la brûlure, donc quand elle se fixe sur les récepteurs somatiques d’une muqueuse, le cerveau la perçoit, à tort, comme une brûlure.

C’est pourquoi on parle de sensation de brûlure, et non de brûlure physique ou de lésion. Notre cerveau se fait duper en indiquant une douleur qui n’existe pas.

Quelques conseils génériques

Le meilleur moyen d’éviter de passer un sale moment et de finir la bouche en feu est de mettre en place quelques actions préventives :

  • porter des gants en cas de manipulation de piment vraiment très forts
  • ne pas se toucher les yeux ou le nez
  • bien se laver les main (et les ongles), idéalement avec du liquide vaisselle
  • ne consommer que les piments que vous connaissez
  • ne pas vous surestimer votre tolérance au piment
  • évitez les piments les plus forts pour les non-initiés : Carolina Reaper, Bhut Jolokia, Trinidad Moruga Scorpion, piment Naga, piment Wiri Wiri, etc.
  • consultez notre article « quel piment choisir » pour trouver le piment qui vous conviendra parfaitement, et qui ne vous arrachera pas la bouche

Évitez de boire de l’eau, au risque de propager la capsaïcine dans toute la bouche, sans effet bénéfique.

Dans la cuisine, les conseils cités précédemment peuvent permettre de rattraper un plat trop pimenté : ajoutez du lait, un produit laitier, du sucre, du miel, etc.



acheter du piment

Sur l’Ile aux épices, nous avons sélectionné pour vous une gamme de piments de qualité, du plus doux aux plus forts, au meilleur prix :

Acheter du piment



Notez et partagez la recette !
recipe image
La recette :
Soulager une brûlure de piment
Publiée le :
Préparation :
Cuisson :
Temps de préparation :
Note :
51star1star1star1star1star Based on 23 Review(s)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Une réflexion sur « Comment soulager une brûlure de piment rapidement ? »