Golden Milk : Recette et bienfaits du lait d’or au curcuma !

Golden Milk, la boisson aux mille vertus

Préparation de la recette : 5 min
Pour : 2 bol de golden milk

golden milk, lait d'or ou lait curcuma


Qu’est-ce que le Golden Milk ?

Le golden milk, comme le moon milk, est un lait de coco aux épices (curcuma et poivre) bu comme un remède dans la médecine traditionnelle ayurvédique, médecine désormais reconnue par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé).

Il est connu depuis la nuit des temps en Inde, consommé en quantité par les yogis (ascète ou sage pratiquant le yoga et la méditation), alors que cela fait que quelques années que les personnes soucieuses de leur santé et de leur bien-être de chez nous commencent à le consommer.

Il faut dire que ce breuvage miracle surf sur les tendances culinaires et bien-être du moment : vegan, sans gluten, bien-être, hype, etc.

Il porte pas mal de nom : turmeric latte, lait d’or, lait ayurvédique, lait miracle, etc. Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il fait parler de lui !

C’est une boisson employée pour se soigner, mais elle est aussi délicieuse, avec une saveur douce et subtile, et il est très facile d’en préparer soi-même. Elle possède une jolie couleur dorée que l’on doit au puissant colorant qu’est le curcuma.

 

 

Quels sont les bienfaits du golden milk ?

On boit le lait d’or pour le plaisir et aussi pour ses nombreux effets sur la santé qui sont majoritairement dus à l’association curcuma et poivre. Les bienfaits du curcuma sont certes impressionnants, mais sont véritablement efficaces quand on l’associe aux bienfaits du poivre.

Pour être plus précis, c’est la curcumine du curcuma qui va intéragir avec la pipérine du poivre piper negrum. Pour en savoir plus, consultez notre article sur les méthodes pour profiter des vertus du curcuma.

La curcumine est riche en polyphénols qui contient plus de 150 substances thérapeutiques aux vertus antioxydantes, anti-inflammatoires, cicatrisantes, etc.

 

Les principales propriétés du golden milk sont :

– régulateur du cholestérol

– Anti-inflammatoire

– Antioxydant

– Antiseptique

– Régule le métabolisme

– Détoxifie pour le foie

– Booste la mémoire et la fonction cérébrale

– Analgésique (efficace pour soulager les migraines)

– Effet minceur

– Digestif

– Renforce le système immunitaire (antibactérienne et antiseptique)

– Soulage les troubles neurologiques

– Régule l’hypertension artérielle

– Antidépresseur (efficace en cas de déprime et de morosité)

– Soigne les problèmes de peau

 

De plus, dans sa version traditionnelle, la boisson possède aussi les vertus du lait et de l’huile de coco, les principales étant :

– Protection cérébrale contre les maladies dégénératives (Parkinson, Alzheimer, etc.)

– Antifongique

– Vertus amincissantes

– Équilibre hormonal avec action sur la thyroïde et les glandes adrénalines

– Facilite la digestion

– Contre le diabète en stabilisant le sucre dans le sang

– Contre les maladies de peau telles que l’eczéma ou le psoriasis

– Anti-cholestérol : augmente le bon cholestérol (HDL) et réduit le mauvais (LDL)

 

Selon les variantes (voir dernier paragraphe), on peut ajouter d’autres épices qui ajoutent encore d’autres bénéfices sur le corps.

Pour profiter de tous ces effets, il suffit de boire 1 ou 2 verres de golden milk, bu à tout moment de la journée.

 

 

Recette du golden Milk :
Ingrédients pour la recette classique (pour 2 personnes)

– 2 grands verres de lait de coco (ou un autre lait végétal, sinon du lait de vache)
– 1 cuillère à soupe d’huile de coco
– 1 cuillère à café de curcuma en poudre
– 2 tours de moulin à poivre (1 grosse pincée de poivre noir moulu)
– Facultatif : du miel

 

Préparation de la recette :

– Versez un filet de lait de coco dans un casserole et délayez la poudre de curcuma. Une fois le mélange relativement homogène, versez le reste du lait. Mélangez bien sans faire de grumeaux.

– Faites chauffer à feu léger. Quand le lait devient bien chaud et commence à fumer, ajoutez l’huile de coco. Arrêtez la cuisson juste avant l’ébullition.

– Ajoutez le poivre hors du feu et sucrez si vous le souhaitez, avec du miel la boisson en sera que meilleure pour la santé.

