La maca et la ménopause

Permet-elle de soulager les symptômes de la ménopause et, si oui, comment l’utiliser ?


maca et ménopause


La maca, aussi appelée ginseng péruvien, est utilisée depuis toujours, dans la médecine traditionnelle péruvienne, pour soulager les symptômes liés à la ménopause, mais qu’en est-il vraiment ? Est-elle vraiment efficace et si oui, comment l’employer ?

Consultez toujours un professionnel de santé avant de vous lancer dans une cure, et surtout, n’arrêtez jamais un traitement sans l’avis de votre médecin.

NB : Sur l’île aux épices, vous pouvez acheter de la poudre de maca !

Qu’est-ce que la ménopause ?

La ménopause est une transition naturelle que traversent toutes les femmes à un âge donné, à des degrés divers. Elle commence quand la production d’oestrogènes, hormone féminine, descend en dessous d’un certain niveau, ce qui entraîne un arrêt de l’ovulation et l’interruption du processus des règles.

La baisse du niveau d’œstrogènes commence dès l’âge de 35 ans et s’effondre entre 45 et 55 ans généralement, ce qui provoque :

  • un affaiblissement des vaisseaux sanguins
  • un trouble dans la réception des informations du foie qui lui permettent de transformer le mauvais cholestérol en bon cholestérol
  • une chute de la densité des os
  • une perturbation de la sérotonine (neurotransmetteur du cerveau lié entre autres à la relaxation et au sommeil

Ce chamboulement et ce déséquilibre hormonal ont pour conséquence l’apparition de nombreux symptômes et problèmes de santé, plus ou moins fort selon les femmes :

  • haut niveau de cholestérol
  • hypertension
  • maladies des os et articulations
  • douleurs articulaires et ostéoporose (voir maca et ostéoporose)
  • sécheresse vaginale
  • peau sèche
  • bouffées de chaleur
  • transpirations
  • sautes d’humeur
  • insomnie
  • rétention d’eau
  • augmentation du risque de maladies cardio-vasculaires
  • augmentation du risque de cancer du sein
  • etc.

Les traitements pour réduire les effets de la ménopause

Pour faire face à ce déséquilibre hormonal la médecine occidentale traite habituellement avec l’hormonothérapie substitutive (HTS), afin de compenser le manque d’hormones féminines, et ainsi soulager les symptômes de la ménopause.

Il y a cependant plusieurs problèmes à cela :

  • ce n’est pas naturel (on va à l’encontre du fonctionnement normal de l’organisme avec des hormones de synthèse)
  • il existe toujours des risques de crises cardiaques, autres pathologies, avec des risques de cancer du sein plus importants
  • les traitements sont très chers
  • l’hypothalamus et la glande pituitaire voient arriver des hormones sans avoir l’effort de les produire, entraînant une paresse du système glandulaire, avec un risque d’accoutumance à la prise d’ hormones
  • etc.

Cela fait que de nombreuses femmes ne souhaitent pas prendre ce traitement, préférant traverser cette période sans aide, ou alors avec quelques aides naturelles.

Existe-t-il des traitements naturels ?

Oui, selon de nombreux chercheurs, il est possible de rajeunir le système endocrinien afin qu’il produise les quantités nécessaires d’hormones pendant la ménopause, cela avec des plantes contenant des phyto-oestrogènes, des substances naturelles qui agissent comme le traitement de substitution.

Les oestrogènes végétaux ne sont pas de véritables hormones, mais leur ressemblent suffisamment pour agir de la même manière, d’où leur surnom « d’hormone-like », en se liant aux différents récepteurs d’oestrogènes dans le corps.

Les trois phyto-oestrogènes les plus importants sont les coumestanes, qu’on retrouve dans les pousses de soja ou le trèfle rouge, les lignanes, qu’on retrouve dans les graines de lin, et les isoflavones, qu’on retrouve dans la maca.

Quels sont les bienfaits de la maca pour la ménopause ?

La maca est une alternative naturelle aux différentes hormonothérapies substitutives. Elle stimule les glandes du corps (le système endocrinien) afin qu’elles produisent les hormones dont le corps a besoin, plutôt que d’introduire directement des hormones dans le corps.

En effet, elle stimule l’hypothalamus et la pituitaire, entraînant une stimulation des ovaires, et de la thyroïde, entraînant donc une baisse d’intensité de nombreux symptômes de la ménopause liés au système hormonal.

De plus, la maca est une plante dite adaptogène, c’est-à-dire qu’elle agit sur l’ensemble de l’organisme et permet d’augmenter la capacité du corps à s’adapter aux différents stress, de régulariser les diverses fonctions du corps, et donc de favoriser la bonne santé globale.

Cette action régulatrice joue sur toutes les fonctions essentielles : tension artérielle, système nerveux, système hormonal, système immunitaire, etc.

La maca est un excellent aphrodisiaque, pour les femmes et les hommes. Elle permet d’améliorer la libido, d’augmenter le désir sexuel, et donc de soulager les symptômes de la ménopause liés à la sexualité. La maca est aussi réputée pour améliorer la fertilité des hommes et des femmes.

Elle est connue et reconnue pour lutter efficacement contre la fatigue globale, physique et mentale, redonnant énergie et vitalité au corps, c’est pourquoi la maca est conseillée pour les pratiques sportives.

Elle agit préventivement contre le risque d’apparition de certaines maladies et maux tels que les cancers, l’ostéoporose, les douleurs articulaires, etc.

La maca permet de lutter contre le stress et l’anxiété, aidant à retrouver un équilibre nerveux et par conséquent de soulager tous les maux qui en découlent : insomnie, sommeil agité, fatigue nerveuse, dépression légère, dérèglements alimentaires, etc., une des raisons pour laquelle la maca peut être utilisée dans certains cas de dérèglement thyroïdien.

La maca en préménopause

La préménopause possède déjà son lot de symptômes que la maca peut aider à soulager, comme :

  • aider à régulariser le cycle menstruel irrégulier (sauts de cycle, saignements en dehors des règles, etc.)
  • soulager les sautes d’humeur
  • soulager les bouffées de chaleur et palpitations nocturnes
  • lutter contre la sécheresse vaginale
  • lutter contre la baisse du désir sexuel

La maca pendant la ménopause

La maca va agir sur :

  • la sécheresse vaginale
  • la baisse de libido
  • la peau sèche
  • les bouffées de chaleur
  • le cholestérol
  • la reminéralisation
  • l’irritabilité
  • la dépression légère
  • la baisse d’énergie
  • les sautes d’humeur
  • etc.

La maca après la ménopause

On estime qu’une femme est en post-ménopause quand on observe une aménorrhée (absence de règles) de plus de 1 an. Les symptômes précédents vont diminuer petit à petit et le corps de la femme va changer progressivement.

La maca est bénéfique pour les femmes en période post-ménopause grâce à sa formidable composition permettant de reminéraliser le corps. Riche en vitamines, minéraux (calcium, fer, etc.), antioxydants, acides gras, acides aminés, elle permettra de ralentir le processus de vieillissement général, de garder la vitalité, de renforcer les os et articulations, de combattre l’ostéoporose, etc.


Sur l’Ile aux épices, nous avons sélectionné pour vous une poudre de Maca du Pérou réputée pour sa qualité, à très bon prix, cultivée sur les hauts plateaux de la Cordillère des Andes :

Acheter de la poudre de maca du pérou


Comment consommer la maca pour la ménopause ?

Il est important de bien utiliser la Maca lepidium meyenii, de préférence de la maca jaune du Pérou.

On peut utiliser la maca diluée dans une boisson, ou bien intégrée dans des recettes de cuisine (voir nos recettes avec de la maca). J’aime l’usage alimentaire de la maca, car on n’entre pas dans une cure à proprement parler, mais plutôt dans un usage classique sans contre-indications.

La poudre de maca possède une légère saveur, entre le caramel et la noisette, ce qui en fait une poudre très facile à employer, notamment dans les desserts.

Avec sa délicieuse saveur, je conseille toujours de consommer la maca comme aliment, dans un régime alimentaire équilibré, pour profiter de l’ensemble de ses bienfaits.

La poudre de maca parfumera facilement toutes les boissons. Vous pouvez en ajouter une petite cuillère à café dans un verre d’eau, dans tous vos smoothies, jus de fruits, cocktails, laits, thés, infusions, milkshake, chocolats, etc.

Quelle est la posologie ?

Il n’existe pas de posologie exacte, juste de vagues recommandations :

  • préménopause : une petite dose quotidienne, entre 800 mg et 1.5 g de poudre de maca, soit 1 petite cuillère à café
  • ménopause : 2 à 3 g de poudre de maca par jour, soit une belle cuillère à café
  • post-ménopause : une petite dose quotidienne, entre 800 mg et 1.5 g de poudre de maca, soit 1 petite cuillère à café

Contre-indications et effets secondaires

Nous avons consacré un article à ce sujet, consultez donc les effets indésirables liés à la consommation de maca.

La maca est un aliment sûr, mais n’hésitez pas à consulter votre médecin avant de vous lancer dans une cure dans laquelle la prudence est de mise.

Quelques informations supplémentaires

Afin de réduire les symptômes de la ménopause, il est recommandé :

  • de faire de l’exercice physique
  • d’avoir une bonne alimentation équilibrée
  • d’avoir un mode de vie sain en général

On considère qu’entre 20 et 30 % des femmes ménopausées connaissent d’importants bouleversements de leur quotidien, que ce soit psychologiques, physiques ou affectifs. Vous n’êtes donc pas seule et vous pouvez prendre contact auprès de groupes de paroles pour échanger vos expériences et astuces.

À titre d’information, d’autres plantes sont efficaces pour accompagner les femmes dans cette période de leur vie, citons :

  • plante contenant des phyto-oestrogènes et/ou conseillé pendant la ménopause : graines de lin, fenugrec, trèfle rouge, feuilles de framboisier, moringa, honeybush, racines d’angélique, feuilles de pissenlit, ginseng américain, panax ginseng (voir aussi notre article comparatif entre la maca et le ginseng), etc.
  • alimentation générale : soja, légumineux, céréales, agrumes, fruits à noyau, fruits à pépins, prunellier, choux, etc.
  • anxiété, fragilité émotionnelle, sautes d’humeur : aubépine et millepertuis
  • fatigue, découragement, dépression légère : griffonia, mélisse et rhodiola
  • prise de poids avec rétention d’eau : mélilot, alchémille et piloselle
  • insomnie, sommeil léger : valériane
Résumé
La poudre de maca pour soulager les symptômes de la ménopause
Nom article
La poudre de maca pour soulager les symptômes de la ménopause
Description
Pourquoi et comment utiliser la maca du Pérou pour soulager les effets de la ménopause ?
Auteur
RSS
Follow by Email
Facebook
Imprimer
Twitter
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Une réflexion sur « La maca et la ménopause : comment soulager ses symptômes ? »

  1. Merci beaucoup pour ces articles ! Je suis « en plein dedans » et c’est parfois pénible. J’ai de la maca chez moi ! Je commence demain sans plus attendre, à suivre donc !