 

Déclinaisons de golden milk :

On peut décliner la recette soit pour la rendre meilleure à boire, ou bien pour augmenter son champ d’action sur le corps. À la recette de base, je vous propose quelques variantes de lait d’or avec des ingrédients supplémentaires :

 

– Golden milk pour se réveiller : à la recette de base, ajoutez 5 g de thé (noir ou vert), avec un bâton de cannelle de Ceylan et 3 g de gingembre en poudre, cela donnera une boisson plus énergisante qui vous mettra sur pied le matin.

– Golden milk chai : à la recette de base, ajoutez un mélange d’épices chai soit : 2 bâtons de cannelle, 3 étoiles de badiane,  1/2 cuillère à café de gingembre en poudre,  1/2 cuillère à soupe d’épices cardamome et 1/2 cuillère à café de clou de girofle.

– Golden milk gourmant : à la recette de base, ajoutez 1 cuillère à café de mélange d’épices pour speculoos ou d’épices pour pain d’épice.

– Golden milk du soir : à la recette de base, ajoutez 3 étoiles de badiane

– Golden milk réconfortant : à la recette de base, ajoutez 1 gousse de vanille de Tahiti par exemple, et pourquoi pas 1 bâton de cannelle.

 

Bref, vous aurez compris que les variantes sont infinies, à vous de faire vos propres tests pour trouver un bon équilibre entre plaisir et bien-être ! Avant de vous lancer dans votre lait d’or, il convient de voir si vous ne faites pas partie des personnes contre-indiquées qui ne doivent pas consommer du curcuma.

 

 

Notez et partagez la recette !
recipe image
La recette :
Golden Milk au curcuma
Publiée le :
Préparation :
Cuisson :
Temps de préparation :
Note :
3.51star1star1star1stargray Based on 60 Review(s)
Posté dans Cuisine Indienne, Epices et bien-être, Recettes à base de curcuma, Recettes de boissons, Remèdes naturels. Mettre en favoris lien.

11 réponses à Golden Milk : Recette et bienfaits du lait d’or au curcuma !

  1. Galva dit :

    Moi, ça m’a permis de reconstituer mon cartilage aux genoux avec une cure d’environ 15 mois et maintenant je gambade. J’ai envie de refaire une petite cure, en plus c’est bon.

  2. Michelle dit :

    Est-ce possible de faire une quantité de golden milk pour une semaine, de le réfrigérer et réchauffer au micro-ondes sans perdre les bienfaits ?

    • Benjamin - L’île aux épices dit :

      Bonjour, alors, pour la semaine ça fait beaucoup, sur 2 ou 3 jours passe encore, par contre, oubliez le micro-ondes si vous souhaitez garder les vertus de la boisson, d’ailleurs oubliez le micro-ondes en général pour votre bien-être.

  3. viviane Martin dit :

    Pendant combien de temps peut-on boire du golden milk ? Je voudrais commencer et je voudrais savoir s’il y a des contre-indications pour un cancer du sein.
    Merci de votre réponse.

    • Benjamin - L’île aux épices dit :

      Bonjour, certains en boivent un verre tous les matins, cependant il est bon de faire des pauses, disons toutes les deux semaines faites une pause d’une semaine.

  4. Castor dit :

    Bonjour,
    Au sujet de la recette du golden milk : est-il obligé de chauffer le lait de coco ? Est-ce pour plus facilement dissoudre les épices, ou est-ce que cela majore leurs effets ?
    Merci cdlt.

    • Benjamin - L’île aux épices dit :

      Bonjour. Obligé, non, mais le fait de chauffer la boisson va faciliter le mélange des ingrédients et leur interactivité, mais encore une fois, ce n’est pas obligé de chauffer.

  5. Caro3349 dit :

    j’en bois un verre chaque matin

    • Benjamin - L’île aux épices dit :

      Moi aussi j’ai commencé depuis 2 semaines à me faire une petite cure, j’aime bien tester ce genre de remèdes et pour le moment, je ne sais pas si c’est l’effet placebo ou non, mais je me sens mieux, je dors mieux, plus de petites douleurs, bonne digestion, bref, je poursuis l’aventure pour voir jusqu’où ça ira !

      • Majy dit :

        Après plus d’une année écoulée dites nous qu’est ce que ça a donné car moi aussi je veux commencer la cure

        • Benjamin - L’île aux épices dit :

          J’ai fait deux cures de un mois à chaque fois, une au printemps 2017, et une en hiver. C’est vraiment un bien-être général qui se fait sentir, j’ai passé l’hiver sans tomber malade, sans les petites douleurs qui nous parasitent (personnellement au dos), bref : je n’ai pas regretté !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